Informations

Tangara II AM-385 - Histoire


Tangara II
(AM-385 : dp. 890, 1. 221'1"; né. 32'2"; dr. 10'9"
(moyenne); s. 18,1 k. (tl.); cpl. 117 ; une. 1 3"; cl. Pingouin)

Le deuxième Tangara (AM-385) a été posé à Lorain, Ohio, le 29 mars 1944 par l'American Shipbuilding Co., lancé le 9 décembre 1944; parrainé par Mme Thomas Slingluff, et commandé le 28 juillet 1945, le lieutenant Comdr. Oscar B. Lundgren, USNR, aux commandes.

Tangara a navigué par le fleuve Saint-Laurent jusqu'à Boston, dans le Massachusetts, à la fin de juillet et au début d'août. En octobre, il s'est déplacé vers le sud jusqu'à la base navale amphibie de Little Creek, en Virginie, pour un entraînement au shakedown et des exercices de déminage dans la région de Chesapeake Bay. Pendant près de six ans, le Tangara a opéré avec la 2e Flotte le long de la côte est et dans la région des Caraïbes. Elle a mené des exercices de déminage et a soutenu les efforts de formation de la Mine Warfare School à Yorktown, en Virginie. Floride

Le 2 septembre 1951, elle a quitté Charleston, S.C., pour la mer Méditerranée. Alors qu'elle était déployée avec la 6e flotte, elle a mené plus d'exercices de déminage et a visité de nombreux ports célèbres de la région. Parmi ceux-ci figuraient Mers-el-Kebir, Gibraltar, Naples, Monaco, Cannes, Venise, Malte et Gênes. En février 1952, le Tangara retourna à Charleston et reprit ses opérations avec la 2e Flotte. Après des réparations à Charleston et un voyage à Norfolk et retour, le dragueur de mines a commencé son deuxième déploiement en Méditerranée en avril 1953. Au cours de cette croisière, il a ajouté de nouvelles escales à son itinéraire, notamment Tanger, Palerme Marseille, Livourne, Salonique, et Séville. Elle a également participé à un certain nombre d'exercices de déminage avec d'autres unités de la 6e Flotte. Tangara rentra à Charleston le 26 octobre 1953.

À la suite d'exercices de déminage le long de la côte sud-est des États-Unis et dans les Caraïbes, il est entré dans le chantier naval de Savannah Machine & Foundry Co. le 29 juin 1954 pour des réparations. Le 23 septembre, le dragueur de mines a quitté Savannah et s'est dirigé vers Beaumont, Texas. Il est arrivé le 28 et est entré en cale sèche le même jour. Il a été renfloué le 8 octobre et remorqué jusqu'à la station navale d'Orange, Texas. Deux mois plus tard, le 10 décembre 1954, le Tangara a été désarmé et amarré là avec la Flotte de réserve de l'Atlantique. Le 7 février 1955, le dragueur de mines est redésigné MSF-385. Le 4 octobre 1963, le Tangara a été transféré à la Garde côtière pour être utilisé comme cotre d'entraînement. Son nom a été rayé de la liste Marine le 1 novembre 1963 et elle a été commandée dans la Garde côtière comme Tangara (WTR-885) le 16 juillet 1964. Elle a été désarmée une fois de plus le 1 février 1972; et, le 15 novembre, elle a été vendue à M. William A. Hardesty de Seattle, Wash.


USS Tangara (AM-385)

USS Tangara (AM-385) était un Pingouindragueur de mines de classe - acquis par la marine des États-Unis pour la tâche dangereuse d'enlever les mines des champs de mines posés dans l'eau pour empêcher les navires de passer.

Tangara a été nommé d'après le tangara, l'un des nombreux passereaux américains. Les mâles aux couleurs vives ne sont pas musicaux et habitent les forêts.

Tangara, un dragueur de mines et le deuxième navire de guerre de la marine des États-Unis portant ce nom, a été posé à Lorain, Ohio, le 29 mars 1944 par l'American Ship Building Company lancé le 9 décembre 1944 parrainé par Mme Thomas Slingluff et mis en service le 28 juillet 1945, Le lieutenant-comd. Oscar B. Lundgren, USNR, aux commandes.


Votre concessionnaire de voitures anciennes

Chez Volo Museum Auto Sales, nous pensons que ce ne devrait pas être un luxe d'essayer et d'inspecter une voiture de collection avant de l'acheter. Évitez la vente aux enchères et venez voir l'une de nos voitures classiques en personne sur notre propriété de 35 acres avec des salles d'exposition climatisées. Vous pouvez prendre le temps de vous familiariser avec le véhicule sans aucune pression pour acheter dans un certain délai.

Nous choisissons des voitures en fonction de leur désirabilité, de leur qualité, de leur attrait et de leur valeur. Contrairement à d'autres concessionnaires qui vendent des voitures de collection telles quelles, nos mécaniciens sur place effectuent des réparations mineures afin que nos voitures soient dans le meilleur état possible. Chaque voiture qui franchit nos portes est inspectée et préparée pour la vente.

Vous voulez un aperçu du tout nouvel inventaire non annoncé ? Notre inventaire entrant présente des voitures qui sont encore en cours d'inspection. Si vous voyez quelque chose que vous aimez, appelez notre équipe des ventes au 815-385-3644. Nous garderons la voiture pour vous et vous économiserez 1 000 $.

Lorsque vous achetez la voiture de vos rêves, l'équipe Volo est là pour vous aider à chaque étape du processus. C'est pourquoi nous offrons des ressources fiables pour répondre à vos besoins en matière de financement, d'expédition, d'inspection par un tiers et d'assurance.

Le processus de vente de votre voiture aux enchères peut être risqué et vous faire sortir de l'argent durement gagné. Nous proposons aux vendeurs trois options simples :

Pourquoi nous sommes le meilleur concessionnaire de voitures anciennes

Volo Museum Auto Sales est une entreprise familiale qui s'étend sur quatre générations. En fait, nous sommes le plus ancien concessionnaire de voitures anciennes, musclées et de collection qui existe.

Contactez Volo Auto Museum Auto Sales aujourd'hui

Des voitures de haute qualité à des prix compétitifs - c'est la différence Volo Museum Auto Sales. Pour commencer le processus d'achat ou de vente, contactez notre équipe de vente expérimentée ou appelez-nous au (815) 385-3644.


Commandants

Le capitaine Wyatt E. Harper, Jr., est né le 17 septembre 1923 à Norwood, Massachusetts. Il a fréquenté le Amherst College où il a obtenu un baccalauréat ès arts et l'Université du Maryland un baccalauréat ès sciences.

Le capitaine Harper a fréquenté le Williams College, Williamstown, Massachusetts, dans le cadre du programme de formation des officiers de la marine américaine et a été nommé enseigne en juin 1944. En octobre de la même année, il a épousé l'ancienne Mary Bennett de Fort Pierce, en Floride. Après sa mise en service, il a été affecté à l'USS REGISTER (APD-92) pour le reste de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de cette tournée, REGISTER a subi des dommages causés par un avion Kamikaze et a également sauvé des survivants du croiseur USS Indianapolis.

Après la guerre, le capitaine Harper a servi dans diverses affectations en mer et à terre, notamment sur l'USS TANAGER (AM-385) en tant qu'ingénieur et officier des opérations et dans l'état-major, commandant de l'escadron des mines HUIT en tant qu'officier des opérations et chef d'état-major. Il commande alors l'USS GROSBEAK (AMS-14). La prochaine affectation du capitaine Harper était à la General Line School à Monterey, suivie d'une période de service à la Direction des achats des officiers, Bureau of Naval Personnel.

