Informations

USS Mugford (DD-105), 1920


Destroyers américains : une histoire de conception illustrée, Norman Friedmann .L'histoire standard du développement des destroyers américains, des premiers destroyers torpilleurs à la flotte d'après-guerre, et couvrant les classes massives de destroyers construits pour les deux guerres mondiales. Donne au lecteur une bonne compréhension des débats qui ont entouré chaque classe de destroyer et ont conduit à leurs caractéristiques individuelles.


Mise à jour d'octobre 2017 sur HistoryofWar.org : deuxième guerre civile de Sylla, guerre dans le Pacifique, guerre de libération et généraux autrichiens, avions Bell et consolidés, destroyers de classe Wickes, artillerie allemande

Mise à jour d'octobre 2017 sur HistoryofWar.org : deuxième guerre civile de Sylla, guerre dans le Pacifique, guerre de libération et généraux autrichiens, avions Bell et consolidés, destroyers de classe Wickes, artillerie allemande

Ce mois-ci, sur HistoryofWar.org, nous examinons certains des événements clés de la Seconde Guerre civile de Sylla, du siège de Praeneste aux batailles qui l'ont vu vaincre le consul Carbo. Pour la Seconde Guerre mondiale, nous commençons une nouvelle série sur la campagne des îles du Pacifique, en examinant le début et certaines parties de la campagne des îles Gilbert. Pour les guerres napoléoniennes, nous complétons notre série sur la guerre de libération et commençons une courte collection de biographies de généraux autrichiens.

Dans les airs, nous complétons notre série sur les avions Consolidated et commençons un nouveau regard sur les avions Bell. En mer, nous continuons notre série sur les destroyers de classe Wickes. Sur terre, nous regardons les obusiers légers de campagne de 10,5 cm de l'armée allemande.

La seconde guerre civile de Sylla

Le siège de Préneste (82 av. J.-C.) a vu le consul Marius le Jeune assiégé dans la ville pendant la majeure partie de la campagne de 82 av. #39s Seconde Guerre Civile).

La bataille de Sena Gallica (82 av. J.-C.) a vu Pompée vaincre l'une des armées du consul Carbo près d'un petit port sur l'Adriatique, contribuant ainsi à renforcer la position de Sulla dans le nord de l'Italie (seconde guerre civile de Sulla).

La bataille de la rivière Glanis (82 av. J.-C.) a vu Sylla vaincre une force de cavalerie celtibère qui avait été envoyée pour aider les consuls dans leur tentative de résister à son invasion de l'Italie (seconde guerre civile de Sulla).

La bataille de Saturnia (82 av. J.-C.) fut une victoire mineure pour les forces de Sulla sur une partie détachée de l'armée de Carbo pendant une période de campagne dans la région de Clusium (seconde guerre civile de Sulla).

La première bataille de Clusium (82 av.

La bataille et le siège de Spoletium (82 av.

L'opération Fetlock, ou l'occupation de l'atoll de Funafuti (2 octobre 1942) a vu les Américains s'emparer du plus grand atoll des îles Ellice, prêts à en faire une base à utiliser contre les Japonais dans les îles Gilbert.

L'occupation de l'atoll de Nanomea (18 août 1943) faisait partie d'un renforcement américain avant l'invasion des îles Gilbert.

L'occupation de l'atoll de Nukufetu et de l'île de Motolalo (27 août 1943) faisait partie de la montée en puissance des États-Unis avant l'invasion des îles Gilbert.

La bataille d'Apamama (21-25 novembre 1943) voit les Américains s'emparer de cet atoll des îles Gilbert après un bref affrontement avec une garnison japonaise.

Le combat de Kosen (20 octobre 1813) était une action d'arrière-garde lors de la retraite française de Leipzig.

La bataille de Hanau (30-31 octobre 1813) fut une tentative infructueuse d'entraver la retraite française après Leizpig, menée par une armée austro-bavaroise venue du sud de l'Allemagne.

Le siège de Hambourg (3 décembre 1813-27 mai 1814) a été la dernière phase de l'occupation de Hambourg pendant un an par Davout, et a duré jusqu'après la première abdication de Napoléon.

Johann Gabriel Chasteler de Courcelles (1763-1825) était un général autrichien qui a servi comme ingénieur, officier d'état-major et commandant de corps.

Johann Conrad (Freidrich), Freiherr von Hotze (1739-1799) était un officier suisse qui a servi dans les armées de Wurtemberg, russe et autrichienne, et qui a été tué lors d'une campagne en Suisse au service de l'Autriche.

Le prince Friedrich Hohenzollern-Hechingen (1757-1844) était un général autrichien invaincu dans un commandement indépendant, réputé pour diriger ses hommes depuis le front.

Hieronymus Karl, Graf von Colloredo-Mansfield était un général autrichien qui a servi tout au long des guerres révolutionnaires et napoléoniennes.

Ignaz Gyulai, Graf von Maros-Nemth und Nadaska (1763-1831) était un général autrichien le plus célèbre pour son rôle dans les campagnes de 1813 et 1814.

Le Bell FM-1 Airacuda était un chasseur d'escorte bimoteur développé pour fonctionner avec le B-17, mais qui n'est jamais entré en service en raison de ses mauvaises performances et de sa maniabilité limitée.

Le Bell P-63 Kingcobra ressemblait beaucoup au P-39 Airacobra, mais était en fait un nouvel avion et pas simplement un P-39 modifié. Très peu ont été utilisés par les États-Unis, mais un grand nombre a servi en Union soviétique.

Aéronefs consolidés

Le Consolidated XC-99 était un avion de transport basé sur l'énorme bombardier B-36, mais un seul exemplaire a été achevé. Le Consolidated XC-99 était un avion de transport basé sur l'énorme bombardier B-36, mais un seul exemplaire n'a jamais été achevé.

Le Consolidated C-109 était un pétrolier produit à partir du B-24 Liberator et principalement utilisé sur la « hump » entre l'Inde et la Chine.

Le Consolidated B-32 Dominator a été produit selon les mêmes spécifications que le B-29 Superfortress, mais a pris beaucoup plus de temps à développer et n'a jamais été produit qu'en petit nombre.

Le Consolidated B-36 Peacekeeper a été développé en réponse aux premières victoires allemandes en 1939-40, mais le développement a été lent, et il a fini par être le principal bombardier à longue portée du Strategic Air Command dans les années 1950.

Le 10,5 cm leFH 98/09 (obusier léger de campagne) était le principal obusier de campagne allemand au début de la Première Guerre mondiale, et était une version modifiée d'une arme antérieure.

Le 10,5 cm leFH 16 (obusier de campagne léger) était un modèle Rheinmetall qui est devenu le principal obusier de campagne allemand pendant la seconde moitié de la Première Guerre mondiale, et est resté en service jusqu'en 1945.

Le 10,5 cm leFH 18 était le premier d'une grande famille d'obusiers légers qui ont fourni les canons d'artillerie divisionnaires standard pour l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le 10,5 cm leFH 18M était une version modifiée du leFH 18 qui a reçu un frein de bouche pour réduire les forces de recul.

Destroyers de classe Wickes

USS Vigoureux (DD-133) était un destroyer de classe Wickes qui a servi avec la US Neutrality Patrol avant de devenir le HMS Caldwell et effectuer des tâches d'escorte de convoi pour la Royal Navy et la Marine royale canadienne.

USS Crowninshield (DD-134) était un destroyer de classe Wickes qui a servi avec la US Neutrality Patrol, puis en tant qu'escorte de convoi avec la Royal Navy et la Marine royale canadienne.

USS Tillman (DD-135)/ HMS puits était un destroyer de classe Wickes qui a servi activement dans la Royal Navy, effectuant des missions d'escorte de convoi.

USS Boggs (DD-136/DMS-3) était un destroyer de classe Wickes qui passa la majeure partie de l'entre-deux-guerres à des tâches expérimentales, avant de servir comme dragueur de mines dans le Pacifique de 1940 à 1944.

USS Kilty (DD-137/APD-15) était un destroyer de classe Wickes qui a servi de transport rapide dans le Pacifique en 1943-45, servant dans les Salomon, le long de la Nouvelle-Guinée et aux Philippines.

USS Kennison (DD-138/AG-83) était un destroyer de classe Wickes qui a servi d'escorte côtière au large de la Californie de 1941 à 1944, puis de navire cible pour le reste de la guerre.

La Gestapo - Une histoire de la police secrète d'Hitler, 1933-45, Rupert Butler .

Plus une histoire générale de la répression nazie qu'une étude ciblée de la Gestapo, avec une tendance à se concentrer sur les événements majeurs - la purge Röhn, la carrière d'Heydrich, les tentatives d'assassinat d'Hitler et non sur les activités quotidiennes de la Gestapo. Bon sur les domaines qu'il couvre, et comprend une bonne quantité de matériel sur la Gestapo, mais aurait pu être mieux ciblé

American Knights - L'histoire inédite des hommes du légendaire 601e bataillon de chasseurs de chars, Victor Failmezger.

Raconte l'histoire du premier bataillon de chasseurs de chars à être formé dans l'armée américaine, depuis sa création originale aux États-Unis, jusqu'à son service en temps de guerre en Afrique du Nord, en Italie, en France et en Allemagne. Fortement basé sur les souvenirs d'un groupe central de membres du bataillon (qui ont tous survécu), cela nous donne un aperçu de l'utilisation de l'une des armes les plus controversées dans l'arsenal américain pendant la Seconde Guerre mondiale.

Atlanta 1864 - Sherman marche vers le sud, James Donnell.

Couvre l'une des campagnes les plus importantes de la guerre de Sécession, le début de la marche dévastatrice de Sherman au cœur de la Confédération, à la fois une victoire militaire cruciale et un élément clé de la réélection de Lincoln à la présidence. Un bon texte, soutenu par une série de cartes bien choisies, en commençant par une qui couvre l'ouverture de la campagne et donne un aperçu de toute la zone de campagne, et en passant par des cartes pour chaque série de batailles qui donnent une très bonne idée de Les mouvements fluides de Sherman

The Thinking Man&# 39s Soldier - La vie et la carrière du général Sir Henry Brackenbury, 1837-1914, Christopher Brice.

Une biographie d'un soldat victorien qui s'est fait un nom loin du front, et en particulier en tant que chef du département du renseignement et chef du département des munitions pendant la guerre des Boers, où l'armée a dû faire face à des demandes d'une ampleur sans précédent . Une vue intéressante de la vie dans l'armée britannique alors qu'elle est passée de la force amateur désastreuse de la guerre de Crimée à la force de plus en plus professionnelle qui a combattu la Première Guerre mondiale

Technologie militaire de la Première Guerre mondiale - Développement, utilisation et conséquences, Wolfgang Fleischer.

Se concentre sur la technologie utilisée par l'armée allemande, avec un accent particulier sur les armes qui ont joué un rôle direct dans les batailles sur le front occidental - mitrailleuses, lance-flammes, gaz, artillerie, mortiers et chars. Très utile d'avoir un livre écrit du point de vue allemand. Bien illustré, et le texte est soutenu par une bonne sélection de témoignages décrivant l'impact de la nouvelle technologie vu par ceux qui l'utilisaient

Rikugun - Guide des forces terrestres japonaises 1937-1945 - Volume 2 : Armes des forces terrestres de l'armée impériale japonaise et de la marine, Leland Ness.

Examine une gamme impressionnante d'armes utilisées par l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, couvrant les armes personnelles telles que les mitrailleuses ou les grenades, la gamme complète de canons d'artillerie et anti-aériens, les systèmes de détection d'avions, les chars, les mines, les produits chimiques des armes (y compris des générateurs de fumée) et même des équipements de franchissement de rivières. Ouvrage de référence très utile sur l'équipement des forces armées japonaises, fournissant à la fois un récit narratif des développements dans un domaine particulier et des détails techniques arme par arme

Ancient Warfare Vol IX, Numéro 6 : Un festin pour les chiens et les corbeaux - The Aftermath of Battle

Un thème insolite, centré sur l'après-guerre, s'intéressant au sort des vainqueurs et des vaincus, au retour au pays et aux célébrations de la victoire ainsi qu'au sort des morts ou des captifs. Intéressant à suivre là où se terminent la plupart des récits de batailles, . Examine également le rôle réel de la garde prétorienne et la nature de la cuneus dans les combats romains.

Ancient Warfare Vol X, Numéro 6 : La Rome antique dans la tourmente - L'année des quatre empereurs

Se penche sur l'un des sujets les plus familiers de l'histoire romaine, les troubles qui ont mis fin au règne de Néron et avec lui la dynastie julio-claudienne, et ont mis fin à la période de paix intérieure établie pour la première fois par Auguste. Se concentre principalement sur des sujets éloignés des principaux événements des guerres civiles, démontrant à quel point l'impact de l'année de crise a eu lieu dans tout l'Empire.

