Informations

Blenheim Mk est sur Singapour


Escadrons de Blenheim de la Seconde Guerre mondiale, Lac Jon. Ce livre se penche sur l'ensemble de la carrière de service RAF du Bristol Blenheim, de ses débuts en tant que bombardier rapide prometteur, à travers la désillusion mortelle de la blitzkrieg, à son travail au Moyen-Orient et en Méditerranée, où l'avion a trouvé un nouveau bail de la vie. Lake examine également l'utilisation du Blenheim comme avion de chasse intérimaire et son utilisation par le Coastal Command.


Cheval de bataille de la Desert Air Force – Le Blenheim Mk. IV

De nombreux passionnés de la Royal Air Force ont un sport doux pour le Bristol Blenheim et le considèrent très haut. Il y a cependant une bonne dose de nostalgie, et on peut soutenir que même au début de la guerre en 1939, le Blenheim n'était plus vraiment un avion compétitif. Au moment de l'opération CRUSADER, la seule chose qu'il avait pour lui était qu'il était disponible comme avion d'attaque léger sans avoir à compter sur les allocations américaines de bombardiers légers/moyens supérieurs tels que le Douglas Boston ou le Martin Baltimore.

The Fighter Collection Blenheim I au Leicester War & Peace Show, 2015. Collection Rommelsriposte.com.

Dans l'imaginaire populaire. Airfix Box Art pour le kit Blenheim IV, montrant un raid de l'escadron Lorraine n°342 (français libre) sur Bardia, 1941.

Histoire de conception

Le Blenheim (Bristol Type 142) a été conçu à l'origine en 1935 et était un avion bien avancé pour l'époque. Il était plus rapide que les chasseurs qui défendraient l'espace aérien contre lui, avait un fuselage moderne, un équipement défensif raisonnable et une charge de bombes. En 1939 cependant, d'autres bombardiers légers/moyens tels que le Fiat BR.20, le Martin 167 Maryland et le Dornier 17Z allemand avaient des performances similaires ou meilleures, transportant plus de bombes à des vitesses et des distances similaires. Des chasseurs modernes tels que le Bf 109 étaient entrés en service et surpassaient le Blenheim par une marge considérable.

Une tentative a été faite pour remédier aux lacunes du Blenheim I en le modifiant considérablement, en ajoutant de la portée et en traitant la conception défectueuse du nez. Le nouveau Type 149 est devenu le Blenheim IV ou Bolingbroke, atteignant les unités de première ligne en 1939. Cela ne résolvait cependant pas le défaut fondamental, à savoir qu'un bombardier léger lent faiblement défendu avait besoin de trois membres d'équipage et du personnel d'entretien pour un escadron de 12 biplaces -des avions à moteur pour pouvoir transporter 48 bombes de 250 livres en territoire ennemi. Néanmoins, sans rien d'autre disponible, le type a persévéré.

La variante finale était le Blenheim V, également appelé Bisley, Type 160. Près de 1 000 exemplaires de ce type ont été produits à partir de 1941, mais il n'était plus du tout compétitif. Lorsqu'ils entrèrent au combat lors de l'opération TORCH en 1943, ils furent massacrés par les combattants allemands.

Caractéristiques

Le Blenheim IV, le seul type à servir en première ligne pendant CRUSADER, pouvait transporter un grand nombre de bombes 4x 250lb suffisamment loin pour attaquer Derna ou Benghazi depuis les terrains d'atterrissage les plus avancés d'Egypte. Les Blenheims basés à Malte pourraient atteindre Tripoli, la route côtière, Benghazi et la plupart des voies de navigation de l'Italie vers l'Afrique du Nord. Une mission d'escadron typique de 10 avions, permettant à deux d'être inutilisables, pourrait donc transporter 10 000 livres de bombes sur la cible.

Bristol Blenheim Mark IV, V6014 &# 8216GB-J&# 8217, du détachement de la RAF de l'Escadron 105 lors d'une dispersion à Luqa, Malte. Des bâches en toile protègent le cockpit et le nez vitré du soleil. De juillet à septembre 1941, le 105 Squadron a été détaché du Royaume-Uni à Malte, pour opérer contre des cibles en Méditerranée et en Afrique du Nord, perdant 14 appareils au cours de la période. Notez le montage du pistolet modifié sous le nez. IWM CM1357

Le Blenheim dans CRUSADER

Les Blenheim IV sont venus en deux types pendant l'opération CRUSADER. La plupart des escadrons étaient équipés de la version bombardier, tandis que le 113e Escadron avait reçu la version chasseur connue sous le nom de Blenheim IVF. Les escadrons avaient une ligne de front de 12 avions, et les escadrons de Blenheim opérant dans le désert étaient les escadrons nos 8, 11, 14, 45, 55, 84, 113 (chasse), 203 (coopération navale) et la Lorraine française libre. L'escadron, tandis qu'à Malte, les escadrons nos 18, 107 et un détachement de l'escadron n ° 40 ont utilisé le type pour des missions d'attaque au sol et anti-navire. Parmi ceux-ci, sept escadrons de bombardiers ainsi que l'escadron de chasse n°113 ont été considérés comme opérationnels, avec un total de 112 Blenheim déclarés prêts le 16 novembre 1941[1].

Dans la perspective de CRUSADER, les Blenheims basés en Égypte ont mené des raids de bombardement sur des installations de l'Axe telles que des ports et des terrains d'atterrissage dans toute la Marmarica et la Cyrénaïque. Le groupe Blenheims du n° 201 (Coopération navale) a effectué une surveillance maritime.

Les Blenheims basés à Malte étaient également occupés, étant chargés de l'interdiction des convois. Alors que la Fleet Air Arm avec ses bombardiers-torpilleurs Swordfish frappant des convois la nuit captait l'imagination populaire, de nombreux navires ont été victimes d'attaques de jour par les Blenheim. Mais ces grèves maritimes ont eu un coût très élevé, comme par ex. les événements du 12 septembre ou du 11 octobre 1941 l'ont clairement montré. Le coût élevé de ces grèves n'était cependant pas suffisant pour les dissuader, car le prix était également élevé, et une instruction est venue de Londres que ces pertes élevées devaient être acceptées.

En fin de compte, les attaques maritimes se sont poursuivies avec succès, mais à un coût élevé, avec le 107e Escadron à un moment donné commandé par un sergent de section, puisque tous ses officiers étaient partis.

Télégramme Chef d'état-major de l'Air à la R.A.F. QG Moyen-Orient, 19 octobre 1941. AIR20/2109

Une fois l'attaque commencée, les Blenheims étaient occupés pendant CRUSADER, avec de nombreux escadrons effectuant 1 à 2 sorties par jour, si le temps le permet, et sont devenus ridiculement occupés pendant la phase finale du siège de Bardia et Halfaya, lorsque les garnisons étaient constamment bombardées. Cela a généré une enquête de Londres, si cette échelle d'attaque était justifiée alors que les garnisons pouvaient simplement être martelées par l'artillerie à la place.

Les chasseurs Blenheims du 113e Escadron ont opéré à partir d'un terrain d'atterrissage clandestin à l'intérieur de la Libye, en tant qu'avions d'attaque à longue portée, perturbant le trafic de l'Axe sur la route côtière de Tripoli à Benghazi, et ont également attaqué les terrains d'atterrissage de l'Axe dans l'ouest de la Cyrénaïque.

Échange de télégrammes entre Tedder et Londres sur la question des raids excessifs de Blenheims sur Bardia. Air20/2109

Telegram, Tedder to Air Ministry, 1er décembre 1941, ne laissant pas grand-chose à clarifier concernant son opinion sur les conceptions de bombardiers légers de Bristol. AIR20/2109

CRUSADER était à bien des égards le chant du cygne des Blenheim dans la lutte contre les forces de l'Axe. De plus en plus des meilleurs avions américains sont devenus disponibles, et une fois les escadrons convertis à ceux-ci, il n'y avait aucun moyen de revenir en arrière, comme indiqué dans le télégramme de Tedder au ministère de l'Air à Londres ci-dessus. Il énonce clairement l'inquiétude de perdre des Douglas Bostons du volume alloué de la production américaine au front soviétique, et l'impact potentiel sur le moral du retour des équipages des modèles américains plus modernes au Blenheim, que ce soit le Mk. IV ou V (Bisley). Dans le même temps, le rôle continu des frappes de bombardiers légers était reconnu, mais l'on s'attendait à ce que celles-ci soient menées par des types plus compétents. Pour le désert occidental, cela signifiait des types américains, car les Mosquitos, à l'exception de certains avions de reconnaissance photographique sur Malte, ne se rendaient pas au Moyen-Orient. Néanmoins, des escadrons tels que le n° 107, qui a été retiré de Malte au Royaume-Uni en janvier 1942, se sont convertis au type là-bas.

