Informations

Histoire du club de football de Liverpool


En 1891, John Houlding, le locataire du stade d'Anfield, acheta le terrain et proposa d'augmenter le loyer de 100 £ à 250 £ par an. Everton, qui avait joué à Anfield à Liverpool pendant sept ans, a refusé de répondre à ses demandes et a déménagé à Goodison Park. Houlding, a maintenant créé un nouveau club appelé Everton Athletic pour jouer à Anfield. La Football Association a refusé d'accepter le nom d'Everton Athletic et il a donc été changé en Liverpool Football Club.

Liverpool a immédiatement postulé pour rejoindre la Football League. Cela a été rejeté et Liverpool a donc rejoint la Ligue du Lancashire à la place. John McKenna, est devenu manager du club et il a recruté plusieurs joueurs d'Ecosse dont Tom Wylie, Andrew Hannah, Duncan McLean et John McBride.

Lors de leur première saison, Liverpool a remporté la Ligue du Lancashire et a été élu dans la deuxième division de la Ligue de football pour la saison 1893-1894. Liverpool a connu une excellente première saison sans défaite et remportant le championnat par huit points. La star de l'équipe était Tom Bradshaw, qui a ensuite joué pour l'Angleterre.

En 1894, Jimmy Ross a rejoint Liverpool et au cours des deux saisons suivantes, l'homme qu'ils appelaient le "Petit Démon" a marqué 37 buts en 73 matchs.

Liverpool a fait match nul lors de ses deux premiers matchs de la saison 1894-95. Ils ont été battus par Aston Villa 2-0 (buts marqués par Robert Chatt et Stephen Smith) le 8 septembre 1894. C'était la première défaite de Liverpool en 31 matchs de Football League. Le reste de la saison ne s'est pas bien passé et Liverpool a terminé à la 16e place de la première division et a été relégué. Cependant, ils ont battu Everton en finale de la Liverpool Cup.

Liverpool a acheté George Allan à Leith Athletic pour 100 £ en septembre 1895. Trois mois plus tard, ils ont signé Harry Storer de Woolwich Arsenal. Storer a fait ses débuts contre Manchester City le 1er janvier 1896. Il a conservé sa place pour les 11 matchs restants et a aidé le club à remporter une promotion en première division. Allan a marqué 25 buts en championnat plus trois buts essentiels lors des matchs tests de fin de saison. Jimmy Ross, Tom Bradshaw et Charlie Satterthwaite ont également contribué à de nombreux buts précieux cette saison.

Une fois de plus, Liverpool était en première division. Lors d'un match contre Sheffield United, le meilleur buteur de Liverpool, George Allan a été impliqué dans un incident célèbre avec William Foulke. Selon le Liverpool Daily Post : "Allan a chargé Foulke dans la bouche du but, et le grand homme, perdant son sang-froid, l'a saisi par la jambe et l'a mis sens dessus dessous."

Après avoir pris sa retraite du football, William Foulke a donné une version différente de l'incident lorsqu'il a été interviewé par le London Evening News 18 ans plus tard : "Vous avez peut-être entendu dire qu'il y avait une très grande rivalité entre l'ancien avant-centre de Liverpool Allan et moi-même, que avant un match, nous nous sommes crachés le feu et le massacre, qu'il s'est finalement précipité sur moi alors que j'arrêtais un tir, et que j'ai laissé tomber la balle, l'ai attrapé par le milieu, l'ai retourné net en un clin d'œil, et l'a placé sur la tête, lui donnant un tel choc qu'il n'a plus jamais joué. Eh bien, l'histoire en est une qui pourrait être décrite comme "un peu de chacun". En réalité, Allan et moi étions de très bons amis en dehors du terrain. .. Ce qui s'est réellement passé à l'occasion mentionnée, c'est qu'Allan (un grand type fort, remarquez) une fois s'est abattu sur moi de tout son poids pendant que je sauvegardais. Je me suis penché en avant pour me protéger, et Allan, frappant mon épaule, a volé juste au-dessus de moi et est tombé lourdement. Il a eu un tremblement, je l'admets, mais a arrêté Le pire dans toute cette affaire était que l'arbitre nous a infligé un penalty et cela a coûté le match à Sheffield United."

George Allan a de nouveau été le meilleur buteur de Liverpool lors de la saison 1896-97. Allan a ensuite été vendu au Celtic pour 50 £ en mai 1897. Cependant, après avoir remporté le titre de la Ligue écossaise avec son nouveau club, Allan est retourné à Liverpool. Allan a marqué douze autres buts pour Liverpool avant d'être contraint de se retirer du football professionnel en raison d'une mauvaise santé.

Au début de la saison 1898-99, Liverpool vendit Tom Bradshaw mais fit venir plusieurs nouveaux joueurs dont Alex Raisbeck, Jack Cox, Sam Raybould, John Walker et Rab Howell. Malgré la perte de George Allan, Liverpool a terminé à la deuxième place de la première division.

Liverpool a remporté le championnat de première division en 1900-01. Les stars de l'équipe comprenaient Sam Raybould, John Walker, John Robertson, Jack Cox, Alex Raisbeck, Rab Howell et William Dunlop. Selon Tony Matthews (Qui est qui de Liverpool) : "Dunlop était l'épine dorsale de la défense de Liverpool. Un excellent plaqueur et splendide dans les airs, il était aussi un botteur de balle propre, cherchant toujours à trouver un collègue plutôt que de pousser son dégagement à 80 mètres dans l'espoir plutôt que dans le jugement. "

La saison suivante, Sam Raybould a établi un nouveau record de buts avec 32 buts en championnat. Cependant, Liverpool n'a pu terminer qu'à la 11e place. Il est resté un buteur régulier pour le club jusqu'à ce qu'il souffre de blessures lors de la saison 1903-04. Cette saison-là, Liverpool a été relégué.

En 1904, Liverpool a signé Ted Doig de Sunderland pour un montant de 150 £. Lors de sa première saison avec le club, il les a aidés à obtenir une promotion en première division de la Ligue de football.

Sam Raybould a finalement retrouvé sa forme et a joué un rôle important dans la victoire de Liverpool en première division lors de la saison 1905-06, en battant le finaliste Preston North End de quatre points. En mai 1907, Raybould est vendu à Sunderland. Pendant son séjour à Liverpool, il a marqué un nombre impressionnant de 127 buts en 224 apparitions.

Ted Doig a joué le dernier de ses 51 matchs pour le club à l'âge de 41 ans. Il a été remplacé par Sam Hardy qui a été acheté pour 500 £ à Chesterfield Town. Selon Tony Matthