Informations

Martin Luther King jr.


Martin Luther King Jr. est né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929. En 1964, il a reçu le prix Nobel de la paix, la plus jeune personne à avoir remporté cet honneur. Dans le discours de présentation prononcé par Gunnar Jahn, président du comité Nobel, Jahn a dit de King,

« Il est la première personne dans le monde occidental à nous avoir montré qu'un combat peut être mené sans violence. Il est le premier à faire du message de l'amour fraternel une réalité au cours de sa lutte, et il a apporté ce message à tous les hommes, à toutes les nations et races.

Quatre ans plus tard, King a été assassiné par James Earl Ray le 4 avril 1968 à Memphis, Tennessee. Le grand-père de King, du côté de sa mère, était A.D. Williams, l'éminent ministre de l'église baptiste Ebenezer d'Atlanta. Michael King, né en 1897 dans une famille pauvre de neuf enfants, avait développé le désir de devenir ministre. Ayant commencé une cour avec la fille d'A.D. Williams, Alberta, il a été encouragé et soutenu par ses parents dans sa quête religieuse. Michael King a épousé Alberta Williams en 1926. À la mort d'A.D. Williams en 1931, Michael King est devenu ministre de l'église baptiste Ebenezer, ce qui la rend encore plus prospère qu'auparavant. Il a rapidement changé son nom en Martin Luther King Jr.Martin Luther King Jr. était le deuxième des trois enfants nés dans la famille au cours des quatre premières années du mariage. De son père, il a appris à apprécier la nécessité de l'action politique ainsi que la foi religieuse. La scolarité de King a commencé à l'école élémentaire de Yonge Street à Atlanta. Plus tard, il a fréquenté l'école de laboratoire de l'université d'Atlanta et le lycée Booker T. Washington. En sautant la neuvième année et en quittant le lycée plus tôt, King s'est inscrit au Morehouse College alors qu'il avait encore 15 ans. Diplômé de Morehouse en 1948, King s'est ensuite inscrit au Crozer Theological Seminary à Chester, en Pennsylvanie. Il était président de la classe supérieure d'une classe supérieure à prédominance blanche et a prononcé le discours d'adieu lorsqu'il a obtenu son baccalauréat en théologie en 1951. Il est allé à l'Université de Boston pour des études de doctorat et a obtenu son doctorat. en 1955. Il a ensuite reçu 20 doctorats honorifiques de collèges et d'universités à travers les États-Unis. Au début de 1952, King a rencontré Coretta Scott, la fille d'agriculteurs de l'Alabama. Ils se sont mariés en juin 1953. Quatre enfants ont été produits par le mariage, deux fils et deux filles. King était entré dans le ministère en 1948, mais après avoir terminé son doctorat, il a accepté le poste de pasteur à l'église baptiste Dexter Avenue à Montgomery, Alabama, où il a servi de septembre 1954 à novembre 1959. Le tournant pour King et l'ensemble du mouvement des droits civiques est survenu le 1er décembre 1955, lorsque Rosa Parks a été arrêtée pour avoir refusé de céder sa place dans un bus public de Montgomery à un homme blanc . King et d'autres Noirs éminents de Montgomery décidèrent que le moment était venu de prendre position. Les organisateurs ont choisi King pour être leur chef et le boycott des bus de Montgomery de 381 jours a commencé. Le boycott a été contesté par le système judiciaire blanc, ainsi que par la violence. La maison de King a été bombardée le 30 janvier 1956. En février, 100 personnes ont été arrêtées pour avoir participé à un boycott, ce qui était illégal selon la loi de l'Alabama. Cependant, le boycott a persisté et peu à peu le vent a tourné. Les arguments juridiques contre le boycott ont subi des revers devant les tribunaux et le coût économique continu pour la communauté des affaires blanches a conduit à son triomphe final. Moins de deux mois après la conclusion réussie du boycott, un groupe désireux de maintenir l'élan qui avait été atteint s'est formé. la Southern Christian Leadership Conference (SCLC), faisant de King leur président. Le mois suivant, il a effectué son premier voyage international lorsqu'il a assisté à des cérémonies d'indépendance au Ghana. Des problèmes avec la NAACP se sont rapidement développés. Une organisation beaucoup plus conservatrice, la NAACP s'est opposée à l'action directe et son chef, Roy Wilkins, s'est inquiété de l'effet d'une deuxième organisation noire dans le Sud. Alors que la puissance des campagnes de résistance pacifique de King devenait apparente, la réponse blanche a été modifiée. En septembre 1958, lorsque King décida de purger une peine de 14 jours de prison plutôt que de payer une amende de 14 $, le commissaire de police la paya pour lui. L'année suivante, King a effectué un voyage de 30 jours en Inde sous le parrainage du Gandhi Memorial Trust. Le SCLC éprouvait des difficultés à s'organiser et à collecter des fonds. En novembre 1959, King a démissionné de son ministère à Montgomery et s'est installé à Atlanta pour consacrer son temps aux fonctions SCLC. Le mouvement des droits civiques a repris vie en février 1960, lorsque des étudiants du North Carolina Agricultural and Technical College ont demandé à être servis dans un comptoir-repas Woolworth à Greensboro. Lorsqu'on leur a refusé le service, ils sont restés à leur place. Cette forme de protestation a généré un nouveau nom, « sit-in », et a déclenché des protestations similaires dans d'autres États. Afin de donner aux étudiants protestataires leur propre organisation, King a accepté la formation du Student Non-Violent Coordinating Committee (SNCC, prononcé "snick") plus tard dans l'année. En octobre 1960, King a été arrêté à Atlanta et condamné à quatre mois dans la prison d'État de Géorgie à Reidsville. Le candidat présidentiel John F. Kennedy a appelé la femme de King pour exprimer son soutien. King a été libéré après avoir purgé huit jours. Le printemps suivant, il a accepté un plan de déségrégation de compromis pour Atlanta. En mai 1961, le Congrès de l'égalité raciale (CORE) a commencé Freedom Rides dans le Sud. Les coureurs ont été confrontés à des violences à Anniston et à Birmingham, en Alabama. Cet été-là, un programme d'éducation des électeurs a été établi qui comprenait SCLC et d'autres organisations noires. Les efforts d'inscription des électeurs ont été menés dans tout le Sud avec des degrés de succès variables. L'attentat à la bombe contre une église à Birmingham en décembre a attiré l'attention de King sur Birmingham. Des manifestations ont été organisées et se sont heurtées au comportement flagrant du chef de la police de Birmingham « Bull » Connor. King a été emprisonné pendant neuf jours, au cours desquels il a composé son célèbre Lettre de la prison de Birmingham.À la suite des événements de Birmingham, King a commencé à organiser une manifestation massive à Washington, D.C. Elle a finalement eu lieu le 28 août 1963, sur le Capitol Mall, avec une foule de 200 000 personnes. Lors de cet événement, King a prononcé son discours le plus célèbre, le discours I Have a Dream. La partie la plus mémorable de ce discours a commencé vers la fin :

Et donc même si nous faisons face aux difficultés d'aujourd'hui et de demain, j'ai toujours un rêve. C'est un rêve profondément enraciné dans le rêve américain. Je rêve qu'un jour cette nation se lèvera et vivra le vrai sens de son credo : "Je rêve qu'un jour sur les collines rouges de Géorgie, les fils d'anciens esclaves et les fils d'anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je rêve qu'un jour même les l'état du Mississippi, un état étouffant par la chaleur de l'injustice, étouffant par la chaleur de l'oppression, sera transformé en une oasis de liberté et de justice. Je rêve que mes quatre petits enfants vivront un jour dans une nation où ils ne pas être jugé par la couleur de leur peau mais par le contenu de leur caractère. J'ai un rêve aujourd'hui !