De retour en mer, le capitaine Harper a servi comme officier exécutif de l'USS WADLEIGH (DD-689) de mars 1958 à juillet 1959, après quoi il a fréquenté le Naval War College, obtenant son diplôme en juin 1960. Il a ensuite servi comme commandant de l'USS MYLES C. FOX (DDR-829) de juin 1960 à mars 1962, date à laquelle il devient commandant potentiel du destroyer lance-missiles USS BERKELEY (DDG-15) et met le navire en service en décembre 1962.

En mars 1968, le capitaine Harper prend le commandement de l'USS GRIDLEY (DLG-21) jusqu'en septembre 1968, date à laquelle il reçoit l'ordre de se rapporter à l'USS HALSEY (DLG-23) en tant que commandant. Le capitaine Harper est décédé le 2 novembre 1972 alors qu'il était encore en service actif. JUIL 1964 – JAN 1966 CAPT MICHAEL D. RICINAK (D) Rang à la retraite : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Michael D. Ricinak a été le deuxième commandant de BERKELEY de juillet 1964 à janvier 1966. Il est diplômé de l'US Merchant Marine Academy en 1944 et a participé à l'action dans le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale à bord de l'USS NORTON SOUND (AV-11 ). Sa prochaine tournée a été à bord de l'USS NESPELEN (AG-55), puis à l'université de Miami en Ohio. Alors qu'il fréquentait la Navy General Line School à Monterey, le conflit coréen a commencé et il était bientôt de retour dans le Pacifique, cette fois à bord de l'USS ESSEX (CVA-9). Plus tard, le devoir coréen comprenait une affectation en tant qu'officier des opérations à bord de l'USS HYMAN (DD-732).

En 1953, il est affecté au service d'état-major du COMDESLANT. Sa prochaine tournée était avec la branche des réacteurs navals de la Commission de l'énergie atomique. De 1958 à 1960, il a été officier exécutif de l'USS BRISTOL (DD-857) et officier exécutif de mise en service de l'USS DEWEY (DLG-14).

À la suite de cette affectation en mer, il a ensuite débarqué pour travailler avec BUPERS, suivi d'un service au bureau du sous-secrétaire de la Marine. Sa prochaine affectation était C.O. de BERKELEY et il a été promu capitaine au cours de cette période de service en mer. Après BERKELEY, il se présente comme chef d'état-major du COMCRUDESFLOT SEVEN. De 1967 à 1969, il a été directeur adjoint de la planification des programmes de la Marine (OPNAV). Ensuite, il a passé un an en tant qu'étudiant au Collège industriel des forces armées. En 1971, il a pris ses fonctions en tant que chef de projet, New Ship Design Concept (OPNAV). Pour sa dernière période de service, il a servi comme assistant spécial du CNO et a pris sa retraite en 1975. Le capitaine Ricinak est décédé le 20 mai 1999. JAN 1966 – JUL 1967 CDR WILLIAM R. SMEDBERG (D) Grade à la retraite RADM
MUSIC – HOMMAGE À UN AMIRAL DEUX ÉTOILES

BIOGRAPHIE

Né en 1929, le contre-amiral William R. Smedberg est diplômé de l'Académie navale avec la promotion de 1951. Entre deux missions en mer, il a effectué cinq missions distinctes dans l'état-major du chef des opérations navales au Pentagone. En tant que capitaine, il a également servi comme officier des opérations sur la SIXIÈME FLOTTE en Méditerranée et comme assistant de direction et assistant principal du SACEUR/USCINCEUR en Europe.

Après le commandement du groupement tactique, le RADM Smedberg est retourné à Washington pour ses trois dernières années de service actif en tant qu'adjoint puis directeur de la Direction de la guerre navale au sein de l'état-major du CNO. Au cours de cette tournée, il était chargé d'évaluer quelles technologies de pointe étaient applicables et seraient requises par les forces de guerre navales à l'avenir.

Après avoir pris sa retraite du service actif en octobre 1982, le RADM Smedberg a formé sa propre société de conseil spécialisée dans l'évaluation opérationnelle de la technologie de pointe pour les futurs navires et aéronefs de la marine. Il a été consultant auprès de Bell Helicopter Textron de 1983 à 1995, principalement pour évaluer l'impact opérationnel des aéronefs à rotors basculants, par ex. le V-22, pour tous les services militaires. Il a également été consultant pendant douze ans auprès de la première entreprise de l'industrie évaluant pour la Marine la faisabilité technologique et l'utilité opérationnelle des navires furtifs.

Le RADM Smedberg a dissous sa société en 1995 et a déménagé à Ponte Vedra Beach, en Floride, avec sa femme Ann. Le RADM Smedberg est décédé le 8 juillet 2008

JUIL 1967 – AOT 1969 CDR THOMAS M. WARD, JR. (D) Grade à la retraite : RADM
MUSIC – HOMMAGE À UN AMIRAL DEUX ÉTOILES

BIOGRAPHIE

Le contre-amiral Thomas M. Ward, Jr. a servi au quatrième commandant de BERKELEY d'août 1967 à août 1969. Il est diplômé de l'U.S. Naval Academy en 1951 et a effectué sa première affectation à bord de l'USS ENGLISH (DD-696). Lors de son détachement à l'automne 1953, il se rapporta à l'USS TOWHEE (AM-388) en tant qu'officier exécutif. En août 1954, le LT(jg) Ward reçut les ordres de l'USS CARDINAL (AMS-4) en tant que commandant.

En juillet 1955, il s'est présenté à la Naval Postgraduate School de Monterey pour un programme d'études dans le programme Ordnance, recevant un baccalauréat en génie électrique et a été sélectionné pour une troisième année d'études supérieures au Massachusetts Institute of Technology. Après avoir obtenu une maîtrise ès sciences, il se rapporta à l'USS GYATT (DDG-1) en tant qu'officier d'armement en août 1958.

En novembre 1960, il reçut des ordres pour l'installation de missiles navals de Point Arguello, en Californie, en tant qu'officier de la sécurité des vols de missiles pour la base aérienne de Vandenberg. En 1962, il a été envoyé à Johnson Island pour soutenir la Force opérationnelle interarmées 8 en tant qu'officier de la sécurité des vols de missiles pour les essais d'armes nucléaires en direct. Au printemps 1963, il se rapporta à l'USS BUCHANAN (DDG-14) en tant qu'officier exécutif. Une tournée en tant qu'étudiant au Naval War College a suivi en août 1964 avec une affectation ultérieure en tant qu'instructeur dans le département des armes à l'US Naval Academy à l'été 1965. Après le détachement à l'été 1967, il a fait rapport à l'USS BERKELEY (DDG-15) et a servi comme commandant.

Après sa tournée à BERKELEY, il a de nouveau fréquenté le Naval War College et a participé à un programme pilote Sea Grant à l'Université de Rhode Island où il a obtenu une maîtrise en affaires maritimes à l'automne 1970. En se rapportant au Naval Ordnance Systems Command en septembre 1970 il a été affecté en tant que gestionnaire de programme du projet de systèmes de missiles de surface Seasparrow de l'OTAN pendant la période de développement, d'essais opérationnels, d'obtention de l'approbation de service et d'entrée en première production.

En août 1974, il prend le commandement du Destroyer Squadron Seven. En détachement en août 1976, il relevait du Naval Ordnance Systems Command en tant que directeur, Surface Warfare Systems Group. Lors de sa sélection au poste d'officier général, il a été transféré à OpNav en tant que directeur, Division des systèmes de combat (OP-34). Il a ensuite été commandant du Naval Surface Group Middle Pacific et directeur adjoint des navires de combat de surface, Naval Sea Systems Command.

Depuis sa retraite à l'été 1982, il a travaillé pour divers entrepreneurs de la défense avec des bureaux dans la région des marées en Virginie. Il a pris sa retraite en 1991. Le RADM Ward est décédé le 9 janvier 2018.