En janvier 1942, confirmant le jugement de Tedder, les escadrons de Blenheim restants au Moyen-Orient furent envoyés en Extrême-Orient, où ils serviraient sur tous les théâtres pendant une autre période, mais souffriraient également contre les chasseurs japonais de haute performance. Une politique de livraison d'avions obsolètes vers l'Extrême-Orient, poussée par une sous-estimation des performances des derniers chasseurs japonais, allait avoir des conséquences désastreuses pour les équipages. Contrairement aux chars obsolètes, tels que le Matilda II, ou les chars M3 Stuart et Grant construits aux États-Unis, il n'y avait pas de seconde vie pour les avions obsolètes en Extrême-Orient.

Dans le désert, jusqu'au début de 1942, les remplaçants évidents sont arrivés sous la forme de Douglas Bostons et de Martin Baltimores fabriqués aux États-Unis. Dans le même temps, une transformation surprenante s'est également produite. Le changement technologique s'est fait sentir, et la guerre air/sol de 1942 serait très différente de celle de 1941.

L'ascension du chasseur-bombardier

Un point très important dans l'évolution des frappes de bombardiers légers est le passage des avions bimoteurs aux avions monomoteurs, permis par l'introduction de moteurs plus performants à partir de la fin des années 1930. C'est un point pour lequel je suis redevable à Justin Bronk.

Les Luftwaffe avait expérimenté avec beaucoup de succès les chasseurs bombardiers en 1940, en équipant ses chasseurs Bf109E d'une seule bombe emportée sous le fuselage lors de la bataille d'Angleterre. Il n'a jamais regardé en arrière, mais il a fallu des années pour être en mesure de produire le nombre de chasseurs monomoteurs pour pouvoir en épargner pour cette tâche. L'introduction sur l'Angleterre avait été un tourbillon de succès et d'échecs, mais dans l'ensemble, avec les bons premiers succès de 3./Erprobungsgruppe 210, validant le concept du chasseur bombardier monomoteur.

En 1941, la R.A.F. expérimentait la même approche en introduisant le Hurribomber, une variante du Hurricane avec des joints durs sous les ailes qui lui permettaient de transporter des bombettes de 8x40lb. Le premier escadron complet équipé de ces Hurribombers dans le désert était le No. 80 Squadron, et il a commencé ses opérations en novembre avec le démarrage de CRUSADER. L'escadron a montré le potentiel du chasseur-bombardier, mais le Hurricane n'était pas le bon avion, manquant de puissance et par conséquent de performances lorsqu'il était encombré de charges de munitions externes.

À la fin de 1941, un nouveau type de chasseur arrivait dans le théâtre méditerranéen, le Curtiss P-40 Kittyhawk, un autre dérivé de la cellule Curtiss P-40 avec quelques modifications. Bien qu'il n'ait jamais été un chasseur de supériorité aérienne de première classe en raison de son incapacité à bien performer en hauteur, le Kittyhawk avait la robustesse pour servir dans un rôle différent, en tant que chasseur-bombardier très performant. L'un des premiers escadrons à recevoir le Kittyhawk Mk. Ia, No. 3 Squadron R.A.A.F. a reçu l'ordre de s'entraîner comme escadron de chasseurs-bombardiers le 7 avril 1942.

Presque dès le début, le Kittyhawk a fourni une nouvelle capacité à la force de frappe légère, étant capable de transporter une bombe de 500 livres, une charge que ni le Blenheim ni le Maryland ne pouvaient transporter. Alternativement, il transportait 2 bombes de 250 livres sous le fuselage principal. Des points d'ancrage étaient également prévus sous les ailes pour les bombes de 40 livres, comme celles utilisées sur le Hurribomber, mais ceux-ci n'ont apparemment pas été utilisés. Dans le désert, avec des véhicules et des hommes pratiquant la dispersion, des bombes plus légères limitaient considérablement le potentiel de dégâts d'un raid.

Par conséquent, en août 1942, de nouvelles bombes de 500 livres de fabrication américaine étaient régulièrement transportées vers la cible, et un an plus tard, la dernière mise à niveau du Kittyhawk, le Mk. III, également nommé Warhawk, avait considérablement augmenté sa capacité et pouvait transporter jusqu'à 6 bombes de 250 livres, soit 50 % de plus de ce type que le Blenheim Mk. IV pouvait transporter, en utilisant des points d'emport sous les ailes.

Cela signifiait qu'un escadron de 16 chasseurs, employant moins de la moitié du personnel volant et nécessitant 1/3 moins d'entretien des moteurs, par rapport à un escadron de 12 Blenheim, pouvait désormais livrer 24 000 livres de munitions en une seule frappe, soit le double de par rapport aux 12 000 livres qu'un escadron de Blenheim pouvait livrer. Il pouvait également le faire plus rapidement et avec plus de précision en utilisant des techniques de bombardement en piqué et il était doté d'une meilleure capacité à se défendre et/ou à entreprendre des attaques de mitraillage de suivi après un bombardement.

La puissance de pouvoir assembler rapidement un grand nombre de ces chasseurs-bombardiers rapides a été démontrée de manière impressionnante lorsque 50 d'entre eux ont attaqué un convoi italien fin avril 1943, coulant rapidement le destroyer. Lampo. Elle a été attaquée par des chasseurs-bombardiers P-40 Warhawk du 79th Fighter Group de l'USAAF, avec les 86th, 87th et 316th Fighter Squadrons et a coulé dans les eaux tunisiennes lorsque son escorte de Regia Aeronautica avions de chasse était tout simplement submergé par le nombre d'attaquants.

Il ne s'agissait cependant pas d'une proposition « l'un ou l'autre » et la R.A.F. et l'U.S.A.A.F. a continué à exploiter un grand nombre de bombardiers légers/moyens tels que le B-25 Mitchell et le B-26 Marauder de production américaine ainsi que le britannique De Havilland Mosquito, avec de bons résultats.

Désert occidental, Libye. 1er juin 1942. L'avion bombardier américain Curtiss P-40 Kittyhawk qui s'avère très efficace dans les opérations actuelles dans le désert. Plongeant à grande vitesse sur les colonnes ennemies, cet avion lâche ses bombes à basse altitude, remontant rapidement pour reprendre son rôle initial de chasseur. Les bombardiers Kittyhawk ont ​​déjà assommé ou lourdement endommagé des centaines de véhicules ennemis. Cet avion, nom de code GA-F, du 112 Squadron RAF, se trouve sur l'aérodrome montrant des dents peintes sur le fuselage pour ressembler aux mâchoires et aux dents d'un requin. MN MED0445

Vue de face d'un avion P40 Kittyhawk du 450e Escadron de la RAAF. L'avion transporte six bombes de 250 lb. MN P03372.011


Jouer au jeu

Il est difficile de trouver un rôle vraiment utile pour le Blenheim Mk.IF car il est tellement désavantagé dans tous les aspects critiques.

  • Il est grand, ce qui signifie qu'il est facilement visible et facilement touché même à longue distance. En tournant, il montre une forme de plan large et vulnérable.
  • Il est sous-alimenté et donc lent, ce qui signifie qu'il ne peut distancer aucun avion ennemi à l'exception du Ju 52, et son accélération n'inspire pas confiance.
  • Parce qu'il est sous-alimenté, il a un faible taux de montée et ne peut pas supporter des manœuvres engagées prolongées sans s'embourber à une vitesse de décrochage où il est presque impuissant. Il est tout à fait impropre au combat à la verticale (montée), que ce soit pour des compétitions d'escalade ou pour des voltiges simples comme le looping ou le cuban-8.
  • Il ne supporte pas très bien une longue plongée, souffrant d'une rigidité des commandes qui le rend pratiquement incontrôlable à moins que le pilote ne recule la manette des gaz et utilise beaucoup le trim.
  • Il ne roule pas très bien du tout en raison de sa taille et de son poids, bien qu'il puisse effectuer un tonneau instantané avec un certain succès.
  • Il ne tourne pas très bien sauf dans une plage de vitesse très étroite proche de la vitesse de décrochage. Cette capacité de rotation limitée est sa seule grâce salvatrice. Cependant, vous ne pouvez tourner dur que pendant un temps limité avant de devoir vous procurer une nouvelle énergie en relâchant la pression du manche ou en échangeant l'altitude contre la vitesse, car le Mk IF saignera rapidement de l'énergie au point d'être impuissant s'il est maintenu trop longtemps dans un plat. tourner. Le rayon de virage peut être quelque peu amélioré par l'utilisation de volets de combat, mais à un prix énergétique élevé.
  • Sa charge de bombes est la plus faible de tous les avions WWIIOL:BE et n'est efficace que contre des cibles non blindées : patrouilleurs, infanterie serrée, camions, canons et véhicules à toit ouvert.