Les années suivantes ont apporté des résultats mitigés. La législation nationale, telle que la loi sur les droits civils de 1964, a garanti de nombreux droits pour lesquels King s'était battu, mais les progrès de la guerre du Vietnam ont convaincu King qu'il fallait s'opposer à la guerre en tant qu'entreprise raciste. Son opposition à la guerre n'était pas populaire auprès de tous ses partisans. Le SNCC a abandonné son approche non-violente en 1966, purgeant l'organisation des membres blancs et prônant ouvertement la violence. Au début de 1968, King a été invité à Memphis pour aider les travailleurs de l'assainissement en grève. Une manifestation le 18 mars a été un échec désordonné, mais King a réessayé lorsqu'il a été abattu sur le balcon de sa chambre de motel vers 17h30. le 3 avril 1968. L'assassinat a cimenté l'héritage de King. Même si des révélations ultérieures montraient que sa thèse de doctorat était en partie plagiée et qu'il s'était livré à de nombreux adultères, il restera à jamais dans les mémoires pour le boycott des bus de Montgomery, le discours I Have a Dream, son engagement en faveur de l'action non-violente dans la lutte pour l'égalité des Noirs, et le prix Nobel de la paix qu'il a reçu. Depuis 1986, le gouvernement fédéral a célébré son anniversaire comme une fête nationale.


Martin Luther King jr.

Martin Luther King, Jr., (15 janvier 1929-4 avril 1968) est né Michael Luther King, Jr., mais son nom a été changé plus tard en Martin. Son grand-père a commencé le long mandat de la famille en tant que pasteurs de l'église baptiste Ebenezer à Atlanta, servant de 1914 à 1931, son père a servi depuis lors jusqu'à aujourd'hui, et de 1960 jusqu'à sa mort, Martin Luther a agi en tant que co-pasteur. Martin Luther a fréquenté des écoles publiques séparées en Géorgie, obtenant son diplôme d'études secondaires à l'âge de quinze ans, il a obtenu le baccalauréat en 1948 du Morehouse College, une éminente institution noire d'Atlanta dont son père et son grand-père étaient diplômés. Après trois ans d'études théologiques au Crozer Theological Seminary en Pennsylvanie où il a été élu président d'une classe supérieure à prédominance blanche, il a reçu le B.D. en 1951. Avec une bourse gagnée à Crozer, il s'est inscrit aux études supérieures à l'Université de Boston, achevant sa résidence pour le doctorat en 1953 et recevant le diplôme en 1955. À Boston, il a rencontré et épousé Coretta Scott, une jeune femme d'intellectuel et réalisations artistiques. Deux fils et deux filles sont nés dans la famille.

En 1954, Martin Luther King est devenu pasteur de l'église baptiste de Dexter Avenue à Montgomery, en Alabama. Toujours un fervent défenseur des droits civiques des membres de sa race, King était, à cette époque, membre du comité exécutif de l'Association nationale pour l'avancement des personnes de couleur, la principale organisation du genre dans le pays. Il était donc prêt, début décembre 1955, à accepter la direction de la première grande manifestation non-violente nègre de l'époque contemporaine aux États-Unis, le boycott des bus décrit par Gunnar Jahn dans son discours de présentation en l'honneur du lauréat. Le boycott a duré 382 jours. Le 21 décembre 1956, après que la Cour suprême des États-Unis eut déclaré inconstitutionnelles les lois exigeant la ségrégation dans les bus, les Noirs et les Blancs prirent les bus sur un pied d'égalité. Pendant ces jours de boycott, King a été arrêté, sa maison a été bombardée, il a été soumis à des abus personnels, mais en même temps il est devenu un leader noir de premier plan.

En 1957, il a été élu président de la Southern Christian Leadership Conference, une organisation formée pour fournir un nouveau leadership au mouvement des droits civiques en plein essor. Les idéaux de cette organisation, il a tiré du christianisme ses techniques opérationnelles de Gandhi. Au cours de la période de onze ans entre 1957 et 1968, King a parcouru plus de six millions de kilomètres et a parlé plus de deux mille cinq cents fois, apparaissant partout où il y avait injustice, protestation et action et pendant ce temps, il a écrit cinq livres ainsi que de nombreux articles. Au cours de ces années, il a dirigé une manifestation massive à Birmingham, en Alabama, qui a attiré l'attention du monde entier, fournissant ce qu'il a appelé une coalition de conscience. et inspirant sa “Letter from a Birmingham Jail”, un manifeste de la révolution noire, il a planifié les campagnes en Alabama pour l'enregistrement des Noirs comme électeurs, il a dirigé la marche pacifique sur Washington, DC, de 250 000 personnes à qui il a remis son adresse, “l Have a Dream”, il a conféré avec le président John F. Kennedy et a fait campagne pour le président Lyndon B. Johnson il a été arrêté plus de vingt fois et agressé au moins quatre fois il a reçu cinq diplômes honorifiques a été nommé homme de l'année par Temps magazine en 1963 et devint non seulement le leader symbolique des Noirs américains mais aussi une figure mondiale.

À l'âge de trente-cinq ans, Martin Luther King, Jr., était le plus jeune homme à avoir reçu le prix Nobel de la paix. Lorsqu'il a été informé de sa sélection, il a annoncé qu'il remettrait le prix en argent de 54 123 $ à la promotion du mouvement des droits civiques.

Le soir du 4 avril 1968, alors qu'il se tenait sur le balcon de sa chambre de motel à Memphis, Tennessee, où il devait diriger une marche de protestation en solidarité avec les éboueurs en grève de cette ville, il a été assassiné.

Bibliographie sélectionnée

Adams, Russell, Les grands nègres passés et présents, p. 106-107. Chicago, Afro-Am Publishing Co., 1963.

Bennett, Lerone, Jr., Quelle manière de l'homme : une biographie de Martin Luther King, Jr. Chicago, Johnson, 1964.

J'ai un rêve : l'histoire de Martin Luther King en texte et en images. New York, Time Life Books, 1968.

King, Martin Luther, Jr., La mesure d'un homme. Crême Philadelphia. The Christian Education Press, 1959. Deux discours de dévotion.

King, Martin Luther, Jr., Force d'aimer. New York, Harper & Row, 1963. Seize sermons et un essai intitulé "Pèlerinage à la non-violence".

King, Martin Luther, Jr., En marche vers la liberté : l'histoire de Montgomery. New York, Harper, 1958.

