Informations

Ramsay DD- 124 - Histoire


Ramsay

(Destroyer n° 124 : dp. 1 060, 1. 314'5" b. 31', dr. 10'3"
s. 33,5 k. ; cpl. 133 ; une. 4 4", 2 3", 12 21 ;' tt.; cl. mèches)

Ramsay (Destroyer n° 124) a été créé le 21 décembre 1917 par la Newport News Shipbuilding & Dry Dock Co. Newport News, Virginie ; lancé le 8 juin 1918; parrainé par Miss Mary Virginia Ramsay, petite-fille du contre-amiral Ramsay; et commandé le 15 février 1919, le Comdr. H. Norton aux commandes.

Affecté à la Division 12, Destroyer Force, l'Atlantic Fleet Ramsay a terminé le shakedown au large de Cuba en mars, participé aux manœuvres de la flotte début avril, puis a navigué vers New York. Il est parti en mai pour les Açores en tant que guide et observateur météo pour les vols transatlantiques de la NC. En fumant entre les Açores et le Portugal du 16 au 25 mai, elle est revenue aux États-Unis le 6 juin. Pour le mois suivant elle a conduit des exercices tactiques le long de la côte est et, le 6 juillet, a mis dans Norfolk pour se préparer au transfert au Pacifique.

Le Ramsay est arrivé à San Diego le 7 août et, après révision à l'île de Mare, a commencé 2 ans d'opérations avec la Force de destroyer, Pacifique. Le 17 juillet 1920, il est désigné DD-124. Au printemps 1922, il se prépare à l'inactivation et, le 30 juin 1922, il est désarmé et amarré à San Diego en tant qu'unité de la Flotte de réserve. Recommandé 8 ans plus tard, le 2 juin 1930, il a été reclassé comme poseur de mines léger, rebaptisé DM-16 le 13 juin et a pris son port d'attache à Pearl Harbor. Converti au Navy Yard là-bas, il a opéré avec Mineeraft, Battle Force, principalement dans la région d'Hawaï jusqu'en 1937, date à laquelle il est retourné à San Diego pour sa deuxième inactivation et a été désarmé le 14 décembre 1937. Remis en service le 25 septembre 1939, il a rejoint MinDiv 5, Mineeraft, Battle Force, et pour l'année suivante a mené des patrouilles engagées dans des exercices d'artillerie et des exercices de débarquement, et formé des réservistes navals le long de la côte du Pacifique.

Le 10 décembre 1940, le Ramsay retourna à Pearl Harbor et, tout au long de l'année suivante, opéra avec les divisions minières 5 et 2. Amarré à Pearl Harhor le matin du 7 décembre 1941, il tira pour la première fois au combat sur le porte-avions- avions basés livrant la déclaration de guerre du Japon aux États-Unis.

En route depuis le port avant 09h00, pour une patrouille au large, Ramsay a établi un contact solide avec un sous-marin à 11h20 largué 10 grenades sous-marines; puis vu une nappe de pétrole s'étendre sur la zone d'attaque. Il avait endommagé et peut-être coulé l'un des sous-marins miniatures utilisés par les Japonais lors de l'attaque. Huit jours plus tard, alors qu'elle escortait un navire marchand au large de Kauai, elle établit son deuxième contact. Au cours de deux passages au-dessus de l'ennemi, elle a largué ses grenades sous-marines et a de nouveau été récompensée par l'apparition d'une nappe de pétrole à la surface indiquant des dommages à sa carrière.

En février 1942, le Ramsay continua ses services d'escorte de patrouille dans la région hawaïenne. Le 22, il s'embarque avec la TF 19 pour les Samoa. En arrivant à Pago Pago le 4 mars, il a planté des champs de mines défensifs au large de Tutuila et d'Apia, puis s'est déplacé à Suva pour des activités minières parmi les îles Fidji. Le 3 mai, il quitte Suva pour les Nouvelles Tlébrides et, le 11 juin, il a terminé, avec ~llontgomery, les champs de mines défensifs d'Efate. Le jour suivant, elle a dégagé le port de Vila et est revenue à Pearl Harbor le 3 juillet.

Pendant les 2 mois suivants elle a exécuté de nouveau des missions d'escorte et de patrouille dans les Îles Elawaiian. Puis, le 14 septembre, il a navigué pour les Aléoutiennes. Toujours avec Montgomery, il arrive] à Adak le 22 septembre et 3 jours plus tard, il reprend ses activités de déminage. En novembre, il est retourné en Californie, a subi une révision à Hunter's Point; et le 13 janvier 1943, il est revenu dans les Aléoutiennes pour 9 mois d'escorte et de patrouille depuis Unalaska à l'est jusqu'à Attu à l'ouest.

Le 17 septembre, Ramsay a navigué vers le sud. En fumant via Pearl Harbor, elle a mis à San Francisco le 4 octobre pour une autre révision. Du chantier naval le 20 décembre, elle a navigué à l'ouest le 24; elle a rejoint ServRon 6 à Pearl Harbor le 2 janvier 1944 et le 21 s'est dirigée vers les Gilberts. Après un bref arrêt à Tarawa, elle a rendez-vous avec TG 50.15 le 30 et a projeté Pensacola pendant le bombardement de Wotje cet après-midi. Le jour suivant elle a gardé Chester pendant le bombardement et, le 2 février, elle est arrivée à Majuro d'où elle a mené des patrouilles anti-sous-marines jusqu'au 14 mars. Une course d'escorte aux Gilberts a suivi et le 19 elle est devenue en route pour revenir à Pearl Harbor. En arrivant le 27, on lui a assigné le devoir d'escorte de convoi. Entre alors et mi-septembre, elle a conduit des navires à Majuro, San Francisco et Eniwetok. En octobre, elle a servi avec la Force d'entraînement sous-marine et, en novembre, est revenue aux Marshalls pour le devoir d'escorte et de formation de Majuro.

Avec la nouvelle année 1945, Ramsay se dirigea vers l'est et, en février, travailla à nouveau avec la Force d'entraînement des sous-marins. A la fin du mois, il appareille pour San Pedro, où, après révision, il est désigné auxiliaire divers et reclassé AG-98, à compter du 5 juin. Le 15, un de plus s'est mis en route pour Pearl Harbor et pendant les 3 mois suivants, il a servi de garde d'avion pour les porte-avions s'entraînant dans les eaux hawaïennes. Le 24 septembre, il est revenu à San Pedro pour attendre sa troisième et dernière inactivation. Elle a été désarmée le 19 octobre 1945, rayée de la liste de marine le 13 novembre 1945; et vendu pour démolition le 21 novembre 1946.

Ramsay (DM-16) a remporté trois étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale.


Voir la vidéo: Gordon Ramsay met les points sur les i (Décembre 2021).