Lorsque vous commencez à combattre dans le Mk IF, vous devez être très clair sur la nature de votre mission et dans quelle mesure vous pouvez compter sur le soutien passif ou actif des forces amies. Parce que le Mk IF est une cellule si difficile, seuls les meilleurs, les pilotes les plus audacieux ou les plus ignorants ont tendance à monter dans les airs. Pour le pilote de chasse accompli, le Blenheim Mk IF représente le vilain petit canard qui peut, par la grâce de son pilotage magistral, se transformer en un beau cygne. Car il n'y a rien de plus gratifiant que de sortir dans l'avion le plus pitoyable jamais conçu et de revenir victorieusement intact. Les débutants doivent cependant rester bien à l'écart du Mk IF, à moins qu'ils ne soient invités par un expert à servir de mitrailleur dans la tourelle dorsale - ce qui est d'ailleurs un excellent moyen de gagner rang et expérience en même temps.

Dans le rôle de chasseur-bombardier, le Mk IF est assez efficace s'il peut être mis en action avant que les défenses AA ennemies aient été correctement établies - ou si des chasseurs amis sont à portée de main pour attirer leur attention. Une seule bombe de 40 lb placée avec précision éliminera n'importe quelle arme à feu ou camion, et les quatre canons ventraux sont tout à fait appropriés pour le mitraillage. En opérant de concert avec des chasseurs amis ou d'autres Blenheims, le Mk IF a la capacité de fermer un point de réapparition ennemi pendant une durée limitée, c'est-à-dire jusqu'à ce que les munitions soient dépensées ou que les ressources aériennes ennemies arrivent.

Si le Mk IF est amené dans une zone où la supériorité aérienne est incertaine et la présence AA ennemie importante, il est préférable de l'utiliser pour des attaques surprises rapides à très basse ou à moyenne altitude - entrez, sortez et ne vous attardez pas à regarder le effets de votre attaque.

Les séjours prolongés dans un espace aérien infesté d'ennemis ne sont pas recommandés dans le Mk IF. Parce que son profil très visible attire les combattants comme les mouches vers le miel et en raison de sa faible vitesse et de sa maniabilité sans intérêt, il est désavantagé dans les combats entre chasseurs. Sa seule et unique chance réside dans les attaques surprises depuis une position et une altitude supérieures. Si vous avez la patience de l'élever à une telle altitude, et de manœuvrer avec ruse et prévoyance, vous pouvez exécuter une seule attaque à grande vitesse avant de devoir vous désengager complètement. Lorsque vous avez l'intention d'utiliser le Mk IF dans le rôle de supériorité aérienne, assurez-vous de salver vos bombes au début de la sortie car elles ajoutent beaucoup de traînée et de poids indésirables.

Dans un combat désespéré, qui est presque inévitable dans cet avion, le Mk IF peut être quelque peu efficace contre le Bf 110 tant que ce dernier s'engage dans un combat de virage horizontal proche de la vitesse de décrochage. Le Mk IF peut tourner à l'intérieur du Bf 110 mais ne l'égale pas en vitesse, en montée ou en taux de roulis. C'est à peu près la même chose contre le Bf 109-E: si le bandit peut être maintenu proche et lent, le Mk IF a une certaine chance de produire un dépassement qui n'est pas assez rapide pour permettre au bandit de sortir de la portée des canons avant le Mk SI le pilote peut apporter ses armes à feu. En raison de son faible rapport poussée/poids, le Mk IF doit souvent échanger l'altitude contre la vitesse dans un combat rapproché, c'est-à-dire utiliser des yo-yo bas pour se procurer de l'énergie fraîche. Le pilote astucieux évite les manœuvres verticales radicales (montée) car le Mk IF ne gère pas très bien dans les décrochages purement verticaux et décroche facilement lors d'un virage à l'envers, comme dans un looping ou au sommet d'une montée zoom poussée à la limite.

Parce que le Blenheim Mk IF est un avion si difficile à bien piloter, vous gagnerez un maximum de droits de vantardise lorsque vous le ferez, et si vous souhaitez vraiment faire une déclaration de style, apportez une force de trois ou quatre Mk IF au combat - par pur valeur de divertissement il y a peu à comparer, et vous pouvez même marquer quelques victoires faciles pendant que l'ennemi est saisi par le choc et la crainte d'un tel spectacle.


Blenheim Mk Is over Singapour - Histoire

Date:11-JUIN-1940
Temps:05:40
Taper:Bristol Blenheim Mk I
Opérateur propriétaire:45 Squadron Royal Air Force (45 Sqn RAF)
Inscription: L8519
C/n/msn : OB-J
Décès :Décès : 3 / Occupants : 3
Autres décès :0
Dommages à l'avion : Annulé (endommagé au-delà de toute réparation)
Emplacement:Sidi Barrani, Gouvernorat de Matruh - Egypte
Phase: Combat
La nature:Militaire
Aéroport de départ:LG-017, Aérodrome de Fuka, Sidi Haneish, Egypte
Sidi Barrani, Gouvernorat de Matruh, Égypte
Récit:
Bristol Blenheim Mk.I L8519 (OB-J) 45 Squadron, RAF : Annulé (détruit) en cas de perte (échec du retour) des opérations de combat au-dessus de la Libye. Les trois membres d'équipage sont portés disparus, présumés tués. D'après le dossier officiel du ministère de l'Air sur l'incident (dossier AIR 81/883) : " Le crash du Blenheim L8519 s'est posé à Sidi Barrani, en Libye, le 11 juin 1940. "

Touché par la flak, il a pris feu et s'est écrasé à Sidi Barrani, en Libye, de retour d'un raid sur El Adem. Les trois membres d'équipage ont été signalés comme "tués au combat". L'un des deux 45 Squadron Blenheim perdus ce jour-là dans cet engagement de combat. (L'autre était L8476 - voir). Selon une source italienne publiée (voir lien #8)

"Ceux-ci ont été suivis par huit Bristol Blenheim Mk.I du 45 Squadron qui ont décollé de Fuka à 04h15 et ont attaqué l'aérodrome d'El Adem (nom de code T3). Initialement, le raid devait être contre le port de Tobrouk, mais le la reconnaissance de l'avion du 211e Escadron a montré qu'il était dépourvu de toute cible importante.

La formation britannique était composée de huit 45 Squadron Blenheims, dirigés par Squadron Leader Dallamore (Blenheim Mk.I L8478), Flying Officer Williams (L8469), Sergeant Thurlow (L8519), Flight Lieutenant Troughton Smith (L8481), Pilot Officer Gibbs (L4923 ), le sergent Bower (L8476), le lieutenant d'aviation Rixson (L8524) et le lieutenant d'aviation Finch (L8466).

Les pilotes britanniques sont revenus d'El Adem (T3) en affirmant qu'ils avaient attaqué à 05h40 avec des bombes incendiaires de 40 lb, 20 lb et 4 lb et avaient également mitraillé dans les passes suivantes avec des canons avant et arrière. Bien qu'aucun avion ennemi n'ait été rencontré, les défenses au sol avaient été immédiatement en action. Ceux-ci ont été décrits comme « pas lourds » et en fait, on sait qu'au début du conflit pour la défense de toutes les 35 pistes d'atterrissage de Cirenaïca, les Italiens n'avaient que 17 ex-canon Schwarzlose 8mm de la Première Guerre mondiale armés de munition standard et avec une portée maximale de 600 mètres.