King, Martin Luther, Jr., La trompette de la conscience. New York, Harper & Row, 1968.

King, Martin Luther, Jr., Où allons-nous à partir d'ici : chaos ou communauté ? New York, Harper & Row, 1967.

King, Martin Luther, Jr., Pourquoi nous ne pouvons pas attendre. New York, Harper & Row, 1963.

“Homme de l'année”, Temps, 83 (3 janvier 1964) 13-16 25-27.

“Martin Luther King, Jr.”, dans Biographie actuelle Annuaire 1965, éd. par Charles Moritz, p. 220-223. New York, H.W. Wilson.

Reddick, Lawrence D., Croisé sans violence : une biographie de Martin Luther King, Jr. New York, Harper, 1959.

De Conférences Nobel, Paix 1951-1970, Éditeur Frederick W. Haberman, Elsevier Publishing Company, Amsterdam, 1972

Cette autobiographie/biographie a été écrite au moment du prix et publiée pour la première fois dans la série de livres Les Prix Nobel. Il a ensuite été édité et republié dans Conférences Nobel. Pour citer ce document, indiquez toujours la source comme indiqué ci-dessus.

* Note de Nobelprize.org : cette biographie utilise le mot « Nègre ». Même si ce mot est aujourd'hui considéré comme inapproprié, la biographie est publiée dans sa version originale en vue de la conserver comme document historique.

Copyright © La Fondation Nobel 1964

Pour citer cette rubrique
Style MLA: Martin Luther King Jr. – Biographie. Prix ​​Nobel.org. Prix ​​Nobel de sensibilisation AB 2021. Dim. 27 juin 2021. <https://www.nobelprize.org/prizes/peace/1964/king/biographical/>

Apprendre encore plus

Prix ​​Nobel 2020

Douze lauréats ont reçu un prix Nobel en 2020, pour les réalisations qui ont conféré le plus grand bénéfice à l'humanité.

Leurs travaux et découvertes vont de la formation de trous noirs et de ciseaux génétiques aux efforts pour lutter contre la faim et développer de nouveaux formats d'enchères.


Héros pour tous : Martin Luther King, Jr.

Le leader des droits civiques, le Dr Martin Luther King, Jr., n'a jamais reculé dans sa position contre le racisme. Apprenez-en plus sur la vie de ce héros courageux qui a inspiré des millions de personnes à réparer un tort historique.

Un héros est né

Le Dr Martin Luther King, Jr., est né à Atlanta, en Géorgie, en 1929. À l'époque, dans cette partie du pays, la ségrégation ou la séparation des races dans des endroits comme les écoles, les bus et les restaurants était la loi. Il a connu des préjugés raciaux dès son plus jeune âge, ce qui l'a inspiré à consacrer sa vie à la réalisation de l'égalité et de la justice pour les Américains de toutes les couleurs. King croyait que le refus pacifique d'obéir à une loi injuste était le meilleur moyen d'apporter un changement social.

Marcher en avant

King et son épouse, Coretta Scott King, ont dirigé les manifestants le quatrième jour d'une marche historique de cinq jours en 1965. À partir de Selma, en Alabama, où les Afro-Américains locaux avaient fait campagne pour le droit de vote, King a dirigé des milliers de manifestants non violents 54 miles de la capitale de l'État de Montgomery.

Des sacrifices courageux

King a été arrêté plusieurs fois au cours de sa vie. En 1960, il a rejoint des étudiants noirs dans un sit-in à un comptoir-repas séparé. Le candidat présidentiel John F. Kennedy est intervenu pour que King soit libéré de prison, une action qui a aidé Kennedy à remporter la présidence.

Prendre la parole

King inspire une foule nombreuse avec l'un de ses nombreux discours. Élevé dans une famille de prédicateurs, il est considéré comme l'un des plus grands orateurs de l'histoire des États-Unis.

INSPIRER LES AUTRES

King salue les supporters depuis les marches du Lincoln Memorial à Washington, D.C. lors de la marche sur Washington. Là, il a prononcé le discours « I Have a Dream », qui a stimulé le soutien du public aux droits civiques.

Le Dr Martin Luther King, Jr, se souvient

Faire l'histoire

Le président Lyndon B. Johnson serre la main de King lors de la signature de la loi historique de 1964 sur les droits civils, qui interdit la ségrégation raciale dans les établissements publics.

LA VIE DE FAMILLE

King et sa femme, Coretta Scott King, sont assis avec trois de leurs quatre enfants dans leur maison d'Atlanta, en Géorgie, en 1963. Sa femme partageait le même engagement à mettre fin au système raciste dans lequel ils avaient tous deux grandi.

Une victoire pour la paix

King reçoit le prix Nobel de la paix des mains de Gunnar Jahn, président du comité du prix Nobel, à Oslo, en Norvège, le 10 décembre 1964.

Se souvenir d'un héros

Une foule de personnes en deuil suit le cercueil de King dans les rues d'Atlanta, en Géorgie, après son assassinat le 4 avril 1968. King a été abattu par James Earl Ray sur le balcon du Lorraine Motel. Les Américains honorent le militant des droits civiques le troisième lundi de janvier de chaque année, jour de Martin Luther King.

PHOTOGRAPHIES DE : AVEC L'AUTORISATION DE LA BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS BEN MARTIN, TIME LIFE PICTURES / GETTY IMAGES HORACE CORT JULIAN WASSER, TIME LIFE PICTURES / GETTY IMAGES AFP, GETTY IMAGES HULTON ARCHIVE / GETTY IMAGES AVEC L'AUTORISATION DE L'ASSOCIATION DE LA PRESSE / HOMMAGE À LA PRESSE IMAGES KEY COURTESTONE / HULTON ARCHIVE / GETTY IMAGES IMAGES