Ancient Warfare Vol XI, Numéro 2 : À l'aube de l'Empire - Les Romains unifient l'Italie

Se concentre sur la période qui a vu Rome vaincre ses derniers ennemis dans l'Italie péninsulaire, première étape sur la route de l'Empire. Un focus intéressant sur les Grecs du sud de l'Italie, les derniers ennemis majeurs de Rome, et un regard fascinant sur deux fresques récemment découvertes récupérées par des pilleurs de tombes par la police italienne qui nous donnent des images de certains des ennemis de Rome à cette période.

Sumter après les premiers coups, Derek Smith.

Examine le célèbre siège confédéré de Fort Sumter et le siège de l'Union beaucoup plus long, mais aussi moins réussi, faisant partie d'une attaque plus large et tout aussi infructueuse contre Charleston. Démontre les limites de l'artillerie avant l'introduction des obus explosifs et les dangers d'avoir un commandement divisé, qui a paralysé la campagne de l'Union à des moments clés. Un compte rendu utile du plus long siège de la guerre de Sécession, qui n'a pris fin que lorsque l'armée de Sherman a forcé les confédérés à évacuer Charleston

Rikugun - Guide des forces terrestres japonaises 1937-1945 - Volume 1 : Organisation tactique des forces terrestres de l'armée impériale japonaise et de la marine, Leland Ness.

Un ouvrage de référence précieux qui fournit un guide bien documenté et détaillé sur les forces terrestres souvent déroutantes de l'armée et de la marine japonaises, retraçant la création, la carrière et la fin de chaque unité importante, ainsi que leurs nombreux changements d'organisation et les troupes réelles. affectées à ces unités (souvent très différentes de la structure officielle). Comprend du matériel intéressant sur la façon dont l'armée en particulier a réagi à l'évolution de la situation de guerre, mais est principalement conçu comme un ouvrage de référence

Opération Dragoon - L'invasion du sud de la France, 15 août 1944, Andrew Stewart.

Une réimpression de l'histoire de l'état-major de la marine de l'opération Dragoon, l'une d'une série d'études écrites pendant et immédiatement après la guerre. Se concentre beaucoup sur les aspects navals de la campagne et sur les premières batailles près de la côte. Donne une image claire de l'ampleur de l'effort naval impliqué dans l'invasion, à la fois avant, pendant et après les débarquements sur la plage, y compris un effort majeur de déminage, les escortes de convois, la flotte d'invasion elle-même, le soutien aérien et le soutien des canons pour les batailles côtières .


Les navires à Pearl Harbor, le 7 décembre 1941 : une brève histoire de chaque navire

Amis du monde de Padre Steve,

L'attaque de Pearl Harbor est l'un des moments marquants de l'histoire des États-Unis où, à un moment donné, la nation s'est unie au défi d'une attaque contre elle et contre ses forces armées. Malheureusement, pour la plupart des Américains d'aujourd'hui, quelle que soit leur idéologie politique, le concept de se rassembler en cas de crise est une idée étrangère et peut-être même haineuse.

Cependant, en décembre 1941, la flotte du Pacifique de la marine des États-Unis a été attaquée à Pearl Harbor, la nation s'est réunie comme jamais auparavant. Le matin du 7 décembre 1941, il y avait plus de quatre-vingt-dix navires de la flotte du Pacifique à Pearl Harbor. Alors que plus de vingt pour cent de ces navires ont été coulés ou endommagés lors de l'attaque, presque tous ont repris du service pendant la guerre. De même, de nombreux navires survivants ont été perdus au combat pendant la guerre. Seuls deux navires ou embarcations subsistent des navires présents le 7 décembre 1941, le remorqueur USS Hoga et le Coast Guard Cutter USCG Taney qui est aujourd'hui un navire musée à Baltimore Maryland. Le reste, perdu au combat, coulé comme cible ou mis au rebut. Des hommes vaillants qui ont servi comme équipages pendant la guerre et à Pearl Harbor, il en reste très peu. Ils font partie de ce que nous appelons maintenant le "La plus grande génération."

En 1978, j'ai eu l'occasion de visiter Pearl Harbor et de visiter le USS Arizonaet Mémoriaux de l'USS Utah au cours d'une croisière de près de trois semaines et d'une visite à Pearl Harbor en tant que cadet junior ROTC de la Marine. Je ne peux oublier cette expérience, car les visites des deux mémoriaux, situés au-dessus des épaves des deux navires coulés dans lesquels plus de 1000 Américains sont encore ensevelis à ce jour, m'ont marqué.

Aujourd'hui, je me souviens de tous les navires présents, des plus grands aux plus humbles, ainsi que de leurs vaillants équipages, dont beaucoup étaient des volontaires qui étaient entrés en service peu de temps avant l'attaque, car ils croyaient que la nation était en danger qui étaient présents à Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Je me souviens aussi d'un gouvernement qui, bien que déchiré par des divergences idéologiques, décida de s'unir pour faire face à la menace d'ennemis avancés avant même qu'ils ne visent les États-Unis.

Le fait indique que seuls deux des navires présents lors de l'attaque de Pearl Harbor sont encore à flot et que la grande majorité de leurs équipages sont décédés. Très peu de survivants de ce jour d'infamie restent et c'est notre triste tâche de continuer à rappeler à la nation et au monde le prix de l'arrogance.

C'est l'histoire des navires qui étaient à Pearl Harbor ce matin fatidique du 7 décembre 1941.

Il y a quelques années, j'ai écrit un article intitulé Les cuirassés de Pearl Harbor. J'y ai ajouté et récemment republié. J'ai suivi avec un article intitulé « Oublié de l'autre côté de l'île Ford : USS Utah, USS Raleigh, USS Détroit et USS Tanger.

Bien sûr, la plupart de ceux qui ont vu l'un ou l'autre Tora ! Tora ! Tora ! or Pearl Harborconnaît l'attaque de « Battleship Row » et les aérodromes d'Oahu. Ce qui est souvent négligé dans de nombreux récits, ce sont les histoires de certains des navires les moins connus qui ont joué un rôle clé ou ont été endommagés lors de l'attaque. Étant donné qu'aucun des articles que j'ai vus n'a traité de tous les navires de la marine américaine à Pearl Harbor ce matin fatidique, j'ai pris le temps d'énumérer tous les navires à l'exception des navires de chantier et de patrouille présents à Pearl Harbor le 7 décembre, 1941. J'ai également exclu les garde-côtes à Honolulu. Un bref compte rendu du service de guerre et de la disposition finale de chaque navire est inclus.Je crois que c'est le seul site qui a cette information dans un seul article.

Au cours de l'attaque, 18 navires ont été coulés ou endommagés mais seulement trois, Arizona, Oklahoma et Utah jamais remis en service. Pendant la guerre, 18 autres navires ont été coulés ou radiés en tant que pertes pendant la guerre. Tous les navires perdus pendant la guerre sont marqués d'un astérisque. Un navire, le USS Castorest resté en service actif jusqu'en 1968 au service des guerres de Corée et du Vietnam. Un navire, le Light Cruiser Phénixa été coulé pendant la guerre des Malouines alors qu'il servait de navire argentin Général Belgrano. Aucun navire de la marine américaine à part le Yard Tug Hoga(non inclus dans cet article) restent aujourd'hui. Il est regrettable que la Marine ou toute organisation ait eu la prévoyance de sauver l'un de ces navires. Il aurait été approprié que l'un des cuirassés ayant survécu à la guerre soit conservé comme navire commémoratif près du Mémorial de l'Arizona. Tandis que le USS Missouri sert à cette fin symbolique de la fin de la guerre, il est dommage qu'aucun navire à Pearl Harbor n'ait été préservé afin que les gens puissent voir par eux-mêmes à quoi ressemblaient ces navires galants.

Cuirassés

Nevada (BB-36) Nevadaétait le seul cuirassé à se mettre en route pendant l'attaque. Alors qu'il tentait de s'échapper du port, il a été lourdement endommagé et pour l'empêcher de couler dans le chenal principal, il a été échoué au large de Hospital Point. Elle sera élevée et remise en service lors de l'assaut de mai 1943 sur Attu. Elle retournera ensuite dans l'Atlantique où elle participera au débarquement de Normandie au large d'Utah Beach et à l'invasion du sud de la France en juillet 1944. Elle retourne ensuite dans le Pacifique et participe aux opérations contre Iwo Jima et Okinawa où elle assure à nouveau appui au tir naval. Après la guerre, il serait affecté comme cible aux essais de bombe atomique de l'atoll de Bikini, survivant à ceux-ci, il serait coulé comme cible le 31 juillet 1948. Il reçut 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Oklahoma

*Oklahoma (BB-37)Lors de l'attaque de Pearl Harbor Oklahomaa été touché par 5 torpilles aériennes a chaviré et a coulé à son amarrage avec la perte de 415 officiers et membres d'équipage. Sa carcasse serait soulevée mais elle ne reverrait plus jamais le service et a coulé sur le chemin des brisants en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'attaque.

USS Pennsylvanie

Pennsylvanie (BB-38) Pennsylvanie était le navire amiral de la flotte du Pacifique le 7 décembre 1941 et était en cale sèche en cours de maintenance au moment de l'attaque. Frappé par deux bombes, il a subi des dommages mineurs et serait en action au début de 1942. Il a subi des réparations mineures et a participé à de nombreux débarquements amphibies dans le Pacifique et était présent à la bataille du détroit de Surigo. Gravement endommagé par une torpille aérienne à Okinawa Pennsylvanie serait réparé et après la guerre utilisé comme cible pour les essais de bombe atomique. Elle a été coulée comme cible d'artillerie en 1948. Elle a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'USS Arizona avant l'attaque

*Arizona (BB-39) Arizona a été détruit lors de l'attaque. Touché par 8 bombes perforantes dont l'une a pénétré sa poudrière avant, elle a été consumée dans une explosion cataclysmique qui a tué 1103 de ses 1400 membres d'équipage. Il a été désarmé en tant que perte de guerre, mais ses couleurs sont relevées et abaissées chaque jour au-dessus du mémorial qui se trouve à cheval sur sa coque brisée. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Tennessee (BB-43) Tennesseea été endommagé par deux bombes et a été protégé des coups de torpilles par Virginie-Occidentale.Après des réparations, il mena des opérations dans le Pacifique jusqu'à ce qu'il se présente au chantier naval de Puget Sound en août 1942 pour une reconstruction complète et modernisé avec les derniers radars, équipements de conduite de tir et armements anti-aériens. Elle est revenue au service actif en mai 1943. Elle a fourni un soutien de tir naval dans de nombreuses opérations amphibies et a été un navire clé pendant la bataille du détroit de Surigo tirant dans des salves de six canons pour utiliser judicieusement son approvisionnement limité de projectiles perforants, Tennessee a tiré 69 de ses grosses balles de 14 pouces avant d'arrêter le tir. Ses coups de feu ont aidé à couler les cuirassés japonais Fuso et Yamishiro et d'autres navires de la Southern Force de l'amiral Nishimura. Il a été endommagé par un Kamikaze au large d'Okinawa le 18 avril 1945 qui a tué 22 et blessé 107 de son équipage mais ne l'a pas mis hors de combat. Sa dernière mission de la guerre était de couvrir le débarquement des troupes d'occupation à Wakayama, au Japon. Il a été désarmé en 1947 et est resté en réserve jusqu'en 1959, date à laquelle il a été vendu à la ferraille. Tennessee a obtenu une mention élogieuse de l'unité de la marine et 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS California transitant par le canal de Panama

Californie (BB-44) Californie a été touché par deux torpilles, mais a eu la malchance d'avoir toutes ses grandes écoutilles étanches déverrouillées en vue d'une inspection. Touché par deux torpilles et deux bombes, il coule à ses amarres et fait 98 morts et 61 blessés. Il a été renfloué et a reçu des réparations temporaires à Pearl Harbor avant de naviguer vers le chantier naval de Puget Sound pour être complètement reconstruit et modernisé avec les derniers radars, équipements de lutte contre les incendies et armements anti-aériens. Elle reprit du service en janvier 1944. Elle vit sa première action dans les Mariannes et fut en action continue jusqu'à la fin de la guerre. Elle a joué un rôle important dans la bataille du détroit de Surigo et dans les débarquements amphibies à Guam et Tinian, Leyte, Iwo Jima et Okinawa. Il a été désarmé en 1947 et mis en réserve pour finalement être vendu à la ferraille en 1959. Il a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Maryland (BB-45) À Pearl Harbor Maryland a été amarré à l'intérieur de l'Oklahoma et a été touché par 2 bombes. Elle serait rapidement réparée et remise en service et bénéficierait d'une modernisation minimale pendant la guerre. Elle participera aux opérations tout au long de la campagne du Pacifique en fournissant un appui-feu naval aux débarquements à Tarawa, Kwajalein, Saipan, où elle a été endommagée par une torpille aérienne, Palau, Leyte où elle a été endommagée par un Kamikaze, Okinawa et le cuirassé action au détroit de Surigo. Désarmé en 1947, il a été mis en réserve et vendu à la ferraille en 1959. Le 2 juin 1961, l'honorable J. Millard Tawes, gouverneur du Maryland, a consacré un monument durable à la mémoire du vénérable cuirassé et de ses combattants. Construit en granit et en bronze et incorporant la cloche de « Fighting Mary », ce monument rend hommage à un navire et à ses 258 hommes qui ont donné leur vie en servant à son bord pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce monument est situé sur le terrain de la State House, Annapolis, Maryland. Maryland a reçu sept étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.