Plus tard, plus de détails ont enrichi la description de cette première attaque, rapportant que les équipages de retour avaient affirmé que tout l'effectif de la base italienne avait été rassemblé en parade, comme si le commandant avait lu un signal du maréchal Italo Balbo (commandant italien- en chef) annonçant la déclaration de guerre. Les Blenheim avaient touché deux hangars les brûlant, puis avaient mitraillé et bombardé les avions italiens qui étaient garés en rangées comme en temps de paix et non dispersés en détruisant plusieurs d'entre eux.

Trois Blenheim ne sont pas revenus et deux autres ont été endommagés. Le Blenheim Mk.I L8519 a été endommagé par la flak/AAA pendant le raid et s'est écrasé à Sidi Barrani où il a pris feu, tuant son équipage le sergent Maurice Cresswell Thurlow (RAF n° 565808), le sergent Bernard Alfred Feldman (RAF n° 747967) et Aviateur de 1re classe Henry Robinson (RAF no. 548048)

Équipage du Blenheim L8519 :
Sergent (Observateur) Bernard Alfred Feldman, RAFVR 747967, 23 ans, tué au combat le 11/06/1940
Aviateur de 1re classe (Wireless Op./Air Gunner) Henry Robinson, RAF 548048, âge tué au combat 21, 11/06/1940
Sergent (Pilote) Maurice C. Thurlow, RAF 565808, tué au combat le 11/06/1940,

Les trois membres d'équipage décédés ont été enterrés au cimetière militaire et commémoratif de guerre d'Alexandrie (Chatby), en Égypte. Le lieu de l'accident signalé de Sidi Barrani est une ville d'Égypte, près de la mer Méditerranée, à environ 95 km (59 miles) à l'est de la frontière avec la Libye et à environ 240 km (150 miles) de Tobrouk, en Libye, aux coordonnées approximatives : 31 36󉎯″N 25 55󉎨″E

REMARQUE : La plupart des rapports indiquent que TROIS 45 Squadron Blenheim ne sont pas revenus de ce raid (pas deux). Alors que c'est, dans un sens, vrai, le troisième Blenheim Mk.I impliqué (L8466) a subi une panne de moteur au-dessus de la cible (peut-être touché par des tirs italiens), l'autre moteur est tombé en panne après 100 milles pendant le voyage de retour vers l'est et l'avion a effectué un atterrissage forcé près de Buq-Buq. L'équipage (Flying Officer A. Finch, Sergeant R. Dodsworth et Leading Aircraftman Fisher) a été secouru par l'armée britannique tandis que l'avion a ensuite été récupéré et réparé. Donc c'est revenu. éventuellement, et sur une bande-annonce "Queen Mary" !


Blenheim Mk Is over Singapour - Histoire

Bristol Blenheim Mk.1F L8372 No.29 Sqn RAF Hiver 1938-39

Avec le déclin de la situation mondiale, les combattants de la RAF ont été commandés dans la peinture de guerre en septembre 1938. Désormais, les surfaces supérieures seraient marron/vert, tandis que les surfaces inférieures deviendraient noires et blanches divisées sur la ligne centrale (l'idée du dessous noir blanc était d'aider l'avion par ciel nuageux). De plus, les cocardes ont été changées en rouge/blanc sur les surfaces supérieures du fuselage et des ailes. YB-L montre tous ces changements et daterait de novembre 1938 à mai 1939.

Bristol Blenheim Mk.II BL-155 Force aérienne finlandaise Printemps-Été 1944

Avec l'entrée du Blenheim dans le service RAF, Bristol a cherché à exporter le design vers d'autres pays. Le premier était la Finlande. La Finlande a pris livraison de douze Mk.I en 1938 et a ensuite acquis le droit de construire le leur. Les Blenheim de construction finlandaise différaient de leurs prédécesseurs de construction britannique en ayant une soute à bombes bombée pour accueillir une plus grande variété de bombes un canon de 7,7 mm dans chaque aile (par opposition à un seul dans l'aile bâbord) un train d'atterrissage renforcé et une envergure réduite de 3" en raison de changements de structure interne. Des conversations avec Robert Karr m'ont amené à croire que ces avions de construction finlandaise étaient désignés Mk.II. Auparavant, le Mk.II était considéré comme un seul exemple de construction britannique qui n'avait pas été utilisé, mais Robert a mentionné un document de Bristol qui qualifiait les exemples finlandais de Mk.II. . . .d'où ma conviction qu'ils sont les cellules construites sous licence.

BL-155 est un Blenheim typique de l'usine d'avions d'État finlandais et est vu ici à la fin du printemps-début de l'été 1944. La finition est en vert olive et noir-vert et RLM 65 bleu clair inférieur (lorsque les Finlandais ont acheté le Dornier Do17, ils ont également acquis des stocks de peinture allemande). La série est noire. . sauf là où ça passe sur du noir, là c'est du vert. Des marques de théâtre jaunes sont également portées.

Bristol Blenheim Mk.I Force aérienne turque 1938

Un autre pays qui a acheté le Blenheim était la Turquie. Les 30 Mk.I turcs étaient finis avec des surfaces supérieures vertes et des surfaces inférieures bleu clair.

Blenheim Mk. IV V6028 piloté par le W/Cdr 'Hughie' Edwards du 105 Sqn RAF. Edwards a reçu la Croix de Victoria pour un raid du 4 juillet 1941 sur Brême. Fini dans les couleurs RAF standard de terre foncée/vert foncé sur ciel.

Un Blenheim Mk inconnu. IV de l'armée de l'air française libre opérant dans le désert occidental en février 1942. Représenté en terre foncée/bronzage sur des surfaces inférieures azur.


Blenheim Mk I : siège WOP/AG

Mon troisième cousin était le sous-lieutenant d'aviation Arthur Charles Geary, DFC, un opérateur sans fil/mitrailleur aérien du 211e Escadron sur le Blenheim Mk I. Je suis en train d'écrire un court article sur sa carrière, qui était malheureusement bref car, avant même d'être en mesure de recevoir son DFC, il est mort dans le tristement célèbre raid du dimanche de Pâques le 13 avril 1941. Il était dans le premier Blenheim attaquant les mouvements de troupes allemandes dans le Monastir Gap dans le nord de la Grèce. Les six membres de la formation ont été détruits par des Bf 109 et seuls deux des dix-huit membres d'équipage ont survécu.
Ma question est de savoir où le WOP/AG était réellement assis. Sur la coupe de Mike Badrocke :
https://sobchak.wordpress.com/tag/cutaways/
le siège du tireur est indiqué, mais l'a-t-il occupé (peut-être a-t-il pivoté ?) pour accéder à la radio ? Ou avait-il un autre siège pour ses fonctions WOP ? Où était en effet la radio et quel en serait l'équipement ?
Aussi, sur ce même pan coupé la tourelle est équipée d'un seul Browning 303. Mais Wikipedia dit que dans le Mark I c'était un 303 Vickers.
Merci si vous pouvez aider.

Je pense que le titre WOP/AG de votre parent s'est peut-être appliqué à d'autres avions car l'équipement radio était à côté du navigateur ? La tourelle était motorisée avec un seul Browning .303 remplaçant les premiers Vickers. Il semble avoir eu un cadre tubulaire monté pour tourner avec la tourelle et portant le siège avec un repose-pieds de souvenirs anciens. Je pense que la partie supérieure du Lancaster avait un arrangement similaire. D'après le dessin, vous pourriez penser que le tireur s'est levé pour opérer, mais le Blenheim était incroyablement à l'étroit pour réduire la surface frontale et gagner de la vitesse et la tête et les épaules du tireur auraient été relevées dans la verrière.

Il y a de nombreuses années, mon ancien parent de l'armée, Jim, préparait un livret d'histoire du club et m'a demandé de vérifier les souvenirs d'un ancien navigateur de la RAF. Il n'avait jamais raconté cela auparavant et a dit à Jim que cela avait réveillé de vieux souvenirs qu'il trouvait troublants mais cathartiques. Il est décédé quelques semaines plus tard.