Contenu

    : Une section de l'Alabama State Route 14 s'appelle Martin Luther King Drive, également connue sous le nom de Loachapoka Road. : La partie de l'US 431 entre Ross Clark Circle et sa conjonction avec l'US 231 est appelée Martin Luther King Jr. Blvd. : Dans la zone nord de Mobile, l'avenue Dr. Martin Luther King Jr. s'étend de Congress Street au centre-ville de Mobile jusqu'aux intersections de Craft Highway et de Saint Stephens Road. La section était autrefois connue sous le nom d'avenue Davis de Congress Street à Bizell Avenue, et Stone Street de Bizell Ave. à Saint Stephens Road. : Dr. Martin Luther King Jr. Expressway est la I-85 du Eastern Blvd à l'échangeur I-65 : Dr. Martin Luther King Jr. Street à Scottsboro s'étend du nord au sud du côté nord-ouest de la ville. : En 1976, la rue Sylvan a été rebaptisée rue Martin Luther King. King a passé de nombreux jours le long de Sylvan Street à travailler pour les droits civiques dans les années 1960, notamment en prenant la parole à la First Baptist Church et à la Brown Chapel. Brown Chapel est l'arrière-plan d'un célèbre Temps photographie de magazine de King dans les années 1960. Aujourd'hui, il y a un monument honorant le roi devant la chapelle Brown. Brown Chapel a également marqué le début du parcours de la tristement célèbre marche du Bloody Sunday. Ironiquement, la rue traverse Jefferson Davis Avenue, du nom du président de la Confédération.
    : Au niveau de la 95e Avenue et du Maryland, de la 95e à la 91e Avenue, la route a été rebaptisée Martin Luther King Jr. Boulevard par la ville de Glendale en 2016 [6] : Phoenix était l'une des dernières grandes villes à ne pas avoir de rue principale nommée d'après Martin Luther King, Jr. En 2015, un tronçon de 13 miles de Broadway Road dans le quartier à prédominance noire et hispanique de South Phoenix a été officieusement rebaptisé Dr. Martin Luther King, Jr. Boulevard entre la 67e Avenue et la 48e Rue. Broadway conserve son nom d'origine, car les panneaux de signalisation du boulevard MLK sont principalement affichés aux intersections avec un feu de circulation. [7] : Le boulevard M. L. K. Jr. est géré par le Copper Sky Recreation Center. : Martin Luther King Jr. Parkway s'étend d'est en ouest entre Moorman et l'Arizona State Route 90, en passant par le Veteran's Memorial Park. : M L King Jr. Way au UA Tech Park à The Bridges, au sud de la 36th Street, près de Kino Parkway. [8]
    : N.E. Martin Luther King Jr. Pkwy. fonctionne env. 0,7 km. de S.E. 5th St. à son extrémité sud, traversant E. Central Ave. (AR-72), à N.E. Boulevard John Deshields. à son extrémité nord. : Le conseil municipal de Fayetteville a voté en janvier 2008 pour renommer officiellement Sixth Street, qui traverse le quartier historiquement noir de la ville ainsi que la limite sud du campus de l'Université de l'Arkansas, en Martin Luther King Jr. Boulevard. Une partie de la route est désignée comme Arkansas Highway 180. : L'ancien Honeysuckle Lane à Forrest City a été rebaptisé Martin Luther King Drive. : Les sections des États-Unis 270 et des États-Unis 70 sont nommées Dr. Martin Luther King Jr. Expressway. : Commerce Drive (Arkansas Highway 18 Spur) entre East Highland Drive (Arkansas Highway 18) et l'Interstate 555 (Joe N. Martin Expressway) a été officiellement renommé Dr. Martin Luther King Jr. Drive en décembre 2019. Les futures extensions de Commerce Drive seront renommé en l'honneur de MLK. Un viaduc sur l'échangeur Red Wolf Blvd/Stadium Blvd (US Highway 49/Arkansas Highway 1) au-dessus de l'Interstate 555 a également été nommé en l'honneur du Dr Martin Luther King Jr. en août 2011. : East and West MLK Drive s'étend du nord-ouest au sud-est à travers la plupart des Kensett. : En 1992, High Street a été rebaptisée Martin Luther King Jr. Drive. La rue, qui commence à côté du bâtiment du Capitole de l'État de l'Arkansas, accueille des défilés et des événements communautaires. L'école primaire Martin Luther King Jr. Interdistrict Magnet est située dans la rue. : US 270 Business Loop est nommé Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard. Il devient Oliver Lancaster Boulevard en traversant la ville voisine de Rockport. Comme les limites des villes se rencontrent plusieurs fois, un conducteur peut être sur MLK Jr. Blvd., puis Lancaster Blvd., puis de nouveau sur MLK Jr. Blvd. sans jamais quitter l'autoroute. : Voir Texarkana, Texas. : Martin Luther King Drive va de l'US 70 à Mound City Road. Il rejoint les I-55 et I-40 et est également l'endroit où se trouvent tous les arrêts de camions à West Memphis.
    : Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard se rend de California Avenue au sud jusqu'à Brundage Lane. : Martin Luther King Drive à Hayward se déplace du nord au sud de Cannery Park à Winton Avenue. : Martin Luther King, Jr. Avenue (abrégé en Martin L. King Avenue) s'étend du nord au sud dans l'Eastside de Long Beach entre East 7th Street et East 21st Street. Cette partie s'appelait à l'origine California Avenue, bien que l'ancien nom soit toujours utilisé. Martin L. King Avenue continue sous le nom de California Avenue une fois qu'elle entre dans l'enclave de Signal Hill avant de rentrer à Long Beach, en conservant le nom d'origine. : En 1983, l'avenue Santa Barbara dans la région sud de Los Angeles a été rebaptisée Martin Luther King Jr. Boulevard, trois ans avant que le président américain Ronald Reagan ne signe une loi pour déclarer l'anniversaire de Martin Luther King fête nationale. Cet événement a été célébré par le tout premier Kingdom Day Parade, des années plus tard, ils ont fait de l'événement une tradition annuelle. Il se déroule dans la rue entre le boulevard Crenshaw et l'avenue Western, soit au point tournant du centre commercial Baldwin Hills Crenshaw Plaza. [9] En raison de la longueur du nom du Dr King, le nom de la route est souvent abrégé en Boulevard du Roi sur ses panneaux de signalisation et parfois appelé MLK boul. D'est en ouest, le boulevard MLK commence comme une artère principale sur Obama Boulevard (anciennement Rodeo Road), jusqu'à Central Avenue. De Central Avenue, elle continue comme une rue résidentielle en deux segments discontinus en raison de la présence de Jefferson High School : entre Central et Hooper Avenue, puis de Compton Avenue à Alameda Street. : Une partie de Century Boulevard a été rebaptisée Martin Luther King, Jr. Boulevard dans les limites de la ville de Lynwood.
  • Merced, Californie. Anciennement J Street, Martin Luther King, Jr. Way est la route d'État nord/sud 59.
    : s'étend d'est en ouest à partir d'une impasse comme Elm Ave. puis s'incurve pour aller du nord au sud comme Martin Luther King Dr. et parfois abrégé en S M.L.K. Dr. pour changer de nom pour Sutter Ave. après avoir traversé Paradise Road. à une impasse du côté ouest. et Berkeley : Grove Street, qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au nord du centre-ville d'Oakland jusqu'à North Berkeley, a été rebaptisée Martin Luther King, Jr. Way en 1983-4. Berkeley a fait le changement par résolution du conseil municipal le 8 novembre 1983. [10] La rue avait autrefois représenté la ligne de démarcation entre les quartiers où les minorités pouvaient et ne pouvaient pas vivre ou acheter une propriété. La rue commence peu avant Embarcadero West à Oakland, près du port de la ville, et continue à travers Berkeley jusqu'à traverser Codornices Creek, où elle devient l'Alameda. : En novembre 1993, le conseil municipal de Riverside a voté pour renommer une partie de Pennsylvania Avenue et Box Springs Boulevard en Martin Luther King Boulevard. [11] Il s'étend de Kansas Avenue à l'Interstate 215. : Le boulevard Martin Luther King Jr. voyage du sud de Broadway au boulevard Franklin. Il est traversé par la SR 99. Il s'appelait à l'origine Sacramento Boulevard. :
    • Market Street a été brièvement rebaptisé Martin Luther King Jr. Way en 1986, avant de reprendre son ancien nom plus tard.
    • En 1989, une partie de la SR 94 a été rebaptisée Martin Luther King Jr. Freeway, désignée entre la I-5 et la SR 125.