L'USS Virginie-Occidentaleavant la guerre etaprès son sauvetage und reconstruction

Virginie-Occidentale (BB-48) Virginie-Occidentale subi certains des pires dommages de l'attaque. Touché par au moins 5 torpilles et deux bombes dont elle a été sauvée Oklahoma sort par l'action rapide de son agent de contrôle des avaries pour contrer les inondations afin qu'elle coule sur une quille égale. Il sera remonté, renfloué et ramené sur la côte ouest pour une modernisation poussée à l'ordre du Tennessee et Californie. Le dernier cuirassé de Pearl Harbor à être remis en service, elle a rattrapé le temps perdu alors qu'elle menait la ligne de bataille dans le détroit de Surigo en tirant 16 salves complètes sur l'escadron japonais aidant à couler le cuirassé japonais Yamashirodans la dernière action cuirassé contre cuirassé de l'histoire. Virginie-Occidentalea été désarmé en 1947, mis en réserve et vendu à la ferraille en 1959.

Croiseurs lourds

La Nouvelle-Orléans (CA-32) Dommages mineurs causés par les éclats d'obus lors d'un quasi-accident. A combattu tout au long de la guerre dans l'arc du Pacifique soufflé par une torpille japonaise à la bataille de Trassafaronga en novembre 1942, réparé. 17 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, désaffecté en 1947 et vendu à la ferraille en 1957.

USS San Francisco CA-38

San Francisco (CA-38En bon état à Pearl Harbor, combattu pendant la guerre du Pacifique, le plus connu pour ses actions à la bataille navale de Guadalcanal combattant le cuirassé japonais Hiei. Désarmé en 1946 et vendu à la ferraille en 1959. San Francisco a remporté 17 étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour sa participation à la bataille navale de Guadalcanal, elle a reçu la Presidential Unit Citation. Pour la même action, trois membres de son équipage ont reçu la Médaille d'honneur : le lieutenant-commandant Herbert E. Schonland, le lieutenant-commandant Bruce McCandless et le maître de Manœuvre 1re classe Reinhardt J. Keppler (à titre posthume). L'amiral Daniel Callaghan a également reçu la Médaille d'honneur (à titre posthume). Au cours de la réparation de novembre 1942 à Mare Island, il a été nécessaire de reconstruire en profondeur le pont. Les ailes du pont ont été retirées dans le cadre de cette réparation et sont maintenant montées sur un promontoire à Lands End, à San Francisco, dans la zone de loisirs nationale du Golden Gate surplombant l'océan Pacifique. Ils sont placés sur le parcours du grand cercle de San Francisco à Guadalcanal. L'ancienne cloche du navire se trouve au Marines Memorial Club de San Francisco.

Croiseurs légers

Raleigh (CL-7) Fortement endommagé par une torpille, il a servi pendant toute la guerre principalement dans le Pacifique Nord. Déclassé en 1945 et mis au rebut en 1946

Détroit (CL-8) En bon état et s'est mis en route pendant l'attaque. Principalement servi dans le Pacifique Nord et en service de convoi, gagnant 6 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, désaffecté et vendu à la ferraille en 1946

USS Phoenix

Le croiseur de la marine argentine General Belgrano, l'ancien USS Phoenix naufrage pendant la bataille des Malouines 1982

Phénix (CL-46) En bon état à Pearl Harbor et a servi tout au long de la guerre et à la bataille du détroit de Surigo, elle a aidé à couler le cuirassé japonais Fuso. Elle a obtenu 9 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en 1946 et transféré en Argentine en 1951. A servi comme Général Belgranoet coulé par le sous-marin HMS Conqueror le 2 mai 1982 pendant la guerre des Malouines.

Honolulu (CL-48) A subi des dommages mineurs à la coque suite à un quasi-accident. A servi dans le Pacifique et a combattu plusieurs engagements contre les forces de surface japonaises dans les Salomon. Lors de la bataille de Kolombangara dans la nuit du 12 au 13 juillet 1943, il est endommagé par une torpille mais coule le croiseur léger japonais. Jintsu. A gagné 9 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale, désaffecté en 1947 et vendu à la ferraille en 1949

USS Saint-Louis

Saint-Louis (CL-49) Saint-Louisa démarré à 9 h 30, presque torpillé par un sous-marin nain japonais. Elle a servi tout au long de la guerre dans de nombreuses opérations et a été endommagée à la bataille de Kolombangara. Elle a obtenu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été désarmée en 1946 et transférée au Brésil où elle a été rebaptisée Tamandaré sinistré en 1976 vendu à la ferraille en 1980 mais a coulé alors qu'il était remorqué vers Taïwan.

*Hélène (CL-50) Endommagé et réparé. Engagé dans de nombreuses batailles autour des îles Salomon où lors de la bataille du cap Espérance à Guadalcanal, elle a coulé le croiseur lourd japonais Furutakaet destructeur Fubiki.Il a été engagé lors de la bataille navale de Guadalcanal et a été coulé lors de la bataille du golfe de Kula le 6 juillet 1943. Il a été le premier navire à recevoir la mention élogieuse de l'unité navale et a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Allen (DD-66)En bon état lors de l'attaque, il a passé la guerre dans des opérations locales dans la région d'Oahu. Déclassé en 1945 et mis au rebut en 1946

Schley (DD-103) En cours de révision le 7 décembre, il n'a pas été endommagé en attaque. Converti en transport à grande vitesse (APD) en 1942, a remporté 11 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en 1945 et mis au rebut en 1946

Mâcher (DD-106)Indemne lors de l'attaque et mené des opérations locales à Oahu pour le reste ou la guerre, désarmé en 1945 et mis au rebut en 1946.

* Quartier (DD-139) salle était en cours de patrouille à l'entrée de la Manche à Pearl Harbor le 7 décembre, a coulé un sous-marin japonais. Converti en APD en 1943 et a servi dans de nombreuses opérations avant d'être lourdement endommagé par les bombardiers japonais à Ormoc Bay au large de Leyte en décembre 1944, déclenchant des incendies qui ne pouvaient pas être contrôlés. Elle a été coulée par USS O'Brien (DD-725) après le sauvetage des survivants. Par un étrange coup du sort, le C.O. d'O'Brien LCDR Outerbridge qui avait commandé salle quand elle a coulé le sous-marin japonais à Pearl Harbor. sallea remporté 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dewey (DD-349) Révisé le 7 décembre, le Dewey a servi tout au long de la guerre, gagnant 13 étoiles de bataille pour escorter des porte-avions, des convois et soutenir des opérations amphibies. Désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946

Farragut (DD-348) Démarré pendant l'attaque a subi des dommages mineurs de mitraillage. Pendant la guerre, il a opéré des Aléoutiennes au Pacifique Sud et au Pacifique central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a obtenu 14 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en 1945 et vendu à la ferraille en 1947

*Coque (DD-350) En bon état à Pearl Harbor, il a opéré des Aléoutiennes au Pacifique Sud et au Pacifique central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a obtenu 10 étoiles de bataille avant de sombrer dans « Halsey's Typhoon » le 18 décembre 1944.

MacDonough (DD-351) MacDonough s'est mis en route pendant l'attaque et n'a pas été endommagé, pendant la guerre a servi dans le Pacifique Nord et Central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a remporté 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946

*Worden (DD-352) Worden s'est mis en route pendant l'attaque et a pris la mer avec des navires à la recherche de la force de frappe japonaise. Servi à Midway et dans le Pacifique Sud avant d'être transféré dans les Aléoutiennes où il s'échoua sur un pinacle en raison des vents et des courants à Constantine Harbour Amchitka Island le 12 janvier 193, il se brisa dans les vagues et fut considéré comme une perte totale. Wordena reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dale (DD-353) Vallée a commencé immédiatement sous le commandement de son Command Duty Officer, un Enseigne et a rejoint les navires à la recherche de la force de frappe japonaise. Pendant la guerre, il a servi dans le Pacifique Nord et Central et a participé à la bataille des îles Komandorski le 26 mars 1943. A remporté 12 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale, désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1946.

*Monaghan (DD-354) Monaghanétait le destroyer Ready le 7 décembre et commandé en cours lorsque Ward a coulé le sous-marin midget. À la sortie du port, percuté, chargé de profondeur et coulé un sous-marin japonais qui était entré dans Pearl Harbor. Il a participé aux opérations de la mer de Corail, de Midway, des Aléoutiennes, de la bataille des îles Komandorski et du Pacifique central avant de couler avec la perte de tous sauf 6 membres d'équipage lors du grand typhon de novembre 1944, qui a coulé le 17 novembre. Elle a reçu 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Aylwin (DD-355)A commencé moins d'une heure après le début de l'attaque avec 50% de son équipage et quatre officiers, tous les Ensigns l'armant laissant son commandant et d'autres derrière dans un lancement car elle avait pour instruction de ne pas s'arrêter pour quoi que ce soit. Cet incident a été capturé dans le film En danger. Pendant la guerre Aylwin a combattu à la mer de Corail, à Midway, à Guadalcanal, dans les Aléoutiennes et dans le Pacifique central jusqu'à Okinawa et, grâce à l'action de son équipage, a survécu au grand typhon de novembre 1944. Il a remporté 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en Octobre 1945. Il est vendu à la ferraille en décembre 1946.

USS Selfridge

Selfridge (DD-357) Équipé par un équipage de 7 navires différents, le Selfridge a fait route à 13 h 00 et n'a pas été endommagé lors de l'attaque. Tout au long de la guerre, elle servit principalement d'escorte aux porte-avions et aux transports. Torpillé par un destroyer japonais et perdu son arc à la bataille de Vella Lavella le 6 octobre 1942. Réparé et terminé la guerre. A remporté 4 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1946.

Phelps (DD-360) En bon état à Pearl Harbor, Phelps a été crédité d'avoir abattu un avion ennemi. Il était en action à Coral Sea, Midway, Guadalcanal, les Aléoutiennes et le Pacifique central, ramassant 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1947.

Cummings (DD-365)A subi des dommages mineurs causés par des fragments de bombe, mais s'est mis en route rapidement. Pendant la guerre, il a servi dans l'escorte de convois, avec des forces opérationnelles de porte-avions rapides et a fourni un soutien aux tirs d'artillerie navale des Aléoutiennes jusqu'à l'océan Indien où il a opéré avec la Royal Navy. Le 12 août 1944, le président Roosevelt diffusa une allocution nationale depuis le gaillard d'avant de Cummings après un voyage en Alaska. Cummings a été désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1947.

*Reid (DD-369) En bon état à Pearl Harbor Reidescorté des convois et des opérations amphibies dans tout le Pacifique jusqu'à ce qu'il soit coulé par des Kamikazes à Ormoc Bay aux Philippines le 11 décembre 1944. Le 31 août 1942, il coula par des tirs d'artillerie le sous-marin japonais RO-1 au large d'Adak en Alaska. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cas (DD-370) En bon état à Pearl Harbor Casescorté les forces opérationnelles des porte-avions rapides pendant une grande partie de la guerre, ainsi que des opérations de guerre anti-sous-marine et de soutien naval. Il a coulé un sous-marin Midget à l'extérieur du mouillage de la flotte à Ulithi le 20 novembre 1944 et un transport japonais au large d'Iwo Jima le 24 décembre 1944. Il a remporté 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1947 .

Conyngham (DD-371)En bon état lors de l'attaque, il était en route cet après-midi-là. A passé la majeure partie de la guerre à escorter des convois, à escorter des forces opérationnelles de porte-avions et à mener des missions d'appui aux tirs navals, elle a été endommagée à deux reprises par le mitraillage d'avions japonais, elle a remporté 14 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Utilisé dans les essais de la bombe atomique en 1946 et détruit par le naufrage en 1948.

Cassin (DD-372) Détruit en cale sèche mais récupéré et remis en service en 1944 escortant les convois et le TG 38.1 la Force de combat de la flotte dans le golfe de Leyte ainsi que soutenant les opérations amphibies. Elle a obtenu 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1947

Shaw (DD-373) Dégâts massifs soutenus dus à l'explosion d'un chargeur, récupéré et réparé, servi tout au long de la guerre et récompensé de 11 étoiles de bataille. Endommagé par des bombardiers en piqué japonais au large du cap Gloucester le 25 décembre 1943 faisant 3 morts et 33 blessés. Désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1947

*Tucker (DD-374) En bon état à Pearl Harbor Tuckera conduit des opérations d'escorte de convoi et a été coulé quand elle a heurté une mine escortant un transport à Espiritu Santo le 1 août 1942 en coulant le 4 août. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Downes (DD-375) Détruit en cale sèche et récupéré. Désarmé en juin 1942, reconstruit et remis en service en 1943. Après avoir été remis en service et utilisé pour escorter des convois et mener des opérations d'appui naval à des opérations amphibies. Elle a obtenu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en 1947 et vendu à la ferraille.