Si je me souviens de son histoire, deux avions, tout ce qui restait de son escadron de Blenheim, étaient en route pour attaquer les envahisseurs allemands mais personne ne savait où se trouvaient ces forces. Il a essayé d'obtenir les dernières informations mais la radio ne fonctionnait pas "comme d'habitude, ça n'a jamais fonctionné". Sous le navigateur se trouvait une seconde mitrailleuse tirant vers l'arrière et vue à travers un miroir. Il se demandait comment quelqu'un, sans parler de lui-même, pouvait toucher quoi que ce soit avec «ce misérable appareil» lorsqu'il y avait eu un terrible accident et que le moteur bâbord prenait feu, suivi de près par le tribord. Ils étaient attaqués par des Me109.

Le pilote a donné l'ordre de sauter, lui et le mitrailleur s'échappant par les trappes de toit. Le navigateur a tiré un levier et son siège, sa table et « cette misérable mitrailleuse » sont tous tombés par une ouverture dans le sol. Les trois membres d'équipage ont atterri avec des blessures mineures et ont été abrités par des communistes grecs, mais après quelques jours ont été trahis par des sympathisants du gouvernement et ont passé le reste de la guerre en captivité. Il était l'un des sept survivants parmi 58 de ses camarades partis à la guerre. J'espère que cela vous aidera, désolé je ne me souviens plus.


LA BOÎTE KIT

D'excellents niveaux de détail et de précision caractérisent les versions récentes d'Airfix, en particulier celles de leur collection 1:48. Comme vous le lirez dans cette mise à jour, leur nouveau Blenheim n'est certainement pas différent

Sans doute l'un des avions les plus importants de l'entre-deux-guerres, le Bristol Blenheim peut retracer sa lignée à une entreprise à financement privé et à une détermination à placer la Grande-Bretagne à la tête du monde de l'aviation. Frustré par une succession de records aéronautiques réalisés par des constructeurs étrangers, Lord Rothermere, propriétaire du Daily Mail Newspaper et observateur attentif de la scène aéronautique, a invité les principaux constructeurs aéronautiques britanniques à faire quelque chose pour remédier à la situation. Résolu à capturer le record du monde de vitesse des avions civils pour la Grande-Bretagne, il a proposé de financer le développement d'un avion capable de réaliser cet exploit, qui a finalement permis au Bristol Type 142 de prendre son envol. Cette conception bimoteur élégante était à la fois belle à regarder et extrêmement rapide dans les airs, réussissant facilement à capturer un nouveau record du monde de vitesse pour un avion civil de passagers. Fixant une nouvelle marque de 307 mph, le nouveau design de Bristol a donné à Lord Rothermere ce qu'il espérait désespérément et il a baptisé le nouvel avion spectaculaire "Britain First".
En service généralisé avec la Royal Air Force au début de la Seconde Guerre mondiale, le Bristol Blenheim et ses braves équipages seraient invités à assumer un lourd fardeau dans les mois qui ont suivi, un Blenheim montant la première sortie britannique de la guerre à peine 63 minutes après la guerre. a été déclaré contre l'Allemagne. Fidèles au nom de « Britain First » que Lord Rothermere a accordé à son spectaculaire transport civil Bristol Type 142 et à l'inspiration pour le Blenheim, ces avions sont allés au combat déterminés à montrer le défi et la détermination de la Grande-Bretagne à l'emporter dans ce deuxième conflit mondial. De manière significative, le rythme du développement de l'aviation dans les années 1930 a continué d'augmenter et alors que le Blenheim était une conception d'avion révolutionnaire lorsqu'il est entré en service pour la RAF, il a été rapidement surclassé par la dernière génération de chasseurs monoplans rapides. Avec un armement défensif relativement léger et alourdi par l'équipement de guerre, les vaillants équipages de Blenheim subiraient de terribles pertes aux mains de la Luftwaffe, en particulier pendant les premiers mois de la Seconde Guerre mondiale. (Airfix)

En miniature
Bien qu'éclipsé par les combattants les plus glamour, le Blenheim est une partie importante de l'histoire de la RAF et donc son inclusion dans la gamme 1:48 d'Airfix est plus que bienvenue. Bien que nous ayons déjà vu les variantes Mk.I et Mk.IV apparaître dans leur collection 1:72, la voir à cette plus grande échelle avec les niveaux de détail accrus que le 1:48 peut offrir, est aussi agréable qu'impressionnant, now that the kit is finally to hand.
Comprising 216 finely-moulded plastic parts, this new kit replicates the blunt-nosed Mk.1F heavy fighter, with its underfuselage machine gun palette and single-gun upper turret. Decals are supplied for two different aircraft, one in standard night colours of Dark Earth, Dark Green and black and the second in overall matt black. The choices are as follows:

  • Bristol Blenheim Mk.1F – No. 23 Squadron, Royal Air Force Wittering, Cambridgeshire, England, February 1940 (this scheme is currently applied to G-BPIV flying with the Aircraft Restoration Company, Duxford)
  • Bristol Blenheim Mk.1F – No. 54 Operational Training Unit, Royal Air Force Church Fenton, North Yorkshire, England, December 1940.

From the moment you open the kit’s box, you become aware that Airfix have taken considerable trouble to create as detailed a replica as possible. From the superbly appointed cockpit, through the complex undercarriage and on to the two complete engines and their delicate cowlings, you know that from the box this will be a superb replica of this important aircraft add detail and it will be a show-stopper.
First stop on the journey is the cockpit. Detail within this part of the model is superb and I can see very little that could, or should be added, other than seat straps. Of course with all of that glazing to peer through everything will be on show, so careful construction and painting will almost be mandatory if the illusion of realism is to be maintained. Though the kit offers raised details throughout, the instruments are further embellished with decal faces which is a nice touch. Though a single pilot figure is included, there is no gunner which is more than understandable given the difficulty that that would pose trying to either squeeze him around the detail in the turret, or design him to part of it from the ground up. Detail within the turret incidentally is every bit as fine as the cockpit and thanks to the ultra-clear glazing, is all on show.


Moving on, the undercarriage and wings are our next stop. Options here too, with raised or lowered gear legs the former being used in conjunction with the pilot figure and a separately available display stand. The undercarriage units are once again very impressive and though comprising a large number of delicately moulded parts, appear to be easy to assembly to create a faithful recreation of the Blenheim’s legs and wheels. One thing worth pointing out here is that the gear will need too be painted and assembled before they are mounted within the wings, so that will demand a degree of head-scratching and forward planning when it comes to final painting and masking. Forewarned…

“In combination all of these features helps to not only create a wonderfully realistic surface finish, but also illustrates the lengths that Airfix are going to, to push the boundaries and the quality of the kits that they manufacture.”

With the undercarriage and cockpit dealt with the airframe comes together quickly, familiar fuselage and wing halves being used to create the type’s distinctive shape. As with many kits from this stable, the wings, tail and tailplanes are embellished with separate control surfaces that allow a degree of flexibility when it comes to final set-up and display. Add to that the chance to drop the flaps and open up the cowlings and cockpit, and the possibilities available from this kit are plain to see.
Across the board the surface detail is as fine and delicate as I have yet seen from Airfix. Incised panel lines hold hands with both incised and raised rivets, the latter only apparent as you run your fingers over the surface of the plastic. Similarly, the fabric flying surfaces are sensational being more than a match for the heights that Airfix reached with the geodetic structure in their recently released Wellington. In combination all of these features helps to not only create a wonderfully realistic surface finish, but also illustrates the lengths that Airfix are going to, to push the boundaries and the quality of the kits that they manufacture.
The final major areas of interest are the engines. Airfix has once again taken the time to model these as completely as possible, the depiction of the aircraft Bristol Mercury powerplants being superb and the perfect basis for superdetailed replicas that can be displayed with the cowlings open. Once again, assembly looks to be straightforward and though you need to carry out the work twice, a fun part of the model that will repay your time with two of the best engines yet seen in this scale from this brand.
The remainder of the build deals with the smaller features, underfuselage gun pack, undercarriage doors and then finally, the glazing. The clear parts in this kit are wonderfully realised, but they will take some care to assemble cleanly. With the main glazing being split vertically, I can see much gnashing of teeth, the need to paint the glazing and apply and adhesive carefully being of paramount importance. I’m assuming here that the fit will be almost perfect, but even so, inert adhesives such as PVA may well be the most sensible route to take to ensure that nothing is damaged during this most critical of assembly stages…

FINAL VERDICT
This is a very fine kit, simple as that. When announced and the CAD files started to roll in, the prospect of a highly-detailed replica became more than apparent now that we have kit to hand, that promise has been fully realised. Modellers will find that this is an engrossing project that will result in a stunning replica of this important aircraft — just how stunning, will be seen in a future issue of Model Airplane International.
Thanks to Airfix for the review sample looked at in this feature.