AOT 1969 – JUIN 1971 CDR JOHN F. FROST III (D) Rang : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine John F. Frost est né à Newport News, en Virginie et a grandi à Norfolk, où il est diplômé de l'école secondaire Granby. En 1949, après deux ans de service dans la Réserve navale des États-Unis, le capitaine Frost a été nommé secrétaire de la Marine à l'Académie navale des États-Unis et a obtenu son diplôme avec distinction en juin 1953.

Sa première affectation était à bord de l'USS BARTON (DD 722) en tant qu'officier des communications et officier du CIC. Pendant qu'il servait à BARTON, le navire a participé aux opérations de la Force opérationnelle 77 au large de la Corée et a effectué une croisière autour du monde. Les missions ultérieures en mer comprenaient des tournées en tant que commandant de la division 23 de LCU, dans des opérations avec les deuxième et sixième flottes USS HIGBEE (DDR 806) en tant qu'officier d'armes USS GOLDSBOROUGH (DDG 20) en tant que commandant en second et des tournées en tant que commandant à BERKELEY et à USS WORDEN (CG-18). Les opérations à GOLDSBOROUGH et BERKELEY comprenaient trois déploiements dans la région du Vietnam. HIGBEE et WORDEN ont tous deux été déployés à l'avant en tant qu'unités de la septième flotte, dont le port d'attache est à Yokosuka, au Japon. Les tournées de service à terre et d'état-major comprenaient la Naval Postgraduate School de Monterey, où il a obtenu un diplôme MSEE Staff, Commander Cruiser-Destroyer Force, Pacific en tant qu'officier de guerre anti-aérienne/de guerre électronique US Navy Nuclear Power School et Reactor Training the Naval War College, Newport Bureau of Weapons Naval Ordnance Systems Command en tant que chef de la branche des missiles avancés, SAMID/ASMD Weapons System Manager 2-D Radar Manager et AAW Readiness Manager ASMD Project Office, Naval Material Command Naval Sea Systems Command en tant qu'adjoint, Surface Warfare Systems and Staff, Commander Force opérationnelle d'essai et d'évaluation en tant que chef d'état-major adjoint, Guerre de surface. Le capitaine Frost est membre de la Surface Warfare Association et de l'U.S. Naval Institute. Ses récompenses personnelles comprennent la Légion du Mérite, la Médaille du service méritoire et l'Étoile de bronze. Le capitaine Frost a pris sa retraite du service actif en juillet 1979. Le capitaine Frost est décédé le 5 décembre 2003 et a été enterré avec tous les honneurs militaires au cimetière national d'Arlington. JUIN 1971 – OCT 1972 CDR JERRY A. DICKMAN Rang : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Jerry A. Dickman est originaire de Dunsmuir, en Californie, et réside maintenant avec sa femme à Virginia Beach, en Virginie. Après avoir obtenu son diplôme de l'Académie navale des États-Unis en 1953, il a effectué sa première mission en mer en tant que DCA à bord de l'USS WEDDERBURN (DD-684). Sa prochaine affectation a été officier exécutif à bord de l'USS JEFFERSON COUNTY (LST-845) jusqu'en août 1957, puis membre du personnel de l'unité de formation opérationnelle amphibie, Pacifique avant de fréquenter l'U.S. Naval Postgraduate School à Monterey, en Californie. Après ses études de troisième cycle en juin 1960, il rapporta au Pre-Com Detail et en tant qu'officier du génie de l'USS JOHN KING (DDG-3). Les tournées suivantes comprenaient le devoir d'instructeur à la Naval Destroyer School, Newport, RI, officier exécutif de l'USS ROBISON (DDG-12) de mai 1965 à mars 1967, officier ingénieur de l'USS INTREPID (CV-11) jusqu'en juin 1969 suivi d'affectations d'état-major à OPNAV et NAVSEASYSCOM.

Le capitaine Dickman a été commandant de l'USS BERKELEY (DDG-15) de juin 1971 à octobre 1972, à une époque où le navire était fortement engagé dans le conflit vietnamien. Au cours de cette période, le navire a participé à de nombreuses opérations de secondeur, à des missions de bombardement à terre et dans le cadre de forces de frappe de surface dans les ports de Vingh et de Haiphong pendant les opérations minières.

Avant de prendre le commandement de l'USS REEVES (CG-24) en juin 1975, le capitaine Dickman a été affecté en tant que membre senior du comité d'examen de la propulsion à 1200 psi de la flotte de l'Atlantique. Après le commandement de l'USS Reeves, il a servi comme ACOS pour le commandement et le contrôle de la Force opérationnelle d'essai et d'évaluation. Pour sa dernière période de service, il a été affecté au personnel du CINCLANT en tant qu'assistant spécial pour le programme d'assistance à la sécurité de la zone des Caraïbes. Après avoir pris sa retraite de la marine américaine en juillet 1983, il a travaillé pour Q.E.D. Systèmes dans les projets de réparation et de révision de navires.

Les récompenses du capitaine Dickman comprennent la Légion du mérite, l'étoile de bronze avec dispositif de combat et deux étoiles d'or, la médaille d'honneur de la marine, le ruban d'action de combat, la citation d'unité de la marine (deux prix), la médaille du service méritoire et divers rubans de campagne. OCT 1972 – MAR 1974 LCDR JERRY S. JONES Rang : CDR

BIOGRAPHIE

Le commandant Jerry S. Jones a été le septième commandant de BERKELEY d'octobre 1972 à avril 1974. Il s'est d'abord enrôlé dans la réserve de l'armée américaine en 1959 alors qu'il était dans sa dernière année à l'Université Drake où il a obtenu un diplôme en finance et comptabilité. En 1960, il a été transféré à la Réserve navale et a accepté un poste à l'École des aspirants-officiers de Newport. Il a obtenu son diplôme et a été nommé enseigne en octobre 1960 et s'est rendu à son premier lieu d'affectation, l'USS BRADFORD (DD-545) en tant que DCA et officier électricien. Bradford a été transféré à la marine grecque en 1961 et il a ensuite fréquenté l'école d'officiers d'ingénierie CRUDESPAC et a été affecté à l'USS FRANK E. EVANS (DD-754) en tant qu'officier d'ingénierie. En 1963, il est nommé officier exécutif de l'USS PLEDGE (MSO-492) suivi d'une affectation en tant que commandant de l'USS MAHOPAC (ATA-196) d'octobre 1964 à octobre 1966. Une affectation à BUPERS s'ensuit puis il obtient sa maîtrise à Monterey en gestion. Après l'école PG, il a été nommé commandant de l'USS GALLANT (MSO-489) jusqu'en 1972, date à laquelle il a été envoyé à BERKELEY. Après sa tournée en tant que C.O. de BERKELEY, il est de nouveau affecté à BUPERS puis à l'ICAF de 1977 à 1978. Sa dernière affectation, avant de prendre sa retraite pour raisons de santé en mai 1980, a été au service du Secrétariat de la Marine de la Division Manpower.

Après sa retraite, le commandant Jones est retourné au Liban, dans l'Indiana et s'est impliqué dans l'entreprise de fabrication familiale et en 1986 est devenu le président et chef de la direction. Il a de nouveau pris sa retraite en 1992 lorsqu'il a vendu l'entreprise. Il est maintenant impliqué dans un certain nombre d'activités et est secrétaire exécutif de deux organisations fraternelles et est un ancien de son église. CDR Jones et son épouse Nancy résident toujours au Liban. CDR Jones est sur Internet et peut être contacté à [email protected] MAR 1974 – JAN 1975 CAPT JONATHAN T. HOWE. Rang à la retraite : SMA
MUSIQUE – HONORÉS POUR UN AMIRAL 4 ÉTOILES

BIOGRAPHIE

L'amiral Jonathan T. Howe est devenu directeur exécutif des fondations Arthur Vining Davis en juin 1995. Juste avant de rejoindre les fondations en 1994, il a servi pendant un an (mars 1993 - mars 1994) en Somalie en tant que représentant spécial du secrétaire. -Général des Nations Unies. De décembre 1991 à janvier 1993, il a été adjoint au président des États-Unis pour les affaires de sécurité nationale.