USS Bagley

Bagley (DD-386) En bon état à Pearl Harbor, Bagley a mené des opérations d'escorte de convois et soutenu des débarquements amphibies dans tout le Pacifique, gagnant 1 étoile de bataille mettant fin à la guerre d'occupation dans la région de Sasebo-Nagasaki jusqu'à son retour aux États-Unis. Il a remporté 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en juin 1946 et vendu à la ferraille en octobre 1947.

*Bleu (DD-387) Bleu n'a pas été endommagé et s'est mis en route lors de l'attaque sous la direction de 4 enseignes. A servi en tant qu'escorte de convoi, présent à la bataille de l'île de Savo le 9 août 192 et a été torpillé au large de Guadalcanal par le destroyer japonais Kawakaze le 21 août et a été sabordé le 22 août. Elle a obtenu cinq étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Heaume (DD-388) Barreétait en cours, près de West Loch au moment de l'attaque. Helm a servi dans les Salomon et le Pacifique Sud jusqu'au 19 février. Il a rejoint les forces opérationnelles des porte-avions rapides de la 5 e flotte en mai 1944. Le 28 octobre dans le golfe de Leyte, le 28 octobre 1944, le Helm et le destroyer compagnon Gridley ont fait couler le sous-marin japonais I-46. . Elle a été utilisée comme cible pendant l'opération Crossroads et mise au rebut en 1946. Elle a reçu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mugford (DD-389) était en attente et avait de la vapeur ce qui lui a permis de prendre la mer lors de l'attaque au cours de laquelle elle a abattu des avions japonais. Elle a passé une grande partie de 1942 en service de convoi entre les États-Unis et l'Australie. Elle participa à l'invasion de Guadalcanal et fut touchée par une bombe qui tua 8 hommes, en blessa 17 et fit 10 disparus au combat. Elle continuerait à servir dans le Pacifique central et sud étant endommagée par un quasi-accident d'une bombe le 25 décembre au large du cap Gloucester et a été coincée par un Kamikaze le 5 décembre 1944 dans le détroit de Surigo. Elle a escorté les transporteurs rapides de TF 8 et 58 et a servi plus tard au service de piquetage anti-sous-marin et radar. Elle a désarmé 1946 et a été utilisée dans les essais de bombe atomique et après utilisation comme navire d'essai pour la décontamination radioactive a été coulée le 22 mars 1948 à Kwajalein. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ralph Talbot (DD-390) Ralph Talbota commencé à 09h00 le matin de l'attaque et a rejoint d'autres navires en mer pour tenter de trouver la force de frappe japonaise. Elle passa une grande partie de 1942 engagée dans des missions d'escorte et participa à la bataille de l'île de Savo où elle engagea les Japonais dans le cadre du Groupe Nord et fut endommagée par des tirs d'obus japonais. Il passa la guerre dans le Pacifique Sud et Central à escorter des convois et à soutenir des opérations amphibies et fut endommagé par un Kamikaze au large d'Okinawa. Il est resté en service jusqu'en 1946, date à laquelle il a été affecté à la FOI-1 et au test de la bombe atomique Operations Crossroads. Elle a survécu à l'explosion et a été coulée en 198. Elle a remporté 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Henley (DD-391) En bon état à Pearl Harbor, Henley était déjà à General Quarters lorsque l'attaque a commencé parce qu'un nouveau marin a sonné l'alarme de General Quarters au lieu de Quarters for Muster. En conséquence, ses armes étaient habitées. Elle est devenue en route pendant l'attaque sous le commandement d'un lieutenant junior et a rejoint d'autres navires patrouillant à l'extérieur de Pearl Harbor. Henley a effectué des patrouilles de convois et anti-sous-marins principalement autour des Australiens, continuant ces tâches tout au long de la campagne de Guadalcanal. Il a été torpillé et coulé par des bombardiers japonais le 3 octobre 1943 alors qu'il effectuait un balayage en soutien aux troupes à terre près de Finshafen en Nouvelle-Guinée. Henley a remporté 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Patterson (DD-392) Patterson n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a pris la mer pour mener des patrouilles de guerre anti-sous-marine. Elle passerait la majeure partie de la guerre en tant qu'escorte pour les forces opérationnelles des porte-avions rapides. Elle était avec le Groupe Sud pendant la bataille de l'île de Savo et a subi un coup sur sa monture de canon n°4 qui a tué 10 marins. Elle a reçu 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en novembre 1945, il est rayé du Naval Vessel Register en 1947 et vendu à la ferraille.

*Jarvis (DD-393) Jarvis a survécu à Pearl Harbor en bon état et s'est mis en route pour rejoindre d'autres navires en patrouille autour d'Oahu. Elle a servi d'escorte pour les transporteurs et les convois et l'invasion de Guadalcanal. Il a été lourdement endommagé par un avion lancé par une torpille lors des atterrissages, mais son équipage a effectué des réparations temporaires et a rétabli le courant. Il a reçu l'ordre d'Efate New Hebrides, mais de toute évidence, il n'était pas au courant de l'ordre que son commandant avait mis à la voile pour Sidney Australian et des réparations du Destroyer Tender. USS Dobbin. Elle passa au sud de l'île de Savo à l'approche des croiseurs japonais et refusa l'assistance pour le Bleu USS. Elle a été vue pour la dernière fois le matin du 9 août 1942 par un avion de reconnaissance de Saratoga. Déjà fortement endommagé et ayant peu de vitesse, aucune communication radio et peu de canons utilisables a été attaqué par une force de 31 bombardiers japonais coulant de toutes les mains à 13h00 le 9 août. Jarvis a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Narval

Narval (SS-167) Narval faisait partie d'une classe de trois grands sous-marins croiseurs construits au milieu des années 1920. Narval avait 14 ans au moment de l'attaque. Elle n'a pas été endommagée à Pearl Harbor et a été utilisée principalement pour soutenir des missions spéciales et des forces d'opérations spéciales lors de raids contre les installations côtières japonaises. Narval a remporté 15 étoiles de bataille pour son service dans le Pacifique et a été désarmé en février 1945 et vendu à la ferraille en mai. Ses canons de 6 pouces sont enchâssés à la base navale de sous-marins de Groton.

Dauphin (SS-169) Indemne lors de l'attaque de Pearl Harbor, le Dolphin a effectué 3 patrouilles de guerre à la fin de 1941 et au début de 1942 avant d'être retiré du service de combat et utilisé pour l'entraînement en raison de son âge. Il a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cachalot (SS-170) En bon état à Pearl Harbor, Cachalot a mené trois patrouilles de guerre endommageant un pétrolier ennemi avant d'être retiré du service de combat à l'automne 1942, jugé trop vieux pour un service de combat ardu. Il a servi de navire-école jusqu'en juin 1945 et a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en janvier 1947. Il a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tautog (SS-199) Tautogn'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a fait payer les Japonais pour ne pas l'avoir coulé. Elle a aidé à venger l'attaque de Pearl Harbor en coulant 26 navires ennemis de 71 900 tonnes, y compris les sous-marins RO-30 et I-28 et destructeurs Isoname et Shirakumodans 13 patrouilles de guerre. Il a été retiré du service de combat en avril 1945 et a servi et opéré en collaboration avec le département de recherche sur la guerre de l'Université de Californie pour expérimenter de nouveaux équipements qu'il avait développés pour améliorer la sécurité des sous-marins. Il est désarmé en décembre 1945. Épargné par les essais de la bombe atomique, il sert de navire-école de réserve immobile dans les Grands Lacs jusqu'en 1957 et est démoli en 1960. Tautoga reçu 14 étoiles de bataille et une mention élogieuse d'unité navale pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Oglala (CM-4)A coulé en raison d'une commotion provoquée par une torpille Hélène. Élevé et réparé, converti en navire de réparation à combustion interne. Déclassé 1946 transféré à la garde de la Commission maritime et mis au rebut 1965

Démineurs

Turquie (AM-13) En bon état à Pearl Harbor, il a été rebaptisé Fleet Tug en 1942. Il a été désarmé en novembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Goglu (AM-20) En bon état à Pearl Harbor et redésigné comme remorqueur océanique en 1942. Il a été désarmé en 1946 et vendu par l'administration maritime. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Train (AM-26) En bon état à Pearl Harbor Rail a été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942. Il a soutenu des opérations dans tout le Pacifique, remportant 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été désarmé en 1946 et transféré à l'Administration maritime pour élimination en 1947.

Sterne (AM-31) Indemne lors de l'attaque Sterne a été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942 et a soutenu la flotte pour le reste de la guerre. Elle a été désarmée et rayée de la liste de marine en décembre 1945. Elle a gagné une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

*Grèbe (AM-43) En bon état à Pearl Harbor Grèbea été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942. Le 6 décembre 1942 Grèbe échoué en essayant de flotter SS Thomas A. Edison à Vuanta Vatoa, îles Fidji. Les opérations de sauvetage ont été interrompues par un ouragan qui a détruit les deux navires les 1er et 2 janvier 1943.

Viréo (AM-52) En bon état à Pearl Harbor Vireo a été désigné remorqueur océanique en mai 1942. Lors de la bataille de Midway, il aidait USS Yorktown CV-5lorsque ce navire a été torpillé par un sous-marin japonais et coulé. Il a été endommagé lors d'une frappe aérienne japonaise au large de Guadalcanal le 15 octobre 1942, abandonné mais récupéré par les forces américaines et réparé en soutenant les unités de flotte endommagées. Elle a été désarmée en 1946 et disposée par l'Administration Maritime en 1947. Sa disposition finale est inconnue. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Démineurs côtiers

Cacatoès (AMC-8) En bon état à Pearl Harbor Cacatoèsexploité dans le 14e district naval de Pearl Harbor tout au long de la guerre. Elle a été transférée à la Commission maritime le 23 septembre 1946.

Bec-croisé (AMC-9)Indemne lors de l'attaque, il a opéré dans un statut en service attaché au 14e district naval de 1941 à 1947.

Condor (AMC-14) Indemne lors de l'attaque, il a opéré dans les îles hawaïennes tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Mis hors service le 17 janvier 1946, il est transféré à la Commission maritime pour élimination le 24 juillet 1946.

Reedbird (AMC-30) En bon état pendant l'attaque, il a opéré dans les eaux hawaïennes tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Puis commandé inactivé, Roseau est revenu à San Diego où elle a été dépouillée et mise hors service le 14 janvier 1946. Son nom a été rayé de la liste Marine le 7 février 1946 et le 8 novembre 1946 elle a été livrée à la Commission Maritime pour l'élimination.

Mines légers (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en navires de guerre des mines dans les années 1920 et 1930)

* Pari (DM-15) Pari n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a servi dans tout le Pacifique. Le 29 août 1942, il coula un sous-marin japonais I-123 près de Guadalcanal. Le 6 mai 1943, elle a miné le détroit de Blackett avec ses sœurs USS Preble et USS Breese. Dans la nuit du 7 au 8 mai, une force de destroyers japonais est entrée dans le champ de mines dont l'un Kurashio, descendit et deux autres Oyashio et Kageroont été coulés par des avions alliés le lendemain. Le naufrage de Kagero fourni une mesure de vengeance car ce navire faisait partie du groupe aéronaval japonais qui a attaqué Pearl Harbor. Le 18 février 1945 Pari a été endommagé par deux bombes alors qu'il opérait au large d'Iwo Jima. Gravement endommagé, il a été remorqué jusqu'à Saipan mais le sauvetage était impossible et il a été désarmé et coulé au large d'Apra Harbour Guam le 16 juillet 1945. Il a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ramsay (DM-16) Ramsey s'est mis en route pendant l'attaque et a largué des grenades sous-marines à proximité de ce que l'on croyait être un sous-marin miniature. Il a servi dans les Salomon et les Aléoutiennes et a été redésigné comme auxiliaire divers (AG-98) en 1944, opérant autour de Pearl Harbor. Il a été désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1946. Il a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Montgomery (DM-17) Indemne lors de l'attaque Montgomerymené des opérations ASW à la suite de l'attaque. Il a opéré dans tout le Pacifique jusqu'à ce qu'il soit endommagé par une mine alors qu'il était ancré au large de Ngulu le 17 octobre 1944. Il a été désarmé le 23 avril 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Breese (DM-18) Breese s'est mis en route pendant l'attaque et a aidé à couler un sous-marin miniature. Elle a été engagée tout au long de la guerre dans le Pacifique et a opéré avec Pari et Préble d'exploiter le détroit de Blackett en mai 1943, une opération qui a entraîné le naufrage de 3 destroyers japonais. Elle a été désaffectée et vendue à la ferraille en 1946. Elle a reçu 10 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tracy (DM-19) Tracy était en cours de révision pendant l'attaque et toutes les machines et l'armement ont été démontés. Après la révision, elle a opéré autour du Pacifique et en février 1943, elle Tracy, en tant que chef de groupe de travail, a dirigé Montgomery (DM-17) et Préble (DM-20) pour la pose d'un champ de 300 mines entre Doma Reef et Cape Esperance. Cette nuit-là, destroyer japonais Makigumo a heurté l'une de ces mines et a été tellement endommagé qu'il s'est sabordé. Tracy a été mis hors service et mis au rebut en 1946. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale

Préble (DM-20) Préble était en révision le 7 décembre et n'a pas pris part à l'action. Pendant la guerre, il a opéré dans tout le Pacifique et en compagnie de Pari et Breesea posé un champ de mines le 6 mai 1943 qui a entraîné le naufrage de 3 destroyers japonais. Elle a été redésignée comme auxiliaire divers (AG-99) et elle a été réglementée pour les devoirs d'escorte de convoi jusqu'à la fin de la guerre. Il a été désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sicard (DM-21) Le Sicard était en révision au chantier naval pendant l'attaque. Pendant la guerre elle a servi principalement sur le devoir d'escorte de convoi avec et dans quelques opérations de pose de mines. Il a été reclassé en auxiliaire divers, AG-100, à compter du 5 juin 1945, désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pruitt (DM-22)Pruitt était en cours de révision pendant l'attaque et a servi dans tout le Pacifique pendant la guerre. Elle a été reclassée en auxiliaire divers, AG-101, à compter du 5 juin 1945, désarmée en novembre et rayée de la liste de la Marine en décembre 1945, étant mise au rebut au chantier naval de Philadelphie. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Démineurs à grande vitesse (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en navires de guerre des mines dans les années 1920 et 1930)

Zane (DMS-14)En bon état à Pearl Harbor Zane a vu beaucoup de service dans le Pacifique Sud et Central pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a mené des opérations de déminage, d'escorte de convoi et d'ASW de Pearl Harbor à la campagne des Mariannes. Il a été endommagé lors d'un échange de tirs avec des destroyers japonais à Guadalcanal en 1942. Après l'invasion de Guam, il a été réaffecté au remorquage de cibles. Reclassé de dragueur de mines à grande vitesse à auxiliaire divers, AG-109, le 5 juin 1945, il est désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il reçoit 6 étoiles de bataille et une distinction d'unité navale pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Wasmuth (DMS-15) Wasmuthn'a pas été endommagé pendant l'attaque et a passé l'année 1942 à effectuer des patrouilles et des missions d'escorte de convois dans les Aléoutiennes et sur la côte ouest. Le 27 décembre 1942, alors qu'il escortait un convoi dans une mer agitée, deux de ses grenades sous-marines ont été arrachées de leurs supports et ont explosé sous son fantail soufflant de sa poupe. Malgré les tentatives de réparation, son équipage a été évacué et il a coulé le 29 décembre 1942. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Trever (DMS-16) Trever a commencé pendant l'attaque sans son commandant. Pendant la guerre, elle a vu un service étendu. En 1945, il a été réglementé à l'entraînement et aux opérations locales autour de Pearl Harbor. Le 4 juin 1945, il a été reclassé comme auxiliaire divers et désigné comme AG-110 et désarmé en décembre 1945 et vendu pour démolition en 1946. Il a reçu 5 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Poiré (DMS-17) Poiré a commencé pendant l'attaque et n'a pas été endommagé. Pendant la guerre, elle s'est engagée dans de nombreuses missions de déminage et d'escorte. Il a heurté une mine lors de l'invasion Peleliu au large de l'île de Floride et a coulé le 6 septembre 1944. Il a reçu 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Sacramento

Sacramento (PG-19) Les personnes âgées Sacramento n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a participé aux opérations de sauvetage et de sauvetage après l'attaque. Pendant la guerre, il a servi d'appel d'offres pour les bateaux PT et de navire de sauvetage aérien. Sacramento a été désarmé le 6 février 1946 à Suisun Bay, Californie, et simultanément transféré à la War Shipping Administration pour élimination. Elle a été vendue le 23 août 1947 pour service commercial, opérant initialement sous le registre italien sous le nom de Fermine. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Appels d'offres de destroyer

USS Dobbin avec USS Lawrence et trois autres destroyers

Dobbin (AD-3) Dobbin a reçu des dommages mineurs d'une explosion d'une bombe à côté qui a tué 2 membres d'équipage. Pendant la guerre, il servira dans le Pacifique Sud en soutenant les escadrons de destroyers de la flotte du Pacifique. Elle a été désarmée et transférée à l'administration maritime en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Whitney (AD-4) Whitney a été amarré avec un nid de destroyers pendant l'attaque et les a aidés à se préparer à la mer pendant l'attaque en distribuant des fournitures et des munitions pour les aider à se mettre en route. Ses marins ont aidé dans les opérations de réparation et de sauvetage sur plusieurs navires pendant et après l'attaque. Il fournira un soutien vital aux escadrons de destroyers pendant la guerre et servira jusqu'en 1946, date à laquelle il fut désarmé et transféré à l'Administration maritime et mis au rebut en 1948. Il reçut une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Appels d'offres pour hydravions

Curtiss (AV-4) Endommagé par une bombe et réparé. Il a servi tout au long de la guerre et a été endommagé par un Kamikaze en 1945 alors qu'il opérait au large d'Okinawa. Réparé, il a terminé la guerre et a servi en service actif jusqu'en 1956, date à laquelle il a été désarmé et placé en réserve. Elle a été ferraillée en 1972. Curtiss a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tanger (AV-8) Amarré juste après le USS Utah Tanger n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a contribué ses canons à la défense aérienne ainsi qu'à tirer sur un sous-marin de poche japonais qui avait pénétré dans le port. Elle a maintenu un transporteur opérationnel très actif dans le Pacifique. Désarmé en 1946 Tanger a été vendu à la ferraille en 1961. Elle a obtenu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Annexes pour hydravions (petits)

Avocette (AVP-4) En bon état à Pearl Harbor Avocet Avocettea servi dans les théâtres d'opérations de l'Alaska et des Aléoutiennes en tant qu'unité de l'Aile de patrouille 4. Au fil des ans, elle s'est occupée des escadrons de patrouille, a transporté du personnel et du fret et a participé à des tâches de patrouille, d'enquête et de sauvetage. Elle a été désarmée en décembre 1945 et vendue en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Cygne (AVP-7) Swan était sur la cale sèche du Marine Railway pendant l'attaque et n'a pas été endommagé. Pendant la guerre, il a été principalement utilisé pour le remorquage de cibles. Elle a été désarmée en décembre 1945 et disposée par la Commission Maritime en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Annexes d'hydravions (Destroyer) (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en hydravions dans les années 1920 et 1930)

Hulbert (AVD-6) Hulbertn'a pas été endommagé pendant l'attaque et a passé 1942-1943 à mener des missions de soutien pour les hydravions. Reclassifié DD-342, il fut utilisé comme escorte et garde d'avion pour les nouveaux Escort Carriers à San Diego jusqu'à la fin de la guerre. Il a été désarmé en novembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Thornton

*Thornton (AVD-11) Thornton a contribué ses canons à la défense de Pearl Harbor et a servi dans divers endroits dans le Pacifique en soutenant les opérations d'hydravions. Elle a été perdue lors de l'invasion d'Okinawa lorsqu'elle est entrée en collision avec Ashtabula (AO-51) et Escalante (AO-70). Son côté tribord a été gravement endommagé. Elle a été remorquée jusqu'à Kerama Retto. Le 29 mai 1945, un conseil d'inspection et d'enquête a recommandé que Thornton soit désarmé, échoué dépouillé de tout le matériel utile au besoin, puis abandonné. Il fut échoué et désarmé le 2 mai 1945. Son nom fut rayé de la liste de la Marine le 13 août 1945. En juillet 1957, la carcasse abandonnée du Thornton fut offerte au gouvernement des îles Ryukyu. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Navire de munitions

Pyro (AE-1) Pyro n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a servi la guerre en transportant des munitions vers des bases navales autour du Pacifique. Il a été désarmé en 1946 et mis au rebut en 1950. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Ramapo (AO-12) Le Ramapo n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et en raison de sa faible vitesse, il a été réglementé pour alimenter les opérations de transport entre les Aléoutiennes et le Puget Sound. Il a été désarmé en 1946 et transféré à l'Administration Maritime.

*Neosho (AO-23) Indemne lors de l'attaque, son capitaine l'a déplacé avec vigilance de sa couchette près de Battleship Row vers une partie moins exposée du port. Il a opéré avec les forces opérationnelles du porte-avions et a été lourdement endommagé lors de la bataille de la mer de Corail par des avions japonais. Son équipage l'a maintenu à flot pendant 4 jours jusqu'à ce qu'il soit découvert et son équipage sauvé avant qu'il ne soit coulé par des tirs de l'USS Henley le 11 mai 1942. Néosho a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Réparer les navires

Méduse (AR-1) Le Medusa n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a passé la guerre dans tout le Pacifique Sud à réparer de nombreux navires endommagés au combat. Après la guerre, il a servi à préparer les navires à l'inactivation avant d'être désarmé en 1947 et remis à l'administration maritime. Elle a été mise au rebut en 1950. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

USS Vestal après l'attaque

Vestale (AR-4) Vestale a été endommagé alors qu'il était amarré à côté de l'USS Arizona. Réparé après l'attaque, le Vestal a servi tout au long de la guerre dans le Pacifique et était vital pendant les jours critiques de 1942 lorsqu'il et son équipage ont rendu de vaillants services aux principales unités de flotte endommagées pendant la campagne de Guadalcanal et les actions autour des îles Salomon. Transporteurs Entreprise et Saratoga, cuirassés Dakota du Sud et Caroline du Nord, croiseurs San Francisco, La Nouvelle-Orléans, Pensacola et Saint Louisfiguraient parmi les 5 603 emplois sur 279 navires et 24 activités à terre qu'elle a accomplies au cours d'une tournée de 12 mois à Espiratu Santo. Elle continuerait à effectuer ce niveau de service le reste de la guerre. Au cours d'un passage à Ulithi, il a effectué 2 195 travaux pour 149 navires, dont 14 cuirassés, 9 porte-avions, 5 croiseurs et 5 destroyers. Elle a continué son travail vital même après la guerre jusqu'en 1946, date à laquelle elle a finalement été déclassée. Elle a été vendue à la ferraille en 1950. Elle a reçu 1 étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Rigel (AR-11) Rigelétait à Pearl Harbor achevant sa transformation de Destroyer Tender à Repari Ship. Elle a subi des dommages mineurs et elle a servi tout au long de la guerre en effectuant des réparations vitales sur de nombreux navires. Il a été désarmé et transféré à l'administration maritime en 1946. Son sort ultime est inconnu. Elle a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Appel d'offres sous-marin

USS Pelias avec 5 sous-marins

Pélias (AS-14) Indemne lors de l'attaque Péliassoutenu des escadrons de sous-marins basés dans le Pacifique tout au long de la guerre. Elle a été mise en service dans la réserve le 6 septembre 1946 et en service dans la réserve le 1er février 1947. Le 21 mars 1950, elle a été mise hors service en réserve, mais a ensuite effectué un service d'accostage à Mare Island jusqu'à sa mise hors service le 14 juin 1970. Elle a été démoli en 1973.

Navire de sauvetage sous-marin

Canard siffleur (ASR-1) Widgeon a mené des opérations de sauvetage, de sauvetage et de lutte contre l'incendie sur les cuirassés coulés et endommagés sur la rangée de cuirassés. Pendant la guerre, il a servi comme navire de sauvetage sous-marin de service à Pearl Harbor et à San Diego. Après la guerre, elle a soutenu l'opération Crossroads. Elle a été désarmée et vendue pour la ferraille en 1947. Elle a reçu l'étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Navire-hôpital

Réconfort (AH-5)Solace n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a prodigué des soins médicaux à de nombreux blessés après l'attaque. Elle a servi tout au long de la guerre en soignant les blessés et les mourants dans les Gilberts, les Marshalls, Guam, Saipan, Palau, Peleliu, Iwo Jima et Okinawa. Réconfort a été désarmé à Norfolk le 27 mars, rayé de la liste de la Marine le 21 mai et est retourné à la War Shipping Administration le 18 juillet 1946. Il a été vendu aux Turkish Maritime Lines le 16 avril 1948 et rebaptisé SS Ankara, reconstruit en tant que paquebot. SS Ankara a été désarmé en 1977 et démoli à Aliaga, en Turquie, en 1981. Réconfort a reçu sept étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.

Véga (AK-17) Vega était à Honolulu en train de décharger des munitions lorsque l'attaque s'est produite. Elle a servi dans les Aléoutiennes et dans le Pacifique central pendant la guerre. Désarmé et mis au rebut en 1946. Il a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Navires d'émission de magasins généraux

Roulette (AKS-1) Castor a été mitraillé par des avions japonais pendant l'attaque mais a subi peu de dommages. Elle poursuivra une illustre carrière pendant la Seconde Guerre mondiale, la Corée et le Vietnam avant d'être désarmée en 1968 et mise au rebut au Japon en 1969. Elle a reçu trois étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, deux pour le service de la guerre de Corée et six étoiles de campagne pour le service de la guerre du Vietnam. .