Blenheim

The sunny town of Blenheim is an ideal base for those who want to explore the local wine and food culture. Bike around the vineyards or catch a tour.

Blenheim, Marlborough

Blenheim, Marlborough

Winery, Marlborough

Blenheim, Marlborough

Blenheim is situated in the heart of wine-growing Marlborough. It is one of the sunniest towns in New Zealand, with an estimated average of 2,438 hours of sunshine a year. Mountains frame the area and trap the summer heat (temperatures over 30°C are quite normal in February and March).

In and around Blenheim you’ll find an array of cafes, restaurants, wineries, bars, shops, artisan food outlets and golf courses along with popular walkways along the Taylor River Reserve.

The Marlborough Farmers market is a must-do buy direct from local growers and producers in a lovely market setting at New Zealand’s original Farmers’ Market.

A short drive or bike ride will take you to the world-class Omaka Aviation Heritage centre (opens in new window) , where World War I history comes to life thanks to the talents of the team behind Le Seigneur des Anneaux. Discover the world-renowned WWI and WWII exhibit at Omaka Aviation Heritage Centre where aircrafts are bought to life in a theatrical manner featuring Peter Jackson’s own rare collection of historical aircraft and memorabilia.

There are more than 30 wineries within driving distance of the town, and most of them welcome visitors for sampling sessions and cellar door sales. Character accommodation is a Blenheim speciality.


Blenheim GB 21 Sqn

The Bristol Blenheim was conceived as a high speed passenger aircraft, but became a light bomber and entered service with the RAF in 1937. It was very successful and several countries bought and operated it.

By the start of WW2 it was considered obeselete, but lacking a replacement, many squadrons continued to fly the Blenheim, and heavy losses were suffered, especially in the Battle of Britain.

The Blenheim was converted into a fighter, night fighter and ground attack aircraft. It was armed with 2 x 7.7mm machine guns, and could also carry 1200lb of bombs.

This example is a Blenheim Mk I of 21 Squadron RAF 1939.

also need to change sqd markings -
should be JP not UP
UP = 605 RAuxAF Sqd

Some Blenheims that operated with 21 RAF sqd include -

L8732 - Marked S operated with Sqd from 11 Sept 1939 through to 17 June 1940.

L8734 - Unknown markings operated with Sqd 11 Sept 1939 through to 25 May 1940 - FTR from Ops.

L8735 Marked as C operated with the Sqd from 16 Sept 1939 through to May 1940 - FTR from Ops.

L8737 Marked as F operated with Sqd from 16 Sept 1939 through to 11 Nov 1940 - SOC due to 'battle damage'.

L8738 unknown Markings Operated with Sqd from 16 Sept 1939 through to 14 May 1940 - FTR from Ops.

L8739 Unknown Markings Operated with Sqd from 17 Sept 1939 through to 12 May 1940 - FTR from Ops.

L8742 Unknown Markings Operated with Sqd from 17 Sept 1939 through to 31 May 1940 - FTR from Ops.

L8743 Unknown Markings Operated with Sqd from 17 Sept 1939 through to 11 June 1940 - FTR from Ops.

L8744 Unknown Markings Operated with Sqd from 17 Sept 1939 through to 28 May 1940 - FTR from Ops.

L8745 Unkown Markings Operated with Sqd from 17 Sept 1939 through to 1 Nov 1940.

L8746 Unknown Markings Operated with Sqd from 22 Sept 1939 through to 11 June 1940 - FTR from Ops.

L8758 Marked as B Operated with Sqd from 6 Nov 1939 through to 3 May 1941 - FTR from Ops.

L8872 Marked as X Operated with Sqd from 1 April 1940 through to 9 July 1940 - FTR from Ops.

L9023 Unknown Markings Operated with Sqd from 11 Jan 1940 through to 8 June 1940 - FTR from Ops.

L9029 Marked as H Operated with Sqd from 24 Feb 1940 through to 16 Sept 1941.

L9269 Unknown Markings Operated with Sqd from 11 April 1940 through to 13 June 1940 - FTR from Ops.

N3618 Unknown Markings Operated with Sqd from 14 June 1940 through to 4 March 1941.

N3619 Marked as K Operated with Sqd from 14 June 1940 through to 19 July 1940 - FTR from Ops.

P6886 Unknown Markings Operated with Sqd from 16 Oct 1939 through to 29 May 1940 - SOC due to 'Battle Damage'.

P6890 Unknown Markings Operated with Sqd from 16 Oct 1939 through to 27 May 1940 SOC

P6954 Unknown Markings Operated with Sqd from 18 Jan 1941 through to 28 Jul 1941 SOC due to 'Battle Damage'.

R3674 Unknown Markings Operated with Sqd from 27 May 1940 though to 11 June 1940 - SOC due to 'Battle Damage'.

R3675 Marked as A Operated with Sqd from 27 May 1940 through to 14 Aug 1941.

R3676 Unknown Markings Operated with Sqd from 31 May 1940 through to 12 June 1940 - SOC due to 'Battle Damage'.

R3687 Marked as N Operated with Sqd From 2 June 1940 through to 16 Nov 1940 - crashed and burnt out.

R3742 Unknown Markings Operated with Sqd from 8 June 1940 through to 14 June 1940 (LESS THEN 7 DAYS!!) - FTR from Ops.

R3760 Marked as R Operated with Sqd from 13 June 1940 through to 8 Nov 1940.

R3820 Marked as J Operated with Sqd from 9 June 1940 through to 23 July 1940 - SOC due to 'Battle Damage'.

R3872 Unknown Markings Operated with Sqd from 13 June 1940 through to 29 July 1940.

R3875 Unknown Markings Operated with Sqd from 13 June 1940 through to 19 Aug 1941.

R3876 Marked as Q Operated with Sqd from 13 June 1940 through to 9 July 1940 - FTR from Ops.

R3900 Marked as G Operated with Sqd from 14 June 1940 through to 31 March 1941 - FTR from Ops.

21 RAF Sqd had their Pre War Blenheims Marked as JP after Sept 1939 they were marked as YH.

Add Op Details for Sqd Blenheim Period Only -

Entered 2 RAF Group RAF Bomber Command on 1 Aug 1936 based at RAF Abbotsinch and left 2 Group on 6 Oct 1936.

Mobilised as part of 2 Group 27 Sept 1938 based at RAF Eastchurch - after Munich left Group once more.

Rejoined Group 1 Jan 1939 at RAF Eastchurch and moved to RAF Watton on 2 March 1939.
Scattered as per SOP RAF Orders around RAF Sealand area on 3 Sept 1939.

Sent to RAF Netheravon 18 Sept 1939 and RAF Bassingbourn on 19 Sept 1939, then recalled and reassembled at RAF Watton on 25 Sept 1939.
Dispersed to RAF Bassingbourn on 30 Sept 1939 and returned to RAF Watton on 2 Oct 1939.
Dispersed again to RAF Bassigbourn on 18 Oct 1939 and again returned to RAF Watton on 20 Oct 1939.

Detached from RAF Watton to RAF Horsham on 11 Dec 1939 and at this point have not flown any operations against enemy yet.

After RAF Horsham sent to RAF Bodney where arived April 1940 and operations are first flown from there.
On 26 June 1940 19 Aircrews fly their Blenheim MK IVs to the Airfield in Scotland RAF Lossiemouth to commence RAF Coastal Command Detachment there.
Surviving Aircrews return to 2 Group over period of 29/30 Oct 1940 whereupon they are based back at RAF Watton.

Operated from RAF Watton until 27 May 1941, then commenced move to RAF Lossiemouth and commenced operations as of 30 May 1941 undertaking another RAF Coastal Command Detachment.
Started return move back to 2 Group and RAF Watton on 14 June 1941 and resumed ops from there as of 16 June 1941.

Small Sqd Detachment sent to join RAF Middle East based at Luqa in Malta in May 1941 operating independently of main sqd.

Detached to RAF Manston and RAF Fighter Command 17 July 1941 through to 25 July 1941 for 'Circus' Daylight Operations before returning back to RAF Watton.

On 5 Sept 1941 once more detached to RAF Coastal Command to operate from RAF Lossiemouth, with move to new base completed by 9 Sept 1941.
Returned back to 2 Group and RAF Watton on 20 Sept 1941.