Diplômé avec distinction de l'US Naval Academy en 1957, l'amiral Howe a pris sa retraite du grade d'amiral en juin 1992. Les missions et les commandements en mer comprenaient : des sous-marins nucléaires, des destroyers, des croiseurs et un groupe de combat de porte-avions. L'amiral Howe a commandé l'USS Berkeley de mars 1974 à janvier 1975. Au cours de cette période, Berkeley s'est déployé dans le Pacifique occidental, notamment en escortant l'USS Constellation dans le golfe Persique. De mai 1989 à décembre 1991, il a été simultanément commandant en chef des Forces alliées d'Europe du Sud, dont le quartier général est à Naples, en Italie, et commandant des forces navales américaines en Europe, dont le quartier général est à Londres, en Angleterre. D'autres tournées à l'étranger comprenaient le chef d'état-major de la septième flotte, Yokosuka, Japon et le vice-président du Comité militaire de l'OTAN, Bruxelles, Belgique.

Missions à terre en dehors de la Marine incluses - Assistant militaire de l'assistant du président pour les affaires de sécurité nationale (1969-73), assistant du vice-président pour les affaires de sécurité nationale (1974-76), assistant militaire principal du sous-secrétaire à la Défense ( 1981-82), directeur du Bureau des affaires politico-militaires du Département d'État (1984-86) et assistant du président des chefs d'état-major (1987-89).

Au cours de deux années d'études supérieures (1967-69), l'amiral Howe a obtenu un M.A., M.A.L.D. et Ph.D. diplômes de la Fletcher School of Law and Diplomacy, Tufts University. Il est l'auteur du livre Multicrises : Seapower and Global Politics in the Missile Age et de nombreux articles sur les questions de politique étrangère et de sécurité nationale. L'amiral Howe a reçu six médailles du service distingué de la défense, deux médailles du service distingué de la marine, la médaille du service supérieur de la défense et trois légions du mérite. L'amiral a pris sa retraite de la marine américaine en 1992. En tant que civil, il a également reçu la médaille de la sécurité nationale.
L'amiral Howe est marié au Dr Harriet Mangrum Howe et ils ont six enfants adultes. JAN 1975 – JAN 1975 CAPT RICHARD B. MACFIE Rang : CAPT

Le capitaine Richard B. Macfie, COMDESRON TREIZE, a brièvement servi comme commandant pendant le mois de janvier 1975 jusqu'à l'arrivée du CDR Clifford F. Homan. JAN 1975 – JAN 1977 CDR CLIFFORD F. HOMAN (D) Grade : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Clifford F. Homan est né à Athens, Tennessee, le 21 novembre 1933. Il est diplômé de l'Université du Tennessee et a reçu sa commission en mai 1959 à l'Officier Candidate School, Newport, Rhode Island. Il a commencé sa carrière navale avec plusieurs affectations au sein de la force amphibie, US Atlantic Fleet, dont une première affectation à bord de l'USS KRISHNA (ARL-38) en tant qu'officier des opérations, suivie d'affectations à l'état-major du commandant du groupe amphibie TWO, officier des opérations à bord de l'USS LINDENWALD. (LSD-6) et en tant qu'officier de formation en communication et instructeur à l'US Naval Amphibious School, Little Creek, Virginie.

Après avoir fréquenté l'US Naval Postgraduate School à Monterey, en Californie, il a été affecté au bureau du chef des opérations navales pour le devoir dans la division de guerre d'attaque (OP-34) où il a servi dans plusieurs groupes d'étude sur la guerre amphibie au Center for Naval Une analyse.

Le commandant Homan a ensuite fréquenté l'US Naval Destroyer School et a ensuite été affecté en tant qu'officier des opérations à bord de l'USS ENGLAND (CG-22). Il a servi pendant onze mois en tant qu'officier adjoint du matériel électronique au sein de l'état-major du commandant Cruiser-Destroyer Force de la flotte américaine du Pacifique avant d'assumer ses fonctions d'officier exécutif à bord de l'USS JOUETT (CG-29). Le commandant Homan a pris le commandement de l'USS BERKELEY (DDG-15) en janvier 1975. Le capitaine Homan est décédé le 8 novembre 1994. JAN 1977 – FÉV 1979 CDR JACK E. HELMANN Grade : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Jack E. Helmann est né et a grandi dans le Montana et a obtenu son diplôme du Montana State College en 1960. Il est entré à l'école des aspirants-officiers la même année et a été nommé enseigne à l'USNR en décembre 1960.

Son premier devoir était à bord de l'USS Farrugut (DLG-6) en tant qu'officier des petits boulots et plus tard officier ASW. Au cours de cette tournée, il était en formation de recyclage au GTMO pendant la Baie des Cochons, bien qu'il n'ait pas participé directement à cette entreprise. De Farragut, il est allé à l'école Destroyer (classe 2) et après avoir obtenu son diplôme, il a été affecté en tant qu'officier d'armement sur l'USS Jonas Ingram (DD-938). Les tournées à bord suivantes ont toutes été effectuées en DDGS : officier d'armes sur l'USS Waddell (DDG-24), qui comprenait dix-huit mois de homeported à Yokosuka, au Japon (lire Vietnam) navire amiral USS Berkeley) et, commandant de l'USS Berkeley (DDG-15) de janvier 1977 à février 1979.

Les visites à terre du capitaine Helmann comprenaient une affectation en tant qu'étudiant à l'US Naval Post Graduate School (maîtrise en recherche opérationnelle) et le cours de commandement et d'état-major au Naval War College. Il a servi comme analyste d'état-major pour le directeur des programmes ASW (OP-95) et le centre d'analyse du matériel et de la main-d'œuvre navale, Pacifique et a terminé sa carrière en tant que gestionnaire de programme TARTAR au sein du commandement des systèmes de la mer navale. Il a pris sa retraite en juillet 1984.

Après sa retraite, il a travaillé pour Vitro Corporation dans divers postes associés aux systèmes de missiles sol-air et a pris sa retraite de Vitro en 1994, bien qu'il continue de travailler comme consultant avec des sous-traitants du DoD. FÉV 1979 – JAN 1981 CDR KENNETH R. SYDOW Rang : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Kenneth R. Sydow est diplômé de l'Académie navale des États-Unis en 1961. Sa première mission avec le capitaine Sydow est entrée dans l'entraînement à l'énergie nucléaire en février 1965 et, en avril 1966, il a fait rapport à l'USS ENTERPRISE (CVN-65), en tant qu'officier de la division des réparations, contrôle des réacteurs. Officier de division et assistant de contrôle des avaries. Il a pris le commandement de l'USS ARIKARA (ATF-98) en août 1968. Après quatorze mois de commandement, il a été membre du Conseil d'examen de la propulsion nucléaire navale de la flotte du Pacifique. Il relève ensuite de l'USS TRUXTUN (CGN-35), servant comme officier mécanicien de 1971 à 1975.