USS Antares

Antarès (AKS-3) Antarès était à l'entrée de Pearl Harbor et a repéré un sous-marin miniature. Elle a signalé le contact au Salle de l'USS qui a coulé le sous-marin. Pendant la guerre Antarès a effectué de nombreuses courses de ravitaillement dans le Pacifique et était à Okinawa. Naviguant de Saipan à Pearl Harbor, elle a été attaquée par les sous-marins japonais I-36, dont les torpilles ont raté leur cible et le kaiten-portant I-165.Elle a ouvert le feu sur l'un des sous-marins, le forçant à plonger. Il a été désarmé en 1946 et vendu à la ferraille en 1947. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Remorqueurs de haute mer

Ontario (AT-13) En bon état à Pearl Harbor, l'Ontario appuierait les opérations dans le Pacifique tout au long de la guerre. Elle a été désarmée en 1946 et vendue en 1947. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Sunnadin (AT-28) Indemne lors de l'attaque, il a opéré à Pearl Harbor pendant toute la durée de la guerre. Il a été désarmé en 1946 et transféré à l'Administration Maritime. Sa disposition finale est inconnue. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'attaque de Pearl Harbor.

Keosanqua (AT-38) Keosanqua était à l'entrée de Pearl Harbor, se préparant à transférer une remorque du USS Antarès. Elle a pris le remorquage jusqu'à Honolulu lors de l'attaque. Elle a opéré à Pearl Harbor et dans le Pacifique central en menant des opérations de remorquage. Il a été désarmé en 1946 et transféré à la Commission maritime le 11 juillet pour élimination, il a été vendu le même jour à Puget Sound Tug & Barge Co., Seattle, Wash. Revendu à une société de transport maritime canadienne en 1948, il a été renommé Edward J. Coyle. En 1960, elle a été rebaptisée Détroit du Commodore.

*Navajo (AT-64) Navaho se trouvait à 12 milles de l'entrée de Pearl Harbor lorsque l'attaque a eu lieu. Elle a opéré dans le Pacifique Sud jusqu'au 12 décembre 1942 quand elle a été torpillée et coulée par le sous-marin japonais je-39 lors du remorquage d'une barge à essence JOJ-42 150 miles à l'est d'Espiritu Santo, le 12 décembre 1943 avec la perte de tout sauf 17 de son équipage de 80. Elle a gagné 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Auxiliaires divers

USS UTah AG-16

*Utah (AG-16 ex-BB-31) Coulé à ses amarres et redressé en 1944 mais non levé, l'épave est maintenant un mémorial à Ford Island.

USS Argonne comme offre de sous-marin

Argonne (AG-31) Un ancien sous-marin Tender, Argonne n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a servi dans une variété de capacités pendant la guerre en soutenant les opérations dans le Pacifique. Pendant un certain temps, il a été le vaisseau amiral de l'amiral Halsey en tant que commandant du Pacifique sud-ouest en 1942 pendant la campagne de Guadalcanal. Le 10 novembre 1944, Argonne était amarré à une bouée au quai 14, à Seeadler Harbour, lorsque le navire de munitions Monter le capot (AE-11) a explosé, à 1 100 mètres, lui causant des dommages ainsi qu'à d'autres navires qu'elle a aidés après l'explosion. Il a été désarmé en 1946 et transféré à l'Administration Maritime. Elle a été ferraillée en 1950. Argonne a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

.

USS Sumner (ex-Bushnell)

Sumner (AG-32) Sumner n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a été redésigné comme navire d'enquête AGS-5. Il est endommagé par un obus japonais au large d'Iwo Jima le 8 mars 1945. Il est désarmé en 1946 et transféré à l'Administration Maritime. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Partagez ceci :

Comme ça:


Construction et carrière[modifier]

Mugford, du nom de James Mugford, a été établi le 20 décembre 1917 par Union Iron Works Company, San Francisco, Californie, lancé le 14 avril 1918 parrainé par Mme George H. Fort et commandé le 25 novembre 1918, le Lt Comdr. John H. Everson aux commandes.

Mugford rejoint la flotte pour des exercices d'hiver au large de Guantanamo Bay, à Cuba, en janvier 1919, puis navigue vers le nord pour des opérations le long de la côte entre New York et le Massachusetts jusqu'au 21 novembre, date à laquelle il quitte Newport pour San Diego, arrivant le 22 décembre. Ici, il est devenu tendre pour une division d'hydravions et, pendant les premiers jours de l'aviation navale, a navigué avec ses charges lors d'exercices le long de la côte californienne, visitant la zone du canal de Panama en décembre 1920 et janvier 1921.

Mugford a été désarmé à San Diego le 7 juin 1922 et a été vendu à la ferraille à Schiavone-Bonomo Corporation, New York City, en 1936.


Histoire de Mugford, écusson familial et armoiries

Mugford est un ancien nom normand arrivé en Angleterre après la conquête normande de 1066. La famille Mugford vivait à Mogford, Somerset. La paroisse n'existe plus.

Ensemble de 4 tasses à café et porte-clés

$69.95 $48.95

Les premières origines de la famille Mugford

Le nom de famille Mugford a été trouvé pour la première fois dans le Somerset où ils occupaient un siège familial en tant que seigneurs du manoir de Farrington Gurney. Conjecturalement, ils descendent d'Azelin qui détenait ce manoir de l'évêque de Coutances au moment de la prise de l'enquête du Domesday Book en 1086 après JC.

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Mugford

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de nos recherches sur Mugford. 55 autres mots (4 lignes de texte) couvrant l'année 1700 sont inclus sous le thème Early Mugford History dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations orthographiques de Mugford

Les patronymes normands se caractérisent par une multitude de variantes orthographiques. Les changements fréquents de noms de famille sont en grande partie dus au fait que les langues du vieil et du moyen anglais manquaient de règles d'orthographe définies. L'introduction du français normand en Angleterre, ainsi que des langues officielles de la cour, le latin et le français, a également eu des influences prononcées sur l'orthographe des noms de famille. Étant donné que les scribes médiévaux et les responsables de l'église enregistraient les noms tels qu'ils sonnaient, plutôt que d'adhérer à des règles d'orthographe spécifiques, il était courant de trouver le même individu avec des orthographes différentes. Le nom a été orthographié Moggs, Muggs, Muckford, Muckeford, Muckeforde, Muckforde, Moggeford, Mucksford, Mucksworth, Mucksworthy, Mugford, Mugglesworth, Mogford, Mogworthy, Mogsworthy et bien d'autres.

Les premiers notables de la famille Mugford (avant 1700)

Plus d'informations sont incluses sous le sujet Early Mugford Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration de Mugford +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons de Mugford aux États-Unis au XXe siècle
  • Alfred Mugford, 32 ans, débarqué en Amérique depuis Liverpool, en 1907
  • Mary E. Mugford, 35 ans, qui a immigré aux États-Unis de Weston, en Angleterre, en 1907
  • Richard Mugford, 30 ans, qui s'est installé en Amérique depuis Weston, en Angleterre, en 1907
  • Allie Mugford, 22 ans, qui s'est installée en Amérique de St. John's, Terre-Neuve en 1909
  • Daniel John Mugford, 20 ans, qui a débarqué en Amérique depuis Boscastle, en Angleterre, en 1911
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration de Mugford au Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons de Mugford au Canada au 17e siècle
  • John Mugford, qui s'installa à Port de Grave, Terre-Neuve en 1784 mais la propriété appartenait à la famille depuis 1680 [1]
Les colons de Mugford au Canada au XVIIIe siècle
Les colons de Mugford au Canada au 20e siècle
  • Ethel Mugford, 23 ans, qui s'est établie à St. John's, Terre-Neuve, en 1915
  • Blanche Mugford, 20 ans, qui s'est installée à North Sydney, en Nouvelle-Écosse, en 1916

Migration de Mugford en Australie +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons de Mugford en Australie au XIXe siècle
  • William Mugford, 29 ans, domestique de ferme, arrivé en Australie-Méridionale en 1851 à bord du navire "Omega" [2]
  • Charles G. Mugford, 24 ans, ouvrier, arrivé en Australie-Méridionale en 1856 à bord du navire "Lord Hungerford"
  • Mlle Elizabeth Mugford, (née en 1837), âgée de 20 ans, maîtresse d'école de Cornouailles au départ de Plymouth le 29 septembre 1856 à bord du navire "Thomas Arbuthnot" arrivant à Geelong, Melbourne, Victoria, Australie le 23 janvier 1857 [3]
  • Mlle J. Mugford, (née en 1856), nourrisson âgée, colon de Cornouailles née à bord du navire "Thomas Arbuthnot" arrivant à Geelong, Melbourne, Victoria, Australie le 23 janvier 1857 [3]
  • Mlle Jane Mugford, (née en 1838), âgée de 19 ans, femme de ménage de Cornouailles au départ de Plymouth le 29 septembre 1856 à bord du navire "Thomas Arbuthnot" arrivant à Geelong, Melbourne, Victoria, Australie le 23 janvier 1857 [3]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Notables contemporains du nom Mugford (post 1700) +

  • Harold Sandford Mugford (1894-1958), récipiendaire anglais de la Croix de Victoria pour ses actions pendant la Première Guerre mondiale
  • James E. Mugford, homme politique républicain américain, candidat au représentant américain du 4e district de Pennsylvanie, 1976 [4]
  • James Mugford (1749-1776), capitaine américain de la marine continentale américaine, éponyme de l'USS Mugford (DD-105) et de l'USS Mugford (DD-389)

Histoires liées +

La devise de Mugford +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Les devises ont commencé à être représentées avec des armes aux 14e et 15e siècles, mais n'étaient pas d'usage général avant le 17e siècle. Ainsi, les armoiries les plus anciennes ne comportent généralement pas de devise. Les devises font rarement partie de l'octroi des armes : sous la plupart des autorités héraldiques, une devise est un élément facultatif des armoiries et peut être ajoutée ou modifiée à volonté, de nombreuses familles ont choisi de ne pas afficher de devise.

Devise: Cura pii diis sunt
Traduction de devise : Les hommes pieux sont un souci pour les dieux.


USS Mugford (DD-105), 1920 - Histoire

FLUSH DECKERS EN COMMISSION, 1920&ndash1939

Le nombre de destroyers actifs avait déjà culminé à 268 en juin 1921. En cours de route, en 1919 et 20, Eaux désarmé pendant cinq mois puis remis en service. Aussi, en août 1920, quatorze coques furent converties en mouilleurs de mines rapides.

PERTES PRECOCES

  • Le 26 février au large de Balboa, zone du canal de Panama, Woolsey a été délabré et coupé en deux par les SS Inventeur de l'acier.
  • Le 1er décembre dans un épais brouillard, DeLong s'est échoué et a fait naufrage à Half Moon Bay, en Californie, au sud de San Francisco.
  • Le 16 au large du New Jersey, Graham a été endommagé de manière irréparable lors d'une collision avec le SS Panama.

Sauvés, les deux derniers navires ont été désarmés en mars suivant.

DÉCLASSEMENTS EN TEMPS DE PAIX

EN STATION DANS LE MONDE ENTIER

  • Vers la Méditerranée orientale et la mer Noire, où ils ont été confrontés à des calamités humanitaires généralisées : l'évacuation en 1920 de près de 150 000 réfugiés russes blancs de Crimée vers Constantinople l'escorte de navires céréaliers pendant 18 mois en 1921 et 22 pour tenter de soulager les grande famine russe de la pomme de terre et l'évacuation de 200 000 Grecs et Arméniens de souche vers la Grèce à la fin de la guerre gréco-turque.
  • En Asie, où ils ont soutenu les intérêts américains en Chine et, en 1923, ont apporté des secours lors d'un tremblement de terre qui a décimé Tokyo, au Japon.

LA CATASTROPHE DE POINT PEDERNALES

PROGRAMME DE RÉADAPTATION 1930

FERMÉ OU VENDU

REMISE EN SERVICE

100 Maury
102 Mahan
276 McCawley
277 de mauvaise humeur
278 Henshaw
280 Doyen
282 Toucey
285 Cas
286 Lardner
289 Flusser
290 Vallée
291 Converser
292 Reid
293 Billingsley
294 Charles Ausburn
295 Osborne
298 Perceval
299 John Francis Burnes
300 Farragut
301 Somers
302 Stoddert
303 Réno
304 Farquhar
305 Thompson
306 Kennedy
307 Paul Hamilton
308 William Jones
313 Zeilin
315 La Vallette
316 Sloat
319 Kidder
321 Marcus
322 Mervine
323 chasser
324 Robert Smith
325 Mullany
326 Coghlan
327 Preston
328 Lamson
329 Bruce
330 coque
331 Macdonough
332 Farenholt
333 Sumner
334 Corry
335 Melvin

PROGRAMME DE RÉADAPTATION 1930

DESTROYERS DE LA GARDE CTIÈRE

En 1935, un an après son retour de son service de la Garde côtière, Semmes a été converti en navire d'essai sous-marin (AG 24). Opérant par la suite à partir de Key West, en Floride, elle a continué dans ce service tout au long de la Seconde Guerre mondiale.