    • En 2010, les membres de la communauté de Broadway Heights à San Diego ont renommé Weston Street en l'honneur de King. Martin Luther King Jr. Way est une rue d'un pâté de maisons reliant les avenues Charlene et Tiffin.
      : Un segment d'autoroute de l'US Route 24 est nommé Martin Luther King Jr. Bypass. et Aurora : Martin Luther King Jr. Boulevard est une rue principale qui traverse la partie est de Denver et se termine à l'ouest à Downing Street. Il s'agit d'une promenade divisée qui était autrefois la 32e Avenue Est. À l'est de la rue Québec, la rue se décale légèrement vers le sud dans l'alignement de l'ancienne 30e Avenue Est, en passant par le quartier de Central Park. À son terminus est, il suit le bord sud du parc naturel de Bluff Lake, puis se dirige vers le sud dans l'alignement de la 26e avenue est, chevauchant la frontière entre Denver et Aurora sur ses deux derniers pâtés de maisons avant d'atteindre son terminus est à Peoria Street.
      : Martin Luther King Drive est le nom de la section de la Connecticut Route 71 entre Main Street et Stanley Street. : Reverend Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard, anciennement North Frontage Road, est une entrée principale à sens unique vers l'ouest de New Haven, siège de l'Université de Yale. Le nom a été consacré avec succès en 2011 grâce aux efforts continus de l'échevin musulman de New Haven, Yusuf Shah. [12][13] Les sorties de la I-91 et de la I-95 emmènent les conducteurs sur le boulevard jusqu'au centre-ville de New Haven, qui se termine ensuite au West River Memorial Park. La route est également désignée comme Connecticut Route 34. : Dr. Martin Luther King Jr. Drive est situé à South Norwalk. C'est l'une des rues les plus fréquentées de la région et de nombreux endroits populaires s'y trouvent, notamment la gare de South Norwalk.
      : Martin Luther King Jr. Boulevard commence à Federal Street comme une paire à sens unique qui passe devant le Delaware Legislative Hall avant de devenir une autoroute à quatre voies qui traverse la rivière St. Jones et se dirige vers l'est pour croiser US 13 avant de se terminer à Bay Road a courte distance plus tard, où la route devient South Little Creek Road. Le 19 janvier 2013, la ville de Douvres a rebaptisé Court Street, Duke of York Street et William Penn Street près du Delaware Legislative Hall en Martin Luther King Jr. Boulevard. À l'origine, la Delaware Route 8 (Division Street) devait être rebaptisée Martin Luther King Jr. Boulevard, mais les commerçants s'y sont opposés. [14] : West Fourth Street est co-signé en tant que Dr. Martin Luther King Jr. Way. Le 28 février 2020, les panneaux de signalisation honorifiques ont été dévoilés lors d'une cérémonie. [15] : Le boulevard Martin Luther King Jr. relie l'avenue Lancaster à la rue Front, en voyageant de la I-95 à la station Wilmington Amtrak aux États-Unis 13 Business. Il fournit une passerelle pour les banlieues du comté de New Castle vers le front de mer de Wilmington, le centre-ville et les centres de transit de l'I-95. Les voies en direction est (arrivée) se connectent à l'avenue Lancaster et font partie de la route 48 du Delaware en direction est (avec la direction ouest de la route le long de la deuxième rue), et sont donc en mesure de tirer à la fois de la sortie 6 de l'I-95 et de la zone urbaine environnante. quartiers de Wilmington qui se trouvent à l'ouest du centre-ville. Les voies en direction ouest (sortie) du boulevard MLK Jr. se terminent à et fusionnent directement avec la I-95, fournissant un lien direct entre la ville et l'autoroute uniquement. Le boulevard Wilmington a été rebaptisé boulevard Martin Luther King en 1989. [16]
      : L'avenue Martin Luther King Jr. est une rue résidentielle de quatre pâtés de maisons située au nord-est de Bonifay. : Martin Luther King Junior Boulevard (anciennement Summit Street) est entièrement l'ancienne County Road 581A (Hernando County, Floride) de l'US 41 à l'US 98/State Road 50A. : L'avenue Martin Luther King Jr s'étend du nord au sud dans le centre-ville de Clearwater, de Harbour Drive à Jasper Street. Au nord de l'intersection de Cleveland Street, c'est North Martin Luther King Jr. Avenue et au sud de l'intersection, c'est South Martin Luther King Jr. Avenue. : L'avenue Martin Luther King Jr s'étend d'est en ouest dans le centre-ville de Crestview, de Lloyd Street à Main Street. La rue devient Chestnut Ave, autrefois à l'est de Main Street. : Martin Luther King Jr. Boulevard était à l'origine East Main Avenue de la 14th Street au Moore-Mickens Education Center. : Dr. Martin Luther King Boulevard (anciennement Anderson Avenue) est la Florida State Road 82, de l'US 41 près du pont de la rivière Caloosahatchee à l'est jusqu'à la I-75. : Martin Luther King Jr. Boulevard fait une boucle autour du côté ouest de Fort Walton Beach, se terminant près du Northwest Florida State College. : Gadsden County Road 270 est le boulevard Martin Luther King sur cinq pâtés de maisons lorsqu'il traverse Gretna. : La Martin Luther King Jr. Parkway est une autoroute de contournement autour du centre-ville de Jacksonville, transportant l'US 1 Alternative. zone : North 62nd Street (East 9th Street à Hialeah) s'appelle Martin Luther King Boulevard puisqu'il a prononcé des discours dans tout le Sud, y compris la ville de Miami. On ne sait pas quand la route a reçu ce nom. Mais certains habitants de Hialeah disent que c'était au milieu des années 1970. : Martin Luther King Boulevard remplace des parties de Cove Boulevard et de State Road 77. : Dans la partie nord de Port St. Joe, Martin Luther King Boulevard est une rue résidentielle qui s'étend du nord au sud sur neuf pâtés de maisons. Il forme une extension de David Langston Drive. : La 4e rue à Safety Harbor a été rebaptisée Dr. Martin Luther King Jr. Street North, bien qu'il s'agisse d'une rue est-ouest qui traverse la ville sur environ 1,6 km. : L'avenue Martin Luther King s'étend du nord au sud en passant par le sud-ouest de St. Augustine. : Le conseil municipal de Saint-Pétersbourg a donné à Ninth Street le nom supplémentaire de M.L. King Jr. Street en 1987 en 2003, la rue a été entièrement rebaptisée Dr. Martin Luther King Jr. Street. [17] : Martin Luther King Boulevard runs east from North Tamiami Trail to Tuttle Avenue. : 18th Street in Springfield is named Martin Luther King Jr. Drive. It runs north south through about two-thirds of Springfield from Washington Street on the north, to Morgan Avenue at its south end. : On April 11, 1968, one week after the assassination, Tampa became the first city to rename a street, with the city council voting unanimously "to change the name of Main Street, between North Boulevard and MacDill Avenue to Dr. Martin Luther King Boulevard in honor of the assassinated Negro leader." [18] In 1989, the name was extended further eastward to include the entire stretch of Buffalo Avenue from Drew Park to Plant City was renamed "Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard", [19][20] also designated as State Road 574. Notable attractions include Raymond James Stadium. : Martin Luther King Jr. Boulevard runs north and south through Tallahassee, Florida. A portion of S. Martin Luther King Jr. Boulevard runs just blocks west of the State Capitol. [21] : Martin Luther King Jr. Drive runs across Tarpon Springs, from US 19 west to Whitcomb Bayou.