Le capitaine Sydow a fait partie du personnel du directeur de la division des réacteurs navals du département américain de l'Énergie à Washington, DC d'octobre 1975 à août 1978. Il est devenu le douzième commandant de l'USS BERKELEY (DDG-15) en février 1979, servant jusqu'en janvier 1981. Il a servi dans l'état-major du commandant de la Force navale de surface de la flotte de l'Atlantique des États-Unis pendant 21 mois en tant que chef d'état-major adjoint adjoint pour la préparation et la formation en ingénierie, et en tant qu'officier responsable de la flotte de l'Atlantique des forces navales de surface et de l'air ' Équipe mobile de formation à la propulsion nucléaire. Le capitaine Sydow est devenu le quatrième commandant de l'USS SOUTH CAROLINA (CGN-37) en juin 1983. Il a fréquenté le Naval War College de Newport RI d'août 1986 à juin 1987, où il a obtenu une maîtrise ès arts en sécurité nationale et études stratégiques et une maîtrise simultanée en sciences de gestion du Salve Regina College. Son dernier tour de service était en tant que commandant du Fleet Training Center à Norfolk en Virginie, où il a servi d'août 1987 à mai 1989, prenant sa retraite du service actif le 30 juin 1989.

Les décorations personnelles du capitaine Sydow comprenaient deux récompenses de la Légion du mérite, la médaille Bronze Star et la Navy Achievement Medal. Il a également eu le droit de porter trois prix de la Navy Unit Commendation, la Meritorious Unit Citation et de nombreuses médailles de service et de campagne. Après sa retraite du service actif, le capitaine Sydow a travaillé pour AMSEC LLC à Virginia Beach de 1989 à 2008. Il réside maintenant à Williamsburg en Virginie avec sa femme Jeanette et est actif dans les efforts communautaires. Ils partagent également du temps avec leur fille, leur fils et leurs cinq petits-enfants. JAN 1981 – MAR 1983 CDR JOSEPH L. LOCKETT III (D) Grade : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Lockett est diplômé de l'Université Rice en 1961 et a rejoint la Marine en tant qu'apprenti matelot aspirant-officier en juin 1961. En 1962, il se rapporta à l'USS Lofberg (DD-759), en cours de révision au chantier naval de Hunter's Point, à San Francisco, en Californie. Il a servi dans les cinq sections de la division des opérations du navire et a effectué deux déploiements à WestPac. En 1965, il fut envoyé à la Naval Postgraduate School de Monterey, en Californie, où il obtint un M.S. en Recherche Opérationnelle. En 1967, il a commencé un programme de doctorat en statistique mathématique à l'Université de Stanford et a obtenu un doctorat. en 1972.

Le capitaine Lockett a rejoint l'USS Reeves (DLG-24) à Pearl Harbor, à Hawaï, en tant qu'officier des opérations en 1971. Reeves a effectué deux déploiements, notamment en septembre 1971 et en septembre 1973, lorsque le navire a opéré dans le golfe du Tonkin à plusieurs postes de défense aérienne. D'octobre 1973 à mars 1976, le capitaine Lockett a été analyste de programmes et d'opérations au Center for Naval Analysis d'Arlington, en Virginie. De juillet 1976 à septembre 1978, il a servi comme directeur général à bord de l'USS Gridley (CG-21), basé à San Diego, en Californie. Gridley a eu la chance de faire dix escales lors du déploiement de WestPac. La prochaine affectation du capitaine Lockett était à l'OSD (PA&E) à Washington DC, en tant qu'analyste du programme des forces de mobilité.

Après avoir suivi le cours de préparation du matériel de navire d'officier supérieur en 1980, le capitaine Lockett a pris le commandement de l'USS Berkeley (DDG-15) à San Diego, Californie, en janvier 1981. Le déploiement du navire WestPac comprenait des opérations avec la marine thaïlandaise, une visite à Australie et sauvetage de boat people vietnamiens en mer. Berkeley a reçu une révision prolongée à Long Beach, en Californie, au retour de WestPac.

Après un cours de post-commandement au Naval War College et plusieurs postes au bureau du CNO, le capitaine Lockett a pris le commandement de l'USS Sterett (CG-31) à Subic Bay, aux Philippines, en 1985. Sterett a servi de navire amiral pour CTF70 et dans plusieurs opérations d'urgence, y compris un déploiement imprévu de 83 jours. Sterett a également joué le rôle de « Tattletale » auprès du porte-avions soviétique Minsk et a observé des exercices de missiles soviétiques.

La dernière affectation du capitaine Lockett était celle de directeur adjoint des programmes de recherche de l'Office of Naval Research à Arlington, en Virginie. Après avoir pris sa retraite du service actif en 1990, il a rejoint l'Institute for Defence Analyses à Alexandria, Virginie, en tant qu'analyste de la défense dans la Division de l'évaluation opérationnelle. Depuis 2009, il fait partie du personnel auxiliaire de l'Institut. Le capitaine Lockett est décédé le 24 février 2018 MAR 1983 – JUIN 1985 CAPT ROBERT W. REIGHLEY Grade : CAPT

BIOGRAPHIE

Le capitaine Robert W. Reighley est né et a grandi dans le village rural de Peninsula en Ohio, où il a obtenu son diplôme de l'école secondaire du canton de Boston en 1959. Après un été à travailler en mer dans la marine marchande, les études ont repris au College of William and Mary, à Williamsburg, Virginie. Après avoir obtenu son baccalauréat ès sciences en physique en 1963, le capitaine Reighley est entré dans la marine et a été nommé enseigne le 19 juin 1964 à l'école des aspirants-officiers de Newport, Rhode Island.

Le capitaine Reighley a fréquenté l'école de contrôle des avaries à Treasure Island, suivi d'une affectation en tant qu'assistant de contrôle des avaries à bord de l'USS Kennebec (AO 36), déployé en Asie du Sud-Est. Lorsque le navire est retourné à son port d'attache de San Francisco, l'école s'est poursuivie à San Pedro, en Californie, à l'école Navy POL et au Fleet Training Center de San Diego pour apprendre l'administration de l'ingénierie. EOOW and OOD qualifications ensued, along with the ship’s return to WestPac. Shore duty tours followed at the David Taylor Model Basin as Fleet Liaison Officer and the Naval Facility, Bermuda as Operations, and then Executive Officer. Prior to Destroyer Department Head School, a Mediterranean Northern European deployment was made as Intelligence Officer in USS Newman K. Perry (DD883). Sea duty resumed as Chief Engineer, joining USS Mahan (DLG11) deployed in the Vietnam theatre. Engineering and Damage Control Training and Readiness duty followed on the staffs of Cruiser Destroyer, and Surface Force, Pacific during the inception of Mobile Training Teams and the Propulsion Examining Board. Sea duty was resumed as Executive Officer in USS Hoel (DDG 13). Washington duty ensued, first at Naval Sea Systems Command as Engineering/Combat Systems Assistant to the Deputy Commander for Surface Ships, then as a student at the Industrial College of the Armed Forces. Selection for Command of USS Berkeley was the best graduation present awarded in 1982. The morning after the March, 1983 Change of Command in Long Beach Naval Shipyard, sea trials commenced to return the magnificent “Bright Penny” to the operating forces, subsequently deploying to the Western Pacific and Indian Oceans as a member of USS Kitty Hawk Battle Group BRAVO. “Life after Command” continued with more sea duty: Assistant Chief of Staff, and then Chief of Staff for Commander Cruiser Destroyer Group FIVE, Battle Group BRAVO. Student duty resumed at the Naval War College, Newport, Rhode Island where Masters degrees in National Security and Strategic Studies, and International Relations were earned. San Diego served as homeport for concluding active Navy service, as Assistant Chief of Staff, Training and Readiness, Commander Naval Surface Forces, Pacific. His personal awards include the Meritorious Service Medal. Captain Reighley retired from active duty in September 1990.

Captain Reighley is married to the former Suzanne M. Hubert, from Maine and Rhode Island and they reside in San Diego, California. JUN 1985 – JUL 1987 CDR RICHARD K. FARRELL Rank: CAPT

BIOGRAPHIE

A 1966 graduate of the U.S. Naval Academy, Captain Richard K. Farrell is a native of Brooklyn, New York, and attended secondary school in Elizabeth, New Jersey.