1936 RÉDUCTION DES FORCES

À la suite de ce programme (partiellement compensé par certains recommissionings) plus la perte due à la collision de Smith Thompson en 1936, le nombre total de flush-deckers est passé de 200 (102 en service) au début de 1936 à 172 en mai 1937. Le démantèlement de Marcheur en mars 1938 et Taylor en décembre a ramené la force active et de réserve à 170 (78 en commission).

1936&ndash9 VENDU, COULÉ OU MISE À JOUR

PATROUILLES DE NEUTRALITÉ

Immédiatement, il s'est déplacé pour activer chaque navire d'escorte supplémentaire disponible. Cinquante-quatre des 92 ponts à chasse d'eau mis en veilleuse ont été remis en service au cours des quatre derniers mois de 1939 et en septembre 1940, lorsque le transfert de cinquante & ldquodestroyers pour les bases & rdquo vers le Royaume-Uni et le Canada a commencé, & raquo la rangée de tête & rdquo était vide.

Sources : base de données de la Destroyer History Foundation et Dickey, Une saga familiale.


Questions les plus fréquentes sur AncestryDNA

Votre vie privée est notre priorité absolue. Nous utilisons des pratiques de sécurité standard de l'industrie pour stocker votre échantillon d'ADN, vos résultats de test ADN et d'autres données personnelles que vous nous fournissez. De plus, nous stockons vos résultats de test ADN et votre échantillon d'ADN sans votre nom ou d'autres informations d'identification courantes. Vous êtes propriétaire de vos données ADN. À tout moment, vous pouvez choisir de télécharger vos données ADN, de nous demander de supprimer les résultats de vos tests ADN comme décrit dans la Déclaration de confidentialité d'Ancestry® ou de nous demander de détruire votre échantillon de salive ADN physique. Nous ne partageons pas avec des tiers votre nom ou d'autres informations d'identification communes liées à vos données génétiques, sauf si la loi l'exige ou avec votre consentement explicite.

Pour plus d'informations sur la confidentialité chez AncestryDNA, consultez la déclaration de confidentialité d'Ancestry et visitez notre Centre de confidentialité.

AncestryDNA est un service de test ADN de pointe qui utilise certaines des dernières technologies de test autosomique, notre technologie brevetée Genetic Communities™ et la plus grande base de données ADN de consommateurs pour révolutionner la façon dont vous découvrez votre histoire familiale. Ce service combine la science avancée de l'ADN avec la plus grande ressource d'histoire familiale en ligne au monde pour estimer votre origine génétique et vous aider à trouver de nouveaux liens familiaux. Il cartographie l'origine ethnique sur plusieurs générations et donne un aperçu de possibilités telles que la région d'Europe d'où viennent vos ancêtres ou si vous êtes susceptible d'avoir un héritage d'Asie du Sud-Est. AncestryDNA peut également aider à identifier les relations avec des parents inconnus grâce à une liste dynamique de correspondances ADN.

Vos résultats AncestryDNA incluent des informations sur vos origines géographiques dans plus de 1 000 régions et identifient des parents potentiels grâce à une correspondance ADN avec d'autres personnes ayant passé le test AncestryDNA. Vos résultats sont un excellent point de départ pour d'autres recherches sur l'histoire familiale, et cela peut aussi être un moyen d'approfondir encore plus les recherches que vous avez déjà effectuées.

AncestryDNA est un test de salive simple que vous pouvez effectuer dans le confort de votre foyer. Une fois votre commande passée, vous recevrez le kit AncestryDNA par la poste en quelques jours. Votre kit AncestryDNA comprend des instructions complètes, un tube de collecte de salive et un courrier de retour prépayé (vous n'avez donc pas de frais supplémentaires pour retourner votre ADN.) Après avoir renvoyé votre échantillon en le déposant simplement par la poste, votre ADN est traité au laboratoire. Vous recevez ensuite un e-mail vous informant que vos résultats sont prêts à être explorés sur le site Web d'AncestryDNA.

Cliquez ici pour découvrir comment nos estimations améliorées de l'ethnicité vous donnent une image encore plus détaillée de vos origines.


??

"ジャック"こと、ジョン・ヘンリー・タワーズは1885年1月30日、ジョージア州ロームに生まれる。祖父はアメリカ連合国陸軍の連隊長で、父もアメリカ連合国陸軍の騎兵隊に所属していた経験が[2] 。はじめは軍人ではなく技師を志し、ジョージア工科学校に進学するも、寄宿舎[3] 。1906年にアナポリスを卒業し、卒業年次から「アナポリス1906年組」と呼称されたこの世代のJ・フレッチャー、ジョン・S・マケイン・シニア、オーブリー・フィッチ、ロバート・L・ゴームレーらがいる [4] [注釈 1] 。1908年に少尉に任官したタワーズは戦艦「ケンタッキー1911年に戦艦「ミシガン」乗り組みとなり、弾着観測を担当する [3] [3] 。タワーズは、弾着観測に関する疑問の答えを、当時は創世記の段階だった「航空」に求めた。

1911年6月27日、パイロットを志願したタワーズは ハモンズポート (英語版) にあるヘリング・カーチス社のカーチス飛行学校に入学する [6] 。講師はカーチス自身であり、タワーズは1911年8月より、カーチスやエリソンの指導の下、海軍第1号機である カーチス A-1型水上機 (英語版) を使ってパイロットとしての訓練を受ける。また、カーチスが学校を挙げてノースアイランドに行き、カーチス A -1型水上機の改善を行った際にも同行した。1911年10月にはカーチス A-1型でアナポリスと オールド・ポイント・コンフォート (英語版) 間112マイルの距離を、122分で踏破する新記録を樹立。1912年秋、タワーズはアナポリスに設置される最初の海軍航空隊の設営を監督した。同じ1912年10月6日にはガソリンタンクを増設したカーチス A-2型で、6時間10分35秒のアメリカの航続時間新記録を達成し、12月にかけてはチェサピーク湾上空を飛んで、潜航中の潜水艦を発見するテストを行った。1913年に入り、グアンタナモ湾で行われた艦隊[6] 。

1913年5月8日、中尉に昇進したタワーズはカーチス飛行艇を使い、ゴッドフリー・シャヴァリア少尉(アナポリス1910年組 [7] )とペアを組んでワシントン海軍工廠を出発してポトマック川、チェサピーク湾169マイルの飛行を行った [8] 。しかし、1カ月後の6月20日、タワーズはアクシデントに見舞われる。この日、タワーズはパイロットとしてではなく乗客として ウィリアム(英語版) 少尉(アナポリス1909年組 [9] (英語版) 水上飛行機に乗っていた。しかし、水上飛行機がチェサピーク湾上空を飛行中に乱気流に巻き込まれて急降下?? ?? ??

1915年1月、海軍はパイロットの登録を公式に開始し、タワーズは1914年にさかのぼって海軍パイロット第3号として登録された [11] 。少佐に昇進したタワーズは海軍省航空課に配属され、 1917年にはパイロット徽章の作成を担当した [12] 。徽章の配布は1918年1月19日から始まり、タワーズはこの時点でワシントンDCにいた海軍パイロットの中で、もっとも古参で、かつ高位に[12]

編集

その間の1914年8月、タワーズは第一次世界大戦勃発後のロンドンに海軍駐在武官として赴任し、1916年秋に帰国するまでその任にあった。帰国前の8月、タワーズはレジナルド・R・[注釈 2] S・ブレッキンリッジ陸軍次官補率いる救援隊のドミニカ共和国進出を支援したが、その際にフレデリック・ファースト・イェール・ユニット (英語版) 」を参加させている。ファースト・イェール・ユニットは後年、アメリカ海軍航空隊に人員を??

編集

1919年5月8日、ニューヨークの ロックアウェイ海軍航空基地 (英語版) に3機の カーチス NC (英語版) が待機した。NC-1、NC-3およびNC-4である。タワーズはNC- 3の機長を務めた。3機はケープコッド、チャタム、ハリファックスを経て5月15日にニューファンドランド島 トレパッシー (英語版) に進出。翌5月16日、3機はアゾレス諸島への飛翔をNC-1とNC-3は濃霧に悩まされて荒れる波の上への着水を余儀なくされ、NC-1は浸水甚だしく再度の飛翔はならず、クルーはギリシャ貨物船「イオニア[14] NC-3も52時間に及ぶ苦闘の末、アゾレス諸島ポンタ・デルガダからおよそ200マイルの地点より再度飛翔し、ポンタ・デルガダに到着したものの、ここから先NC-4はアゾレス諸島での休息ののち、5月27日にリスボンに到着して大西洋横断飛行を完成させた。タワーズ自身の大西洋横断飛行は成功??

編集

??隊の第一人者的存在にはなっていた。しかし、海軍内での航空の立場はまだまだ弱かった。1919年秋、タワーズは敷設艦「 アローストック (英語版) 」 (USS Aroostook, CM-3) の副艦長となり、1922年冬から1923年にかけては駆逐艦「 マグフォード (英語版) 」 (USS Mugford, DD-105) の艦長を務める。そして、「アローストック」乗り組み時代の1920年夏、演習で「アローストック」と顔合わせした戦艦の艦長によって、アメリカ海軍での海軍航空の立場が大きく動き出そうとしていた。その?? [15]

1921年9月、海軍省内に航空課を格上げする形で航空局が創設され、3月以来航空課長で少将に昇進したモフェットが初代局長となる [16] 。しかし、この段階ではタワーズは航空局とはあまり関わっておらず、「アローストック」や「マグフォード」での勤務、ペンサコーラの海軍飛行学校副校長を経て1923年3月から1925年9月にかけて、ロンドン、パリ、ローマ、ハーグおよび?? [17] 。駐在武官の勤めを終えて帰国したタワーズは、ここで航空局に配属される。配属早々、1925年9月3日に墜落した海軍飛行船「シェナンドー」の??

1926年、中佐となっていたタワーズは空母「ラングレー」の副長に就任。モフェットの腹積もりでは、タワーズを本来は艦長に据えたかったが、中佐は大型艦艦長の役職ではなかった [17] 。またこの年、モフェットは潜水艦部門から一人の大佐を航空に引っ張ってくる。この大佐がアーネスト・キング(アナポリス1901年組)で、巡洋艦艦長を希望していたが空きがなかったことと、当時ライト (英語版) 」 (USS Wright, AV-1) [18] 。ちなみに、当時の「ライト」副長はエリソンだった。「ラングレー」副長時代のタワーズは、アメリカ海軍航空戦隊の最初のジョゼフ・M・リーヴス (英語版) 大佐(アナポリス1894年組 [19] )の下で空母運用の研究に取り組み、搭載機の増加や給油システムの改善に取り組んだ [20] 。また[21] 。タワーズは翌1927年1月に「ラングレー」艦長に昇格し、1928年8月まで務める。その間の1927年12月、「ラングレー」で火災事故が発生し、給油系統から艦載機に燃え移るほどの火災に対してタワーズは、乗員の総力を挙げて消火にあたり、最悪の事態を回避することに成功して「冷静かつ勇敢に火災事故に対処した」と賞賛された。なお、「ラングレー」艦長時代の1928年2月27日にエリソンが航空事故で殉職し、パイロット免許第2号保持者だったジョン・ロジャース(アナポリス1903年組)も、エリソンに先立つ2年前の1926年に事故死していたので、この時点で第3号のタワーズが海軍パイロット中の最古参者[22]

編集

1928年8月、タワーズは航空局に戻り、計画課長に就任。これと前後して、モフェットはキングを空母「レキシントン」艦長として推薦するが採用されず、その代わりに航空局次長に据えた [ 23] [23] [23] 。上とも下ともうまくやって[23] 。1929年4月、タワーズは航空局次長となるが、これは海軍省始まって[23] 。また、モフェットがロンドン海軍軍縮会議(1930年)に出席した際には、局長代理となった [24] 。このあたりからタワーズとモフェットの結びつきが深まるが、 [25]

K・ターナー(アナポリス1908年組)を据え、ペンサコーラ海軍飛行学校の第1期生でもある [26] マーク・ミッチャー(アナポリス1910年組)も計画課に入れた [27] 。1931年6月に航空艦隊司令官ハリー・E・ヤーネル少将(アナポリス1897年組 [4] ) W・ラドフォード(アナポリス1916年組)やフォレスト・シャーマン(アナポリス1918年組)を参謀として航空艦隊に引き入れた [27] 。このような人集め[28] [29]

1932年2月、タワーズは陸海軍合同演習でハワイ奇襲を立案する。「レキシントン」と「サラトガ」に日曜日に乗じてハワイに接近させ、荒天と夜闇をついて奇襲には成功したが、陸上機[30] 第13次フリート・プロブレム (英語版) では空母同士の戦いを繰り広げた [31] 。ハワイ奇襲演習は後年?? [32] ?? [31]