      : US 19 through Americus is named Martin Luther King Boulevard. The city was reluctant to grant the name, until black community leaders threatened to boycott Americus businesses. [22] : Martin Luther King Jr. Drive [22] in Atlanta (King's hometown) runs east–west through the city. Beginning at the Chattahoochee River, it continues from Mableton Parkway in Cobb County, then runs through unincorporated Fulton County before entering the city limits. In Atlanta, ML King Drive goes through the West side, West End and downtown before reaching its east end at Oakland Avenue near Oakland Cemetery. The alignment of ML King Drive follows what was originally Gordon Road (SR 139), Mozley Drive and then Hunter Street. It is a major landmark for tourism, as it borders the Atlanta University Center, a conglomerate of historically black colleges and universities that includes King's alma mater Morehouse College. : M. L. King Drive is a residential street running east-to-west nearly the entire length of Arlington. : The Dr. Martin Luther King Parkway runs alongside a park along the North Oconee River in Athens. A previous plan to rename Reese Street after King was rejected by African-American residents of Athens, who opposed having King's name associated with what they described as a "drug-infested" street. [22] : Martin Luther King Jr. Boulevard serves as a connector, linking Georgia State Route 4 (known as Milledgeville Road southwest of this intersection and 15th Street/Ruth B. Crawford Highway north-northeast of it) with Old Savannah Road and Twiggs Street. : Planter Street is named Martin Luther King Drive, running east out to Old Whigham Road. : The Georgia State Route 39 bypass of Blakely is named Martin Luther King Jr. Boulevard. : Georgia State Route 137 running north out of Butler is Martin Luther King Boulevard. : M.L.K. Jr. Drive is an east–west street that crosses Joe Frank Harris Parkway north of the Market Square shopping plaza. : US 278/SR 6 is named Martin Luther King Jr. Boulevard between US 27 Bus. and US 27. : Martin Luther King Jr. Blvd (most of which was renamed from Brookhaven Blvd in 1978) runs from 10th Ave (where it turns into 10th St) to Lawyers Lane, in which the road turns into Brookhaven Blvd. : In Davisboro, 5th street is also marked "M. L. King Jr. Street". : Crawford Street east of Tenille Avenue becomes MLK Jr. Drive, running east–west out the east side of town. : The portion of Myrtle Street through the center of Gainesville was renamed Martin Luther King Junior Boulevard in 2000 after women activists in town petitioned for the change. Businesses along the street had blocked this change three times previously. [22] : US 41 is co-designated as Martin Luther King Jr. Parkway when it enters Spalding County from Pike County at the rural junction with County Line Road, southwest of Griffin's city limits, continuing north through the westside of Griffin, reverting to the single designation US 41 as it passes the junction with SR92 in northwest Griffin : Macon County Route 69 running west out of Ideal is named Martin Luther King Jr. Drive. : A cul-de-sac running north off Fairground Road is named Martin Luther King Drive. : US 80 is designated Martin Luther King Boulevard, south of the Ocmulgee River. : Martin Luther King Jr Drive runs east–west a mile north of the downtown area, running from Georgia State Route 22 (Glynn Street) to Elbert Street. : Montezuma boasts a Martin Luther King Jr. Drive, a residential street running for three blocks on the west side of town. : Martin Luther King Drive is a semi-rural residential street running north south between US 41 and SR 224. It continues south out of Perry as Elko Road. : Martin Luther King Junior Boulevard is a major north–south thoroughfare on the west side of Savannah, running from the Savannah River south to Exchange Street. It was renamed from West Broad Street in 1990, and was significant as being the hub of Black-owned businesses serving Savannah. Martin Luther King, Jr. is the name of the south-side section of Social Circle Highway. : when Georgia State Route 256 enter into southeast Sylvester, it is co-designated East Martin Luther King Jr. Drive. While SR 256 terminates at Sylvester's Main Street, the Martin Luther King Jr. Drive designation continues as a Sylvester residential street for a further five blocks to the west. : Martin Luther King Drive is a main residential street running north–south on the west side of Thomasville. : Martin Luther King Jr. Street is a main residential street in Thomson, running north–south, parallel to US 78. : Martin Luther King Circle is a residential cul-de-sac about 1/2 block long, off Bunche Drive. : Martin Luther King Jr. Boulevard runs from the Middle Georgia State University satellite campus east to US 129. It continues as Martin Luther King Jr. Boulevard east onto Robins Air Force Base.
      : Walnut Street is also named Dr. Martin Luther King Avenue in Cairo. It runs from St. Mary's Park southeast to Jefferson Avenue. : Chicago became the first city in the world to name a street after King in 1968. [3] Today, Martin Luther King Jr. Drive (formerly South Park Way, and originally Grand Boulevard) features a tribute to the Great Northern Migration (a statue honoring the tens of thousands of Blacks who migrated from the US South north to Chicago) and a Victory Monument for the Eighth Regiment (featuring a statue of a World War I Black soldier). Simply referred to as King Drive by locals, it runs from Cermak Road (22nd Street) to 115th Street in the South Side. On the Chicago grid, it runs at 400 east. : Martin Luther King Jr. Drive runs north to south through the city of Decatur, paralleling Bus. US 51, a few blocks east. : US 67 is designated as Martin Luther King Drive over most of its length. : Elgin Bypass through the city of Elgin was named by State legislators "Dr. Martin Luther King Jr. Memorial Highway" in 2009. [23] : 22nd Street is named Martin Luther King Jr. Drive from Sheridan Road to Illinois Route 43 (Waukegan Road). Martin Luther King Jr. Drive is just outside of Great Lakes Naval Training Center and near Recruit Training Command (U.S. Navy boot camp). : 18th Street is named Martin Luther King Jr. Drive, forming a major north–south residential street in Springfield. : Martin Luther King Jr. Avenue runs through downtown Waukegan between Belvidere Road and Julian Street.
      : Martin Luther King Jr. Drive, formerly Guthrie Street, runs from Michigan Street to Cline Avenue. [24] : Dr. Martin Luther King Jr. Drive in Elkhart runs east–west from Main Street to S. 6th Street. : Martin Luther King Jr Blvd. runs northwest–southeast from downtown in Evansville. The Ford Center is at the corner of MLK Jr. Blvd and Main Street. : Martin Luther King Drive runs north–south on the east side of the city, connecting Tennessee and Ohio Streets on the north with 37th Street at its south end. : Northwestern Avenue was renamed Dr. Martin Luther King Jr. Street in 1985. There have been recent proposals to extend the name much further, replacing Michigan Road. [25] : Martin Luther King Drive is a one-and-a-half block residential street on the northeast side of town. : Martin Luther King Drive runs east–west in Michigan City from North Karwick Road to US 12. It forms the northern edge of Pottawatomie Park. : Since 2017, Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard has followed the former St. Joseph Street from Western Avenue to Lasalle Avenue (Business US 20) and a former portion of Michigan Street from Lasalle Avenue to Marion Street. This is a part of the former northbound route of SR 933. From 2005 to 2017, Dr. Martin Luther King Jr. Drive followed the former Chapin Street from Washington Street to Lincoln Way West (Business US 20). [26]
      : Martin Luther King Jr. Parkway (formerly Harding Road) originally traveled from Madison Avenue in the North Central part of the city south to Ingersoll Avenue near Downtown. Later, a new bypass was built just south of Downtown and was also named Martin Luther King Jr. Parkway. To connect the original parkway to the new beltway, an extension of the original street was built south of Ingersoll by constructing an underpass at Grand Avenue, bridges over the Raccoon River, and a new "T" intersection at Fleur Drive and the new Martin Luther King Jr. Parkway (beltway section). A left turn (to travel eastbound) is required at Fleur Drive to continue on Martin Luther King Jr. Parkway (Fleur Drive continues south). The new beltway extension of Martin Luther King Jr. Parkway is an east–west route that currently ends at S.E. 30th Street, east of the downtown area.