Following his initial assignment as Main Propulsion Assistant and Assistant Navigator in the destroyer USS EATON, Captain Farrell served in a variety of billets including duty in the guided missile destroyers USS MITSCHER and USS COCHRANE, the guided missile cruiser USS ENGLAND, and as the fifteenth Commanding Officer of USS BERKELEY from June 1985 to July 1987.

In January 1990, he assumed command of Destroyer Squadron 17, where he served as the Anti-Submarine Warfare Commander in Battle Group Sierra, which participated in the major Pacific Ocean multi-national naval exercise, RIMPAC. Destroyer Squadron 17 staff was the first unit ordered to the Persian Gulf for Operation Desert Shield. During this period, Captain Farrell was responsible for tactical control of the initial seven ships assigned to Desert Shield. The units conducted maritime defense operations in the Persian Gulf in cooperation with the navies of Gulf littoral nations and seven allied nations. Responsible for initiating maritime intervention operations in the Persian Gulf, Destroyer Squadron 17 coordinated the interception of over 3,000 vessels.

Captain Farrell’s other assignments include duty with the Naval Advisory Group, Republic of Vietnam as an instructor at the U.S. Naval Academy in the office of the Chairman of the Joint Chiefs of Staff, Director for Operations Division and on the staffs of the Chief of Naval Operations and Commander Naval Surface Group, Western Pacific. Captain Farrell served as Director, Surface Officer Distribution Division and Surface Captain Detailer in the Bureau of Naval Personnel from March 1992 to March 1994, when he relieved as Commander, Naval Education and Training Center, Newport, RI. He completed thirty years’ active duty in June 1996.

Captain Farrell is a graduate of both the Armed Forces Staff College and the National War College.

Captain Farrell’s personal decorations include the Legion of Merit (four awards), the Bronze Star Medal with combat distinguishing device, the Defense Meritorious Service Medal, the Meritorious Service Medal, the Navy Commendation Medal and various unit, campaign and foreign awards.

Captain and Mrs. Farrell reside in Alexandria, Virginia. JUL 1987 – SEP 1989 CDR CHARLES R. GIRVIN III Rank: CAPT

BIOGRAPHIE

Captain Charles R. Girvin III served as the sixteenth Commanding Officer of BERKELEY from July 1987 to September 1989. He first enlisted in the Navy in 1963 and trained in the nuclear power field followed by an instructor tour at the National Reactor Testing Station, Idaho Falls, Idaho. In 1967 he entered Purdue University and graduated in 1971 with a Bachelor of Science Degree in Mechanical Engineering.

Captain Girvin’s initial assignment after commissioning was the USS HENRY B.WILSON (DDG-7) where he served as Fire Control Officer. In October 1974 he reported to HMS Glamorgan (D-19), a Royal Navy Guided Missile Destroyer homeported in Portsmouth, England, where he served as Weapons Officer in the Personnel Exchange Program.

After his return from the United Kingdom, Captain Girvin was assigned to the USS BUCHANAN (DDG-14) as the Engineering Officer. He next served as Material Officer on the staff of COMDESRON TWENTY-ONE and Cruiser/Destroyer Type Desk Officer on the staff of COMNAVSERVPAC.

In August 1983, Captain Girvin returned to the USS BUCHANAN (DDG-14) as Executive Officer. Following this tour he was assigned to the Board of Inspection and Survey, Pacific as Combat Systems Inspector. His next assignment was C.O. of USS BERKELEY (DDG-15) from July 1987 to September 1989.

Moving ashore he reported duty as Deputy Senior Member for Steam Propulsion on the CINCPACFLT Propulsion Examining Board. In December 1990 he was assigned to temporary duty as Deputy Director for Operations on the staff of Commander, Middle East Force during Operations Desert Shield and Desert Storm.

In November 1991, Captain Girvin was assigned to Afloat Training Group Pacific as the Chief Staff Officer, where he served until March 1993 when he assumed command of the USS SAMUEL GOMPERS (AD-37). In August 1994, he returned to the CINCPACFLT Propulsion Examining Board as senior member. Captain Girvin retired in September 1995. Following retirement from the Navy he became a middle school teacher for three years and is currently a middle school principal in El Cajon, California. SEP 1989 – JUL 1991 CDR RONALD R. PETERMAN Rank: CAPT

BIOGRAPHIE

A 1971 graduate of the Pennsylvania State University, Captain Ronald R. Peterman is a native of New London, Connecticut and attended high school in San Diego, California and Freehold, New Jersey.

Following his initial assignment in the destroyer USS HOLDER (DD-819) as gunnery officer, main propulsion assistant and weapons officer, Captain Peterman served in a variety of billets including duty in the destroyer USS SPRUANCE, the cruisers USS GRIDLEY and USS TRUXTUN, the frigate USS REASONER and as the seventeenth Commanding Officer of USS BERKELEY from September 1989 to July 1991.

In February 1995, he assumed command of Destroyer Squadron Seventeen, where he served as the undersea and surface warfare Commander for the USS KITTY HAWK Battle Group until the squadron’s disestablishment. In September 1995, he assumed command of Destroyer Squadron Eighteen, where he served as the Maritime Interdiction Operations Commander in the Arabia Gulf as part of the GEORGE WASHINGTON Battle Group. During this period, Captain Peterman was responsible for tactical control of nine ships. The units conducted maritime defense operations in the Arabian Gulf in conjunction with the navies of the Gulf Littoral Nations and four allied nations. Responsible for enforcing United Nations sanctions in the Arabian Gulf, Destroyer Squadron Eighteen coordinated the interdiction of sixteen sanctions violators. Destroyer Squadron Eighteen consists of the destroyers COMTE DE GRASSE, NICHOLSON and THORN, the guided missile destroyer STOUT and the guided missile frigate NICHOLAS. Destroyer Squadron Eighteen also participated in the two largest NATO exercises of 1996, as well as predeployment workups which included operations above the Arctic Circle as well as port visits to Canada, Iceland, Germany, Puerto Rico, the American Virgin Islands, Bermuda and England. Following his tour as ComDesRon Eighteen Captain Peterman reported to the Naval Doctrine Command in Norfolk. VA as head of the Concepts and Strategy Division. In his last assignment he served as Chief of Staff, Carrier Division Two.

Captain Peterman’s other assignments included assignment at the office of the Chief of Naval Operations, (Officer Plans and Policies) at the Bureau of Naval Personnel (Enlisted Plans and Policies) and at the Surface Warfare Officer School Pacific, where he served as head of the combat systems department and as the executive officer.

Captain Peterman is a graduate of both the NATO Defense College and the Armed Forces Staff College. His personal decorations include the Legion of Merit, the Meritorious Service Medal (three awards), the Navy Commendation Medal and the Navy Achievement Medal.