Moved Overseas to join up with Detachment already operating out of Luqa in Malta, sqd ariving there in late Dec 1941.
Sqd Departed Malta bound for DAF (Desert AF) Service in North Africa on 21 Feb 1942.

Disbanded 14 March 1942 North Africa.

Reformed UK in 2 RAF Group RAF Bomber Command on 14 March 1942 at RAF Bodney.

Blenheim MK Is Operated by Sqd

28 Sept 1938 based at RAF Eastchurch
17 MK I Blenheims
S/N L1268 - L1282 and L1347 and L1349

3 Sept 1939 based at Various RAF Airfields due to RAF 'Scatter order' being given (see above).

MK I
K7156, L1345, L1347, L1350, L1351, L1352, L1353, L1354, L1355, L1359, L1362, L1363, L1365, L1366, L1367, L1369, L1370, L1441, L1442, L8377, L8379, L8437, L8438 and L8439.

30 Aug 1940
Based at RAF Lossiemouth
MK IV and MK I
20 Blenheims
MK I
L1441
MK IV
L8737, L8745, L8758, L9029, N3564, N3538, N3584, N3618,
P6954, R3636, R3675, R3687, R3755, R3758, R3760, R3761, R3875, R3900 and T1878.

avril 1941
Based at RAF Watton
22 Blenheims including 1 MK I for Training Purposes only.
MK I
L1441
MK IV
L8758, N3538, N3584, P6954, R2784, R3599, R3758, R3761,
R3875, T1814, T1878, V5580, V5825, V5853, V5874, V6025, V6029, V6031, V6073, V6075 and Z5875.

12 Feb 1942
reduced due to moves etc
Blenheim MK IV
V5503, V6028, V6178, Z7427 and Z9812.

THAT SHOULD GIVE YOU ENOUGH TO GET THE RIGHT SN NUMBERS FOR YOUR OTHERWISE EXCELLENT PROFILE.
LET ME KNOW IF I CAN HELP MORE.
INFO IS FROM
2 RAF Group
A Comprehensive History 1936-1945
by
Michael JF Bowyer


Blenheim bristol

Bristol Blenheim byl britský dvoumotorový letoun původně sestrojený jako lehký bombardér, za druhé světové války však užíván i jako noční stíhací a bitevní (v modifikaci Blenheim IF a Blenheim IVF menší množství letounů bylo pro tuto službu dodatečně modifikováno) It's also opposite to Bristol Bus Station, so getting round the city is easy. Why choose Blenheim Court? Feel part of the buzz of the city - vibrant Stokes Croft is minutes away, where indie shops, eateries, galleries and clubs thrive. You're right by the mainstream shopping and leisure districts too - great for part-time work opportunities Bristol Blenheim Mk.IV bombardovací letoun DD.MM.1939-DD.MM.1944 séri

Avec le Blenheim, Bristol further refined the 603, in particular modernising the mechanicals of the car through the introduction of multi-port fuel injection, which improved both performance and fuel consumption. Turbocharging was no longer available, but the Blenheim Series 1 still had the same level of performance as the Brigand The Bristol Blenheim was a light bomber used by the Royal Air Force during the opening years of World War II.One of the first modern bombers in the RAF's inventory, it conducted the first British air attacks of the conflict, but soon proved highly vulnerable to German fighters Today's business environment is complex, fast-moving and highly competitive. To make the most of your opportunity, as business owners and directors you need accounting partners who are pro-active, experienced and dependable Bristol Blenheim mkI. The Bristol Blenheim was originally designed as an executive transport. The nose of the mark I was redesigned on later marks due the distance the wind screen was from the pilots head meant that it was difficult to see out unless the wind screen was absolutely clean

BRISTOL BLENHEIM MK. IF, 1/48 AIRFIX, NÁHLED DO KRABIČKY. Publikováno 26.11.2018, autor: Redakce. Jako první budou Britové mít v nejbližších dnech možnost pořídit si novinku od firmy Airfix - čtvrtkový model Bristolu Blenheim Mk.IF. Po dvou vydaných dvaasedmdesátinách Airfix potěšil i příznivce měřítka 1/48 The Bristol Blenheim was a British light bomber aircraft designed and built by the Bristol Aeroplane Company that was used extensively in the early days of the Second World War.. It was adapted as an interim long-range and night fighter, pending the availability of the Beaufighter.It was one of the first British aircraft to have all-metal stressed-skin construction, to utilise retractable. The Bristol Blenheim was a British twin-engine long-range light bomber/reconnaissance aircraft used extensively by the Royal Air Force during the early stages of the Second World War. The Blenheim was originally conceived as a civil twin-engine light transport aircraft by Frank Barnwell, Chief Designer at the Bristol Aeroplane Company

  1. utes. And with the main bus station across the road, UWE is easily accessible too
  2. Airfix - Bristol Blenheim Mk.IF, Classic Kit A09186, 1/48 Skladem (5 ks) Značka: Airfix 1 259,01 K
  3. Most of the Blenheim Bristol bombers were serving in the Middle and Far East, home squadrons of the RAF having already begun to re-equip with the Mk IV. A revised asymmetric nose was adopted for production in the speedy Mk IV, which later acquired a fighter gun pack (IVF) or a manual rear-firing chin gun (IVL), finally having a two-gun chin turret
  4. 1994 Blenheim development car. In running order but would benefit from full under body inspection and a general check over. The Blenheim was developed from the preceeding model, the Bristol 603 and had a 4 speed automatic gearbox as standard, and full engine management including emission controls
  5. Video and Audio content is Copyright © 2017 Malcolm Auld This video and audio material may not be used in any form without written permission. Please help to..

Blenheim Court - Accommodation UWE Bristol

  1. Bristol Blenheim Mk1 The Bristol Blenheim is a truly unique aircraft and was a milestone in the history of British aviation as the first stressed skin aeroplane accepted by the RAF. It bore the brunt of the early war bombing effort and its crews paid a heavy price defending the nation, Winston Churchill paid homage to their bravery comparing.
  2. The aims of the Blenheim Society are: To record the history of Blenheim aircraft and crews in RAF service.• To raise funds and offer expertise to assist in restoring to flying condition the Blenheim (Duxford) Limited's Bristol Blenheim.• To arrange reunions and other events for Blenheim veterans and others with a common interest
  3. Blenheim Duxford Ltd., was formed and took over the responsibility for the aircraft, and it was decided to repair the aircraft representing a Mk IF, L6739 YP-Q, of 23 Squadron, using the nose rescued by Ralph Nelson. Ralph Nelson (a Bristol employee) and the Blenheim Mk I nose which he converted into an electric car
  4. Before joining Blenheims, she worked in a variety of marketing roles, giving her a wide range of experience in the area. Her current position sees her having responsibility for HR and our Bristol office, while also taking care of the company's marketing and online activity
  5. Bristol Blenheim Image Gallery : A plan had been developed in 1938 which would have seen 50 Blenheim IV aircraft produced in Australia for the RAAF and the A8 series of serials was allotted for this purpose. Shortly thereafter, the Australian Government invited a British Air Mission to discuss the defence needs of Australia and Singapore..

Bristol Blenheim Mk

  • The demise of the Blenheim series in 2009 brought the story of Bristol Cars to a temporary pause, although it is hard not to feel that the momentum behind the ideal of producing practical, hand-made luxury conveyances that could be endlessly improved and repaired (rather than thrown away) died with Tony Crook
  • Bristol Blenheim (603 S4) Bristol Blenheim je model od roku 1994. Délka: 4,87 m Šířka: 1,765 m Výška: 1,441 m Rozvor nápra: 2,89 m Hmotnost: 1784 kg 0-60 mph: 6,1 s Cena: 4.461.583 Kč Odkazy Literatura. Christopher Balfour: Bristol Cars. A very British story, 2009.
  • BRISTOLBLENHEIM The Yugoslav Story Operational record 1937 - 1958 Aleksandar M. Ognjević Beograd, 2014. Tvrd povez, veliki format 22cm x 29cm Engleski jezik, 160 strana Bogato ilustrovano 223 fotografije 32 kolor crteža avion

ARCo's Blenheim is one of the rarest historic aircraft flying in the world - the sole surviving airworthy example of an historically important aeroplane, and a unique Mk.I variant no less - and the level of care and maintenance afforded to the aircraft and its two rare Bristol Mercury XX engines is commensurate to its rarity The Bristol Blenheim is a truly unique aircraft and was a milestone in the history of British aviation as the first stressed skin aeroplane accepted by the RAF. It bore the brunt of the early war bombing effort and its crews paid a heavy price defending the nation, Winston Churchill paid homage to their bravery comparing them to the 'Charge. Bristol Blenheim Mk IF heavy fighters. Soon after this picture was taken they acquired the world's first airborne radar and operated mainly at night. Blenheim night fighter of Max Aitken, commander of RAF No 68 squadron, like early 1941 The Bristol Blenheim Mk.I is a truly unique British aircraft. As a type the aircrafts history is long and formative and an important milestone in the history of British aviation. Designed as a small airliner in the early 1930s by Frank Barnwell, Chief Designer of the Bristol Aircraft Company, it was funded by Lord Rothermere who named it. Blenheim Scouts Welcome to the Blenheim Scout Group website, we hope you like our new look and you are able to find the information you are looking for. As a Scout Group we offer a wide, exciting and varied program of activities and training at national qualification standards to all ages and abilities both within the group and the local.