    The "Dr. Martin Luther King Jr. memorial highway" includes various portions: [27]


    10 Things You May Not Know About Martin Luther King Jr.

    1. King’s birth name was Michael, not Martin.
    The civil rights leader was born Michael King Jr. on January 15, 1929. In 1934, however, his father, a pastor at Atlanta’s Ebenezer Baptist Church, traveled to Germany and became inspired by the Protestant Reformation leader Martin Luther. As a result, King Sr. changed his own name as well as that of his 5-year-old son.

    2. King entered college at the age of 15.
    King was such a gifted student that he skipped grades nine and 12 before enrolling in 1944 at Morehouse College, the alma mater of his father and maternal grandfather. Although he was the son, grandson and great-grandson of Baptist ministers, King did not intend to follow the family vocation until Morehouse president Benjamin E. Mays, a noted theologian, convinced him otherwise. King was ordained before graduating college with a degree in sociology.

    3. King received his doctorate in systematic theology.
    After earning a divinity degree from Pennsylvania’s Crozer Theological Seminary, King attended graduate school at Boston University, where he received his Ph.D. degree in 1955. The title of his dissertation was 𠇊 Comparison of the Conceptions of God in the Thinking of Paul Tillich and Henry Nelson Wieman.”

    4. King’s &aposI Have a Dream&apos speech was not his first at the Lincoln Memorial.
    Six years before his iconic oration at the March on Washington, King was among the civil rights leaders who spoke in the shadow of the Great Emancipator during the Prayer Pilgrimage for Freedom on May 17, 1957. Before a crowd estimated at between 15,000 and 30,000, King delivered his first national address on the topic of voting rights. His speech, in which he urged America to “give us the ballot,” drew strong reviews and positioned him at the forefront of the civil rights leadership.

    5. King was imprisoned nearly 30 times.
    According to the King Center, the civil rights leader went to jail 29 times. He was arrested for acts of civil disobedience and on trumped-up charges, such as when he was jailed in Montgomery, Alabama, in 1956 for driving 30 miles per hour in a 25-mile-per-hour zone.

    6. King narrowly escaped an assassination attempt a decade before his death.
    On September 20, 1958, King was in Harlem signing copies of his new book, “Stride Toward Freedom,” in Blumstein’s department store when he was approached by Izola Ware Curry. The woman asked if he was Martin Luther King Jr. After he said yes, Curry said, “I’ve been looking for you for five years,” and she plunged a seven-inch letter opener into his chest. The tip of the blade came to rest alongside his aorta, and King underwent hours of delicate emergency surgery. Surgeons later told King that just one sneeze could have punctured the aorta and killed him. From his hospital bed where he convalesced for weeks, King issued a statement affirming his nonviolent principles and saying he felt no ill will toward his mentally ill attacker.

    7. King’s last public speech foretold his death.
    King had come to Memphis in April 1968 to support the strike of the city’s Black garbage workers, and in a speech on the night before his assassination, he told an audience at Mason Temple Church: “Like anybody, I would like to live a long life. La longévité a sa place. But I’m not concerned about that now … I’ve seen the Promised Land. Je ne serais peut être pas avec toi. But I want you to know tonight, that we, as a people, will get to the Promised Land. And I’m happy tonight. I’m not worried about anything. I’m not fearing any man. Mine eyes have seen the glory of the coming of the Lord.”

    WATCH: The Assassination of Martin Luther King, Jr.

    8. Members of King’s family did not believe James Earl Ray acted alone.
    Ray, a career criminal, pled guilty to King’s assassination but later recanted. King’s son Dexter met publicly with Ray in 1997 and argued for the case to be reopened. King’s widow, Coretta, believed the Mafia and local, state and federal government agencies were deeply involved in the murder. She praised the result of a 1999 civil trial in which a Memphis jury decided the assassination was the result of a conspiracy and that Ray was set up to take the blame. A U.S. Department of Justice investigation released in 2000 reported no evidence of a conspiracy.

    9. King’s mother was also slain by a bullet.
    On June 30, 1974, as 69-year-old Alberta Williams King played the organ at a Sunday service inside Ebenezer Baptist Church, Marcus Wayne Chenault Jr. rose from the front pew, drew two pistols and began to fire shots. One of the bullets struck and killed King, who died steps from where her son had preached nonviolence. The deranged gunman said that Christians were his enemy and that although he had received divine instructions to kill King’s father, who was in the congregation, he killed King’s mother instead because she was closer. The shooting also left a church deacon dead. Chenault received a death penalty sentence that was later changed to life imprisonment, in part due to the King family’s opposition to capital punishment.

    10. George Washington and Abraham Lincolnਊre the only other Americans to have had their birthdays observed as a national holiday.
    In 1983 President Ronald Reagan signed a bill that created a federal holiday to honor King. The holiday, first commemorated in 1986, is celebrated on the third Monday in January, close to the civil rights leader’s January 15 birthday.


    Martin Luther King Jr faced an assassination attempt before his death.

    One of the least known facts about Martin Luther King Jr. is that he faced an assassination attempt decades before his demise. On September 20th, 1958, Martin Luther King Jr. held a book signing at Blumstein’s department store fir his book, Stride Toward Freedom.

    During the event, Izola Ware Curry approached him and asked if he was King. Upon answering that he was, Curry plunged a letter opener right through his chest while saying that she looked for him for almost 5 years. Because of this, King spent many weeks in the hospital to recover from the incident.