The son of Mary and John Peterman of Nordmont, Pennsylvania, Captain Peterman is married to the former Susan Vrabel of Springfield, Virginia. Captain and Mrs. Peterman reside in Norfolk, Virginia. JUL 1991 – OCT 1992 CDR FRED J. MALLGRAVE III Rank: CDR

BIOGRAPHIE

Hailing from South Pasadena, California, Commander Fred J. Mallgrave enlisted in the U. S. Navy in 1965, attended boot camp in San Diego, received training as an Electrician’s Mate and reported aboard the US S VALLEY FORGE (LPH-8), homeported in Long Beach, California. As a member of the ship’s “E Division,” he successfully competed for, and received, an appointment to the U. S. Naval Academy as a member of the class of 1971. Commander Mallgrave actually received two appointments- he was the principal nominee of The Honorable Glennard P. Lipscomb (R-CA) and also received a Secretary of the Navy fleet appointment. He entered Annapolis in the summer of 1967 and graduated in June of 1971 with a B. S. degree in Chemistry. Following graduation Commander Mallgrave joined the fleet reporting to the USS PERRY (DE-1034) as First Lt and in 1973 was assigned to the USS PREBLE (DLG-15) as Navigator. Completing his sea tours in 1975 he next attended the U.S. Naval Postgraduate School at Monterey, CA receiving a M.S. degree in Physical Oceanography. Following department head school in Newport, RI, Commander Mallgrave reported to the USS HOLLISTER (DD-788) as Operations Officer. He then completed a follow-on department head tour in USS SCHENECTADY (LST-1185) as the Chief Engineer. Upon completion of this sea tour in 1981 his next assignment was instructor duty at the U.S. Naval Academy where he taught freshman chemistry. Returning to sea duty in 1983 he reported to the USS DUNCAN (FFG-10) as Executive Officer with a follow-on assignment to the USS LONG BEACH (CGN-9) as the Operations Officer. Returning to shore duty Commander Mallgrave reported to the Pentagon for duty with OPNAV in the Surface Warfare Assessment and Tomahawk Program – the most successful weapons project to come out of the Department of Defense. In 1990 he reported to the USS LYNDE McCORMICK (DDG-8) as Commanding Officer and then to the USS BERKELEY (DDG-15) from 1991 to 1992. Commander Mallgrave served as the final Commanding Officer in Berkeley and officiated in the ship’s transition to the Hellenic Navy. He was also honored to be appointed as Officer-in-Charge of the re-commissioning of ex-USS JOSEPH STRAUSS (DDG-16) which was subsequently sold to the Government of Greece along with Berkeley and ex-USS WADDELL (DDG-24). Commander Mallgrave’s final tour of duty was at the U.S. Naval Academy where he served as the Associate Chairman of the Chemistry Department.

At the end of a twenty-nine year naval career, Commander Mallgrave retired on November 1, 1994. His retirement ceremony was presided over by Rear Admiral Ernest F. Tedeschi, Commander Naval Base San Francisco for whom Commander Mallgrave served as his Executive Officer in the guided missile frigate, USS DUNCAN (FFG-10).

Commander Mallgrave is currently the Director of Manufacturing for Kimberly-Clark Printing Technology, a new digital printing business venture by the consumer products company.

Commander Mallgrave is married to the former Colleen Hippe of Newport Beach and they have two children. The Mallgraves reside in Carlsbad, California.


Melrose Park

The suburb of Melrose Park is one of the safer communities in the western suburbs however, it is also one of the first Chicago land suburbs to be infiltrated by Chicago based street gangs way back in the 1970s, it also used to be a village that had some pretty severe gang activity in the 1980s and 1990s especially since this community borders Maywood and is near Bellwood. Melrose Park is well known for having a large Italian population and for being the home of the Kiddieland Amusement Park (pictured). The suburb has a range of upper middle classes down to low income classes, and is home to a large Hispanic and Italian population.

Melrose Park gangs are nothing new at all. This dates back to the year 1952 when Italian youths got together to organize greaser gangs to fight against gangs from other Chicago area suburbs. When African Americans began to move into the neighboring suburb of Maywood these greasers began targeting black youths and inflicting several gang beatings upon them. Melrose Park teens would cross the border into Maywood and start fights and sometimes Maywood black youths would cross into Melrose Park and start fights, this began a very ugly rivalry between Maywood and Melrose Park youths that went on into the 1980s.

/> January 28, 1953 article mainly about gang banging from Melrose Park gangs but later in the article in part 2 of this piece it mentions gang fighting in Berwyn

The Hispanic migration of Melrose Park began in 1976 as most of the newly arrived families were moving into the south east side of town in an area bounded by Lake Street on the north, the railroad tracks on the south, 9 th Avenue on the east and 25 th Avenue on the west. This small section of town directly bordered the suburb of Maywood where crime began increasing heavily by the late 1970s. Among the Hispanic migration came members of the Latin Kings from Maywood that settled in this section of town in 1976 and slowly recruited in the late 1970s and by the early 1980s the Melrose Park.

Much of the mostly Italian community objected to this new Hispanic populace and aimed to keep them confined to their small area. The Hispanic area of Melrose Park is very small in size and made for mobility about the community very tough as many groups of hostile Italians became very territorial and vicious. Many Hispanic kids were bullied in school and tormented as they tried to use public facilities outside of their neighborhood. Hispanic people often had a tough time opening businesses outside of their confined area and this all caught the attention of the Maywood Latin Kings. In the same year that Latin Kings settled in Maywood in 1976, Latin Kings immediately established the Melrose Park chapter that was partially directly governed by Maywood Latin Kings. From 9th Avenue down to 15th Avenue the Maywood Latin Kings directly governed this half. From 15th Avenue down to 25th Avenue the Latin Kings there governed a little more independently. Latin Kings also recruited Italian youths that were considered as undesirables and overall rejected by the Italian community. The Melrose Park chapter of Latin Kings became the second suburban Latin King chapter in the entire world. This chapter was referred to as “UsedayWood.” The Latin Kings heavily protected Mexican owned businesses at the intersection of 19th Avenue (Broadway) and Lake Street that would constantly be under attack.

Latin Kings were often indirectly protected by Melrose Park Police as most of their enemies were from the black gangs from neighboring Maywood. Black Gangster Disciples would cross the Maywood/Melrose tracks from St.Charles Road to Main Street and the police would swarm them quickly.

Gang activity was still the heaviest in the southeast side of town and this was the spot of the first Melrose Park gang related shooting death that happened on June 24, 1982 when Latin Kings from Maywood crossed the tracks to gang bang on a rival gang at 14 th and Main Street. Both gangs got into a fist fight in the streets and from what I understand in the article the Maywood Latin Kings were getting the better of the other gang in the fight which caused the rival gang to run away, but the Latin Kings were not satisfied enough and pulled out a .22 rifle and began shooting at the crowd of rivals. The shooter Donald Garrett (King Stretch) was convicted of gunning down James Peck according to the article (Chicago Tribune Daily Suburban August 2, 1983). This shooting was only the beginning of excessive gang violence in this suburb but it now showed the community that there were indeed street gangs active in the community and it was not just a Maywood or Bellwood thing.

1983 article detailing the first gang-related shooting death in Melrose Park /> August 17, 1981 article talking about Maywood gangs toward the end. They mention 5 gangs were in Maywood by then, they were: Gangster Disciples, Latin Kings, Black P Stones, Four Corner Hustlers and Conservative Vice Lords. A part about Melrose Park teens beating up black and Hispanic kids is at the bottom

Eventually Latin Kings would spread all over the Melrose Park community especially after Hispanic families were able to move into other parts of town, in part, due to the efforts of the Latin Kings. The Latin Kings became the biggest gang in town but eventually rival gangs moved into the area that opposed the Latin Kings like: Black Gangster Disciples, Imperial Gangsters, Maniac Latin Disciples and Los Bebe Stones.

In the 1990s there were several gang related incidents in the suburb as more gangs moved in such as Two Two Boys and Spanish Lords. Drive by shootings and gang fights became quite common in the suburb until eventually Melrose Park police cracked down hard on gang activity and by the 21 st century Melrose Park experienced low crime rates.


We are here to help. As fellow American expatriates we understand the hurdles you need to clear to find peace of mind about your financial situation. Too much emphasis is placed on the negative aspect of being an American expatriate and not enough on simply enjoying your life. We focus on the positive and work with you and your advisors to map a path to financial success.

Transatlantic Divorce: Covering the bases during a difficult time

Transatlantic Divorce. Richard Burton and Elizabeth Taylor had two. Jerry Hall and Mick Jagger, perhaps, had none but for the estimated 200,000 US-born individuals living and working in the UK, sadly, a number will also experience the breakdown of a relationship. In this Tanager Talk, Elizabeth Carson, a family lawyer with international expertise at the [&hellip]

The Fulbright Commission: Mixing Mortar to Build a Better World

Building international understanding through educational exchange is the mission of the Fulbright Program, founded by US Senator William Fulbright following the Second World War. Operating in 150 countries, alumni from the prestigious program include 43 Nobel Prize winners, 28 heads of state, 11 US Congressmen, and a Secretary-General of the United Nations. In this Tanager [&hellip]

A Sports Reporter’s View: 15 Olympics and Counting!