The Bristol Blenheim was introduced to the UK market in September 1993, replacing both previous models, the Brigand and Britannia. Significant upgrades included fuel injection,full computer controlled engine management, and a four speed automatic gearbox. This example shows a mileage (to be confirmed) of 75400 and has. The Bristol Blenheim originally was constructed as a private venture. The Bristol Aeroplane Company in 1934 was ordered to construct a high speed six to eight seater twin engined aircraft by a Lord Rothermere as a civil aircraft. It was a low wing all metal monoplane and in 1935 it managed 307mph at 14,000 feet, had excellent flying. Bristol Blenheim byl britský letoun původně sestrojený jako lehký bombardér, za druhé světové války však užíván i jako noční stíhací a bitevní (v modifikaci Blenheim IF a Blenhleim IVF menší množství letounů bylo pro tuto službu dodatečně modifikováno) Bristol Blenheim Bomber. Blenhiem Bombers Mks l and lV - RAF Church Fenton The Bristol Blenheim was a versatile fighter or bomber depending on its configuration.When it was introduced it was faster than the RAF's fighters, but by 1941 was obsolete and suffering severe losses. It had a crew of 3 pilot, observer (who navigated and dropped the bombs), and gunner / wireless operator

Bristol Type 603 - Wikipedi

A rare color image of a Finnish Air Force Blenheim Mk.I coming in for a landing on Luonetjärvi Airfield, March 1944. (photo via Wikipedia) The world's only surviving complete, British-built Bristol Blenheim Mk.IV at the Central Finish Aviation Museum - note how different the forward fuselage of the Mk.IV is to the Mk.I. (photo via Wikipedia The Blenheim Mk.IV was introduced as an upgraded model and featured 2 x Bristol Mercury XV radial piston engines of 905 horsepower each as well as the definitive lengthened, stepped nose section. The 7.7mm machine gun in the port side wing was retained but two 7.7mm machine guns now adorned the dorsal turret Bristol Blenheim byl britský letoun původně sestrojený jako lehký bombardér, za druhé světové války však užíván i jako noční stíhací a bitevní (v modifikaci Blenheim IF a Blenhleim IVF menší množství letounů bylo pro tuto službu dodatečně modifikováno). Počátky vývoje letadla Bristol Blenheim spadají do roku 1934

Bristol Blenheim in World War II - ThoughtC

Bristol Blenheim Mk.IF / 1:48 / Velká Británie / Druhá světová válka / Vojenské / Letadla / Plastikové modely Bristol Blenheim III: Projected variant of Bristol Blenheim I with Bristol Blenheim Mk IV long nose but without extra fuel tankage of Mk IV. Bristol Blenheim IV: Contracts for 312 with Bristol in 1937-38, plus 750 built by Avro at Chadderton and 2,060 by Rootes Securities at Speke and Blythe Bridge. Two 920 hp Mercury XV engines

. Varianty modelu Bristol Blenheim Bristol Blenheim | Limuzína (1998 - X72-203 Bristol Blenheim Mk I/Mk If/Mk IV Part 2 X72-215 Bristol Blenheim and Bolingbroke Mk IV/Mk IVf RAF and Overseas Operators Buy loads and build them, as you will not regret it - I didn't! Shopping Cart. items: 0 total: £0.00. Cart. currency. Secure Online Shopping

Home - Blenheim Accountin

Bristol Blenheim Tiskový magnát Rothermere požádal společnost Bristol, aby mu postavila rychlé, výkonné letadlo, které by uvezlo pilota a šest pasažérů a létalo by rychlostí 380 km/h, tedy rychleji, než v r. 1934 dokázala kterákoliv stíhačka RAF Blenheim Court Bristol is directly opposite the main bus station giving you quick and easy access to UWE. You can also walk to the BIMM Institute within 5 minutes and the University of Bristol campus is a 10 minute walk away. The area is bursting with life and in the immediate locale there are shops, restaurants, bars, supermarkets and gyms.. Bristol-Blenheim / Modelářský obchod - Modelářství - Super-Hobby.com - Modelářské potřeby, modely k lepení, plastové modely, modelářské nářadí a modelářská chemie, literatura

200+ Bristol Blenheim ideas in 2020 bristol blenheim

  1. Aircraft of Fighter Command on display for the press at Grangemouth in Scotland, 25 April 1941. In the foreground is a Hawker Hurricane Mk I of No. 315 (Polish) Squadron in the background a Bristol Blenheim M H9179.jpg 2,452 × 1,772 1,023 K
  2. Bristol Fairchild Bolingbroke IV-T (10001) [@ RAF Hendon] The final British built version of the Blenheim was the Bristol Mercury XV or XXV radial powered Mk V, of which 942 were produced during 1942, mostly the VD tropical version for service in North Africa
  3. 1:72 Bristol Blenheim Mk.IV - Bristol Blenheim byl britský lehký dvoumotorový bombardér z období 2. světové války. Některé modifikované verze, označované jako Blenheim Mk.IF a Blenhleim Mk.IVF, se používaly roli nočních stíhačů či bitevníků
  4. Bristol Blenheim (6) hodnotit. Bristol je klasická britská značka, která dodnes vyrábí své modely pouze ručně. Tím si zajišťuje svoji exkluzivitu. Výroba jednoho automobilu trvá zhruba třikrát až čtyřikrát déle než výroba jiného luxusního automobilu. To se pochopitelně promítne na jeho konečné ceně, ale také to.

Rome2rio makes travelling from Bristol to Blenheim Palace easy. Rome2rio is a door-to-door travel information and booking engine, helping you get to and from any location in the world. Find all the transport options for your trip from Bristol to Blenheim Palace right here. Rome2rio displays up to date schedules, route maps, journey times and.

Audi vylepšuje modely e-tron nabíjením střídavým proudem o výkonu 22 kW a zvýšením jízdního komfort Image by David Whitworth. As reported by Global Aviation Resource, on May 30th at Imperial War Museum Duxford the Aircraft Restoration Company's Bristol Blenheim appeared in public as a complete aircraft for the first time since its long-term rebuild began in the summer of 2003.. ARCo recovered their first Blenheim from Canada in the 1970s (RCAF serial 10038) en At first using the Bristol Blenheim and Fairey Battle, it converted to the Hawker Hurricane in February 1940. WikiMatrix cs Zpočátku užívala především letouny Bristol Blenheim a Fairey Battle, ale v únoru 1940 přešla na typ Hawker Hurricane

Bristol Blenheim Mk

cs Zpočátku užívala především letouny Bristol Blenheim a Fairey Battle, ale v únoru 1940 přešla na typ Hawker Hurricane. WikiMatrix en At first using the Bristol Blenheim and Fairey Battle, it converted to the Hawker Hurricane in February 1940 Klíč na Bristol Blenheim za nejlepší cenu. Sháníte klíč na Bristol Blenheim? Autopes zašle přesně mířenou poptávku nejlepším prodejcům nových náhradních dílů na Bristol Blenheim a v případě zájmu i o použitý klíč Bristol Blenheim také vrakovištím za Vás. Prodejci kteří nový či použitý klíč na Bristol Blenheim mají, Vás budou kontaktovat


Voir la vidéo: Bristol Blenheim (Décembre 2021).