    Source: Unsplash


    Début de la vie

    Though Dr. King's name is known worldwide, many may not realize that he was born Michael King, Jr. in Atlanta, Georgia on January 15, 1929. His father, Michael King, was a pastor at the Ebenezer Baptist Church in Atlanta. During a trip to Germany, King, Sr. was so impressed by the history of Protestant Reformation leader Martin Luther that he changed not only his own name, but also 5-year-old Michael’s.

    His brilliance was noted early, as he was accepted into Morehouse College, a historically black school in Atlanta, at age 15. By the summer before his last year of college, Dr. King knew he was destined to continue the family profession of pastoral work and decided to enter the ministry. He received his Bachelor’s degree from Morehouse at age 19, and then enrolled in Crozer Theological Seminary in Chester, Pennsylvania, graduating with a Bachelor of Divinity degree in 1951. He earned a doctorate in systematic theology from Boston University in 1955.

    Dr. King married Coretta Scott on June 18, 1953, on the lawn of her parents' house in her hometown of Heiberger, Alabama. They became the parents of four children: Yolanda King (1955–2007), Martin Luther King III (b. 1957), Dexter Scott King (b. 1961), and Bernice King (b. 1963).


    Martin Luther King Jr’s Legacy

    By the time of Martin Luther King Jr.’s death, the civil rights movement was evolving in some ways, it seemed to be leaving him behind. New black power activists did not accept his philosophy of nonviolence as a way to achieve their goals. The FBI was breaking the power of the Ku Klux Klan, which had stood squarely in the way of racial equality. After successfully campaigning for Carl Stokes, the first black mayor of Cleveland, King was not invited to the victory celebration. The next civil rights challenges, such as fighting poverty, were more abstract compared with the clarity of issues like discrimination in hiring and the use of public amenities. These new concerns would likely have proven more difficult for him to achieve the same levels of success as he had in his previous campaigns for equality and justice. On the last Saturday of his life, he mused about quitting his full-time role in the movement, though he seemed to talk himself out of that, according to one of his fellow activists, Jesse Jackson.

    Yet, the lasting legacy of Martin Luther King Jr. as a vibrant catalyst for social change cannot be denied. Among the prominent legacies of his ability to organize and energize the movement for equality are the Civil Rights Act of 1964 and the Voting Rights Act of 1965. His birthday has become a national holiday, when government offices and many private businesses close to honor his memory. A portion of the Lorraine Motel, including two persevered rooms and the balcony on which he was assassinated, are part of the National Civil Rights Museum . King’s birthplace is now part of the National Park System.

    His eloquent words live on, inspiring others who see injustices and seek to change them. He had a dream, and though it is still a long way from being fully realized, the America of his racially segregated youth and that of today’s integrated society—in which a black man was elected president of the United States having served two full terms from 2008-2016—are as far apart and different from each other as the planet Mars is from Neptune. It is impossible to imagine such sweeping change would occur as quickly as it did without a leader like Martin Luther King Jr. driving it forward.


    Although we want to go back to the History of Soccer, we must bear in mind that its roots and rules were not typical of the sport we know today.

    Being Xeng-T emperor, in the 5th century, he forced the soldiers to play a ball game known as Tsú-Shú meaning Tsú: kick and Shú: ball.

    In the 2nd century b.C. in China, a game was held that consisted of disputing the ball vigorously with the rivals, and then, with the use of the feet and hands, passing the ball over a cord held by two posts, which today we know as “goal.”

    In these times it is when the raw leather is wrapped in several roots giving birth to the leather ball. Its inventor was FU-HI. It was used in the Chinese dynasty then, as training in the military fields. Even when a soldier violated the code, he was forced to dominate the ball without dropping it, if so, his punishment was dropped.

    A century later, in Egypt, the ball game is performed as a fertility ritual. This game is adopted by its neighboring towns India and Persia, obtaining the ball as the object of the game.

    We can also find in America how the Aztecs practiced for years the game called Tlachitli, which was a mix between tennis, football and basketball. In the game the use of the hands was prohibited and the losing team captain was sacrificed as part of the game.

    In 1855 Charles Goodyear built and patented the first soccer ball which consisted of a rudimentary vulcanized rubber ball.

    However, if we want to talk about the History of Soccer per se, we should talk about how the Football Association was founded in England in 1863, thus being the first governing body of that sport. Stipulating from there the rules and style of play of what is today the most famous sport in the world.

    In the year of 1900, Soccer is included in the Olympic Games and recognized as such. Later in 1902 Argentina and Uruguay meet in the first International match outside the British Isles.

    In 1904, FIFA (Fédération Internationale de Football Association) was founded in Paris, France. Who from that moment was dedicated to regulate and organize the meetings worldwide.


    Martin Luther King Jr. - History

    • Occupation: Civil Rights Leader
    • Née: January 15, 1929 in Atlanta, GA
    • Décédés: April 4, 1968 in Memphis, TN
    • Plus connu pour: Advancing the Civil Rights Movement and his "I Have a Dream" speech

    Martin Luther King, Jr. was a civil rights activist in the 1950s and 1960s. He led non-violent protests to fight for the rights of all people including African Americans. He hoped that America and the world could form a society where race would not impact a person's civil rights. He is considered one of the great orators of modern times, and his speeches still inspire many to this day.

    Where did Martin grow up?

    Martin Luther King, Jr. was born in Atlanta, GA on January 15, 1929. He went to Booker T. Washington High School. He was so smart that he skipped two grades in high school. He started his college education at Morehouse College at the young age of fifteen. After getting his degree in sociology from Morehouse, Martin got a divinity degree from Crozer Seminary and then got his doctor's degree in theology from Boston University.

    Martin's dad was a preacher which inspired Martin to pursue the ministry. He had a younger brother and an older sister. In 1953 he married Coretta Scott. Later, they would have four children including Yolanda, Martin, Dexter, and Bernice.

    How did he get involved in civil rights?

    In his first major civil rights action, Martin Luther King, Jr. led the Montgomery Bus Boycott. This started when Rosa Parks refused to give up her seat on a bus to a white man. She was arrested and spent the night in jail. As a result, Martin helped to organize a boycott of the public transportation system in Montgomery. The boycott lasted for over a year. It was very tense at times. Martin was arrested and his house was bombed. In the end, however, Martin prevailed and segregation on the Montgomery buses came to an end.

    When did King give his famous "I Have a Dream" speech?

    In 1963, Martin Luther King, Jr. helped to organize the famous "March on Washington". Over 250,000 people attended this march in an effort to show the importance of civil rights legislation. Some of the issues the march hoped to accomplish included an end to segregation in public schools, protection from police abuse, and to get laws passed that would prevent discrimination in employment.

    It was at this march where Martin gave his "I Have a Dream" speech. This speech has become one of the most famous speeches in history. The March on Washington was a great success. The Civil Rights Act was passed a year later in 1964.

    Martin Luther King, Jr. was assassinated on April 4, 1968 in Memphis, TN. While standing on the balcony of his hotel, he was shot by James Earl Ray.


    Martin Luther King jr.
    Memorial in Washington D.C.

    Photo de Ducksters