International sports are full of legendary rivalries. Think of the Ryder Cup. For overseas Americans, divided sporting loyalties are a way of life, particularly during the Olympics or the Wimbledon fortnight. In this Tanager Talk, Steve Wilson, European Sports Editor for the Associated Press, who has reported on the last 15 summer and winter Olympics [&hellip]

Uncovering the American expatriate

In this Tanager Talk, social scientist and international migration expert, Dr. Amanda Klekowski von Koppenfels, puts overseas Americans under the microscope. Drawing on research that involved hundreds of surveys and in depth interviews, her findings challenge many of the most common myths about American expats, including whether we should be using the term “expat” at all. Dr [&hellip]

What is Your Art Worth?

Art appraisals can be an important part of tax and estate planning as well as a means of protecting one’s art investment. In this Tanager Talk, Jeremy Stone, an accredited senior appraiser with over 30 years experience in the Modern, Post-War & Contemporary art market provides a master class in valuing art that is essential [&hellip]

From Vine to Vintage: Top Tips for Collecting Fine Wines

Fine wine expert, Renee Kuo likes to say that finance drove her to drink. During her time at Banc of America Securities, she was encouraged to “learn something about wine” so that she would order the right bottle when entertaining clients. Little did she know this would one-day lead her to give up a successful [&hellip]

College Admissions Madness

For our inaugural Tanager Talks in 2013, we asked Lisa Montgomery, – “arguably the most sought-after college preparation consultant in the U.K.”, according to the Financial Times – to help us understand the challenges of applying to US universities from abroad. Her interview remains one of our most popular Tanager Talks and you can listen [&hellip]

Finding the Right Insurance

Finding the right insurance cover can be difficult for expats who often have houses, cars and staff in more than one country. It needn’t be a problem according to Richard Grainger, Broking Director of Centor Insurance and Risk Management. In this Tanager Talk, Richard debunks some of the common misconceptions surrounding insurance cover and explains [&hellip]

Cyber Security for you and your Family

Cyber crime is big business its growing fast and high net worth individuals are easy targets. In this Tanager Talk, Rory Innes, Head of Cyber Security for Salamanca Group, a Merchant Banking and operational risk management business, provides pragmatic advice on how to keep yourself and your family safe online. The Cyber Threat According to [&hellip]

Travel, the Turners and the Tanager

It all started in Central Park. That’s where Liz and Dick Turner, a British couple on a posting to the United States, developed a passion for watching birds. Coincidentally, Central Park in the summer is one of the best places in the world for watching tanagers. From New York City, the Turners went on to [&hellip]

Anglo-American Charitable Giving

Here’s some good news for a change. US citizens living in the UK who pay taxes in both countries can receive tax deductions in both countries for charitable giving. In this Tanager Talk, Stuart Horwich, a founder and director of the Anglo-American Charitable Foundation, explains how. Stuart begins the interview by describing how gifting works [&hellip]

Why Did I Eat That?

If you’ve ever asked yourself, ‘why did I eat that’ and don’t have a good answer, this Tanager Talk is for you. Dr Joan Ifland, a leading expert on food addiction explains how our brains react to refined foods, how these foods can harm us and what we can do about it. To begin, Joan [&hellip]


USS Tanager (AM 385)

Decommissioned 10 December 1954 at Orange Texas
Laid up in the Atlantic Reserve Fleet, Orange Group
Redesignated Fleet Minesweeper (Steel-hulled) (MSF-385) on 7 February 1955
Transferred to the Coast Guard 4 October 1963
Struck from the Naval Register 1 November 1963
Commissioned as USCGC Tanager (WTR-385) 16 July 1964
Decommissioned 1 February 1972
Sold to William A Hardesty, Seattle, Washington 15 November 1972.

Commands listed for USS Tanager (AM 385)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1Lt.Cdr Oscar Berndherd Lundgren, USNR28 juillet 19454 Oct 1945 ( 1 )

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.


Ontario land records fall into two main categories:

(i) Crown land records (for property owned by the Crown), which document the history of a property until it was granted or sold by the Crown and

(ii) land registry records (for privately owned property), which document the history of a property after it was granted or sold by the Crown.

Research Guide 205 - How to Use the Ontario Land Record Index ca.1780-ca. 1920 - [Word, PDF] – this index documents land grants, as well as leases and sales of land by the Canada Company to settlers.

Second Heir and Devisee Commission Case Files Database – this database indexes case files for land claims made by heirs, devisees or nominees of original nominees for grants of Crown land.

Research Guide 215 - From Grant to Patent: A Guide to Early Land Settlement Records, ca. 1790 to ca. 1850 - [Word, PDF]

Research Guide 225 - Researching Crown Land Records - [Word, PDF]


Ships of the U.S. Navy, 1940-1945

The wood-hulled YMS proved to be one of the U.S. Navy's more durable and versatile types through a quarter-century of service, filling a variety of roles for a number of navies. All 481 ships of this type had the same general characteristics. The only significant variation within the type was one of appearance YM-1 through 134 had two stacks, YMS-135 through 445, 480, and 481 had one, while YMS-446 through 479 had none. Originally rated as service craft, they were used during World War II for inshore sweeping to prepare the way for amphibious assaults. Ruff (MSCO-54), originally YMS-327, the last of its kind in U.S. service, was struck from the Navy List in November 1969.

  • Displacement: 320 tons (full)
  • Length: 136'
  • Beam: 24'6"
  • Draft: 6'1"
  • Speed: 13 knots
  • Armament: 1 3"/50, 2 20mm, 2 depth charge tracks + 2 extensions, 2 depth charge projectors
  • Complement: 4 officers, 29 crew
  • Diesel engines, twin screws, 500 h.p.

Return to HyperWar: World War II on the World Wide Web Last updated: 11 February 2008


Eucometis penicillata (von Spix, 1825)

(Thraupidae Ϯ Grey-headed Tanager E. penicillata) Gr. &epsilon&upsilon&kappa&omicron&mu&eta&sigmaf eukomēs lovely-haired < &epsilon&upsilon eu fine, good &kappa&omicron&mu&eta komē hair "Genus XVIII. EUCOMETIS. Comarophagus, Bp. Compt. Rend. xxxii. p. 81 (nec Boié). Rostrum Tachyphoni sed commissura vix sinuata: alæ elongatæ, remigibus tertia, quarta et quinta longissimis: cauda elongata, rotundata: ptilosis olivacea: sexus similes. 1. EUCOMETIS PENICILLATA. Tanagra penicillata, Spix, Av. Bras. ii. p. 36. pl. 49. fig. 1. . This seems to be the species of this curious form which has the crest most developed, and from its locality the most likely to be what Spix intended for his Tanagra penicillata. . 2. EUCOMETIS ALBICOLLIS. Pyranga albicollis, Lafr. et d'Orb. Syn. An. in Mag. de Zool. 1837, p. 33 . 3. EUCOMETIS CRISTATA. Pipilopsis cristata, DuBus, Bull. Ac. Brux. xxxii. p. 154 (1855)." (P. Sclater 1856).
Var. Eucometes, Eucometus.
Synon. Comarophagus.

Mod. L. penicillatus with brush-like tufts < L. penicillus brush < dim. peniculus brush < pénis tail.
● ex &ldquoYellow-eared Bulbul&rdquo of Jerdon 1844 (Pycnonotus).


Voir la vidéo: Glens Transport Vlog 385: Circular Quay Stations 65th Anniversary (Janvier 2022).