門外漢ながら海軍航空のために1921年以来航空局長として辣腕を振るったモフェットは、平時の定年の時が迫っていた。モフェットが政治活動を活発に行っていたのも、海軍航空の立場を大きくするためという?? [33] [33] 。モフェットやヴィンソン、航空産業界、パイロット出身者の後援があるタワーズと、いわゆる「制服組」の後援を得たキングの航空局長争いは、1933年4月4日に起こっ(USS Akron, ZRS-4) [34] 。フランク・B・アパム (英語版) 少将(アナポリス1893年組 [35] )はキングを航空局長ウィリアム・プラット 大将(アナポリス1889年組 [36] )の支持も得られたため、クロード・スワンソン海軍長官はこれを受けてフランクリン・ルーズベルト大統領にキングを航空[37]

編集

タワーズはキングとの航空局長争いについて知人に対し「海軍の古い連中はモフェットの死を大いに利用した」などと愚痴ったが、やがてプラットの次の作戦部長である ウィリアム・スタンドレイ (英語版) 大将1895年組 [38] )に「次がある」と慰められ、スタンドレイやアパムの次の航海局長ウィリアム・リーヒ少将(アナポリス1897年組)の勧めで 海軍大学校 (英語版) 上級課程[39] 。海軍大学校卒業後はサンディエゴの海軍航空基地司令を経て、1936年6月には航空艦隊司令官 フレデリック・J・ホーン (英語版) 中将(アナポリス1899年組)の[1] [40] 。1年後の1937年6月には「サラトガ」の艦長の職を、前任者のウィリアム・ハルゼー大佐(アナポリス1904年組)から引き継いだ [41] 。 1938年1月に航空艦隊司令官がホーンからキングに代わると、タワーズとキングのいさかいが今度は「サラトガ」艦内で再発し、1938年7月にタワーズが航空局次長に再任されて「サラトガ」 [41] 。そして1939年6月1日、タワーズは少将に昇進して航空局長に就任する [41] 。

タワーズは航空局長としてまず、海軍の航空機調達計画を策定させる。タワーズの計画指導の下、海軍の保有機数は1939年の時点では約2 000機だったものが、1942年には39 000機にまで100万名を数え、そのうちの4分の3が高いレベルを保ったと評価された。1939年9月1日の第二次世界大戦勃発を経て、翌1940年8月22日、海軍長官の下に新たに航空担当次官[42] [43] 。新しい後援者を得たタワーズ??

[44] ?? [44] 。当時の航海局長はチェスター・ニミッツ少将(アナポリス1905年組)であったが、しばしばタワーズのメディアや議員を使った攻撃に悩まされており、タワーズを敬遠するようになってい[44] ?? [45] [45] 。キングは、今まで以上にフォレスタルを初めとする政治[46]

編集

1942年10月6日、タワーズは中将に昇進。これと前後して太平洋艦隊内に太平洋航空部隊が創設された。太平洋航空部隊は前線担当ではなく後方部門をもっぱら担当し [46] 、フィッチ[47] [47] [48] 。タワーズの後任には、マケインが就いた [49] 。タワーズは、1942年9月15日19)の雷撃で、艦長を務めていた空母「ワスプ」を失って待命状態だったシャーマンを参謀長にして太平洋航空部隊司令官としての任務を始める [50] [51] ??

しかし、タワーズは後方で黙々と任務を遂行するような人物ではなかった。1943年に入り太平洋艦隊では部隊の再編成が行われ、ハルゼーの南太平洋部隊は第3艦隊と呼称されるようになり5艦隊と呼ばれるようになった [52] 。第5艦隊は、将来的には空母を主力とした大部隊となり、中部太平洋方面で日本軍を[53] [54] ?? [55] 5艦隊の司令長官か、最低でも指揮下の空母任務部隊司令官にするよう盛んに運動を行うが、タワーズとキングが[56] 1907年組)を第5艦隊司令長官とし、指揮下の空母任務部隊司令官には、かつてタワーズの下で勤務したことのある、航空に「経験の深い」チャールズ・A 1910年組)を据え、タワーズの願望を一蹴した [57] [58] [59] 。スプルーアンス自身もこの決定には驚いたが、パイロット出身者たちはさっそく、「スプルーアンス[60] [61]

1943年12月5日、パウナル率いる第50,1任務群はクェゼリン環礁を空襲し、所在の日本軍に打撃を与えた(マーシャル諸島沖航空戦)。タワーズらパイロット出身者の不平不満をよそに、スプルーアンスとパウナルは1943年8月31日の南鳥島攻撃を皮切りに、ウェーク島、ギルバート諸島を連続攻撃して経験を積み重ねた。11月のガルヴァニック作戦ではタラワの戦いで手痛い損害があったものの2隻損傷だけだった。しかし、一連の攻撃は空母艦長などからは評価されなかったばかりか、逆にパウナルの?? [62] [63]。そして12月末、ニミッツはタワーズ、太平洋艦隊参謀長チャールズ・マクモリス少将(アナポリス1912年組)およびシャーマンと協議を行い、スプルーアンスに何も知らせずパウナル更迭を決定する [64] 。更迭を決定したとなれば、その後任を決めなければならない。候補は第38任務部隊を率いて1943年11月のラバウル空襲を成功させていた「テッド」ことフレデリック・C・シャーマン少将(アナポリス1910年組)、 E・モントゴメリー少将(アナポリス1912年組)、マケイン、そして生粋のパイロットであるミッチャーらの名前が挙がった [65] 。このうち、マケインはキングの子飼いで当面手放す気がなく [66] 、 [66] ?? [66] 。

[64] [64] [67] 以来嫌っていたミッチャーだった[68] [68] 。スプルーアンスのタワーズへの?? [69]

1944年1月、サンフランシスコでのキングとニミッツの会談で、二つの決定が出される。一つは主要な艦隊や部隊の司令官が水上艦出身者なら参謀長は航空出身者とし、司令官が[71] [72] 。航空部門でのニミッツの助言者としての役割がいっそう大きくなったタワーズではあったが、6月19日から20日のマリアナ沖海戦は、タワーズがスプルーアンスに噛み付く機会を再び与えることとなった。海戦では、スプルーアンスは指揮下の第58任務部隊の行動に慎重さを求め、6月20日になって索敵機が小沢治三郎中将の第一機動艦隊を発見したとき58任務部隊自体も大きく混乱した。 [73] 5艦隊司令長官にするようニミッツに進言したが [74] 、何も起こらなかった。この後、太平洋艦隊司令部がグアムに前進したため、タワーズがハワイ方面での最高位の将官となった [ 75]

38任務部隊は、1944年12月のコブラ台風と1945年6月のヴァイパー台風 [76] で戦わずして大きな損害を蒙っていた。台風被害を受けるたびに査問委員会が開かれ、ハルゼーとマケインを更迭すべしという[77] [77] [78] 。マケインは事実上、 [79] 。7月15日、交代が公式に発表され、タワーズは正式に第二空母機動部隊司令官(第38任務部隊[80] 58任務部隊司令官)になることも発表された [81] [82] 。来るダウンフォール作戦では、これまで司令部の異動のみで中身は同じだった第38任務部隊と第58任務部隊が、名実とともに別個の任務部隊として行動することとなっていた [81] 38任務部隊司令官就任に許可を出したのは事実である。当時、第38任務部隊は日本本土への攻撃を行っている最中8月14日にエニウェトク環礁に帰投の予定だった [83] 。カレンダーどおりならば、タワーズは8月14日にマケインから第38任務部隊の指揮を引き継いで戦闘に加わるはずだった [ 84] 。しかし、8月11日に日本がポツダム宣言受諾をスイスを通じて連合国側に通報したことを知ったハルゼーは、日本の降伏近しとして任務部隊のエニウェトク帰投を取り消し、引き続き日本近海に居座っ[85] 。そして8月15日、日本が降伏して戦争が終わ??

編集

戦争が終わり、第38任務部隊は東京湾に入る。タワーズは9月1日以降に第38任務部隊の指揮を執ることになっていたが、9月1日より前にはマケインの旗艦である[75] 。9月2日の降伏文書調印式の参列ののち大将に昇進し、11月7日に太平洋艦隊司令長官に転出したスプルーアンスの後任として第5艦隊司令長官に就任、戦艦「ニュージャージー」に大将旗を掲揚した [86] 。次いで1946年2月1日、海軍大学校校長に就任したスプルーアンスの後を継いで太平洋艦隊司令長官となり、空母「ベニントン」を旗艦とした。この1946年、ハリー・S・トルーマン大統領により統合軍計画が承認され、太平洋艦隊はアメリカ太平洋軍の指揮下に入ることとなった。1947年1月1日、タワーズはアメリカ太平洋軍の初代最高司令官に就任し、太平洋艦隊司令長官の職と兼任した。2月28日付でルイス・デンフェルド大将(アナポリス1912年組)に職を譲って退任したあと、海軍長官になっていたフォレスタルの要請により アメリカ海軍将官会議 (英語版) の議長を務め1947年12月1日に退役した。

1949年にパンアメリカン航空副社長となり [87] 、パシフィック・ウォー・メモリアル総裁にも就いた。1950年に勃発した朝鮮戦争では、所有するDC-4を動員してアメリカ陸軍の[87] 。半世紀近くにわたってアメリカ海軍航空隊の成長を見守ったタワーズは1955年4月30日、ニューヨークのジャマイカ地区にあるセント・オールバンズ病院にて死去。70歳没??

編集

1961年、アメリカ海軍航空隊およびアメリカ海兵隊航空隊の全パイロット中の最先任者かつ連続的な現役勤務を行った者に授与される グレイ・イーグル・アワード (英語版) が海軍航空隊創設50周年を期して創設された際、タワーズは海軍パイロット免許第3号保持者として、エリソンが殉職した1928年2月27日から退役した1947年12月1日までの期間に対して受章した。1966アメリカ国立航空殿堂 (英語版) に名を連ね、1973年には国際航空宇宙殿堂、1981年には 海軍航空名誉殿堂 (英語版) 、2004年にはジョージア州航空名誉殿堂に名を??

F・アダムズ級ミサイル駆逐艦の一艦として1961年に就役した「 タワーズ (英語版) 」 (Tours USS, DDG-9) はタワーズを記念して命名され、ベトナム戦争に参加した。また、アポロ17号で月面のクレーターの一つにタワーズの名が付され [88] 、フロリダ州ジャクソンビルにある ジャクソンビル海軍航空(英語版) の滑走路には「タワーズ・フィールド」があり、故郷ロームにあるリチャード・B・ラッセル地方空港の管制塔にもタワーズの名前が冠せられている [89] 。


USS Mugford (DD-105)

USS Mugford (DD-105) amerykański niszczyciel typu les mèches Będący w służbie United States Navy w okresie po I wojnie światowej. Patronem okrętu był James Mugford.

Stępkę okrętu położono 20 grrudnia w stoczni Union Iron Works Company w San Francisco. Zwodowano go 14 kwietnia 1918, matką chrzestną była George H. Fort. Jednostka weszła do służby 25 listopada 1918, pierwszym dowódcą został Lt Comdr. John H. Everson.

"Mugford" dołączył do floty w czasie zimowych manewrów w pobliżu zatoki Guantanamo na Kubie w styczniu 1919. Następnie popłynął na północ w celu przeprowadzenia operacji wzdłuż wydbrzeym Nowada pomięa Wtedy opuścił Newport i popłynął do San Diego, gdzie dotarł 22 grudnia. Tam był używany jako tendre dla dywizjonu wodnopłatowców i w czasie początków rozwoju lotnictwa morskiego uczestniczył w jego operacjach podczas ćwiczeń w pobliżu wybrzeża Kalifornii. Odwiedził strefę Kanału Panamskiego w grudniu 1920 i styczniu 1921.

Został wycofany ze służby w San Diego 7 czerwca 1922 i sprzedany na złom firmie Schiavone-Bonomo Corporation z Nowego Jorku w 1936.

Ten artykuł zawiera treści udostępnione w ramach domeny publicznej przez Dictionnaire des navires de combat navals américains.


En 1961, Towers a été désigné à titre posthume le deuxième récipiendaire du Grey Eagle Award, en tant qu'aviateur naval actif le plus ancien de 1928 jusqu'à sa retraite. Il a été inscrit au National Aviation Hall of Fame en 1966, au International Aerospace Hall of Fame en 1973, au Naval Aviation Hall of Honor en 1981 et au Georgia Aviation Hall of Fame en 2004.

USS Tours  (DDG-9), un destroyer lance-missiles qui a combattu pendant la guerre du Vietnam, a été nommé en son honneur. Un cratère sur la lune a été nommé en son honneur par la mission Apollo 17 [ 9 ] Towers Field à Jacksonville Naval Air Station à Jacksonville, en Floride, tout comme le terrain d'aviation de l'aéroport régional Richard B. Russell, à Rome, en Géorgie. [ dix ]


Voir la vidéo: playing on USS Mugford DD-389 and more on a random round of leyte gulf day 2 (Décembre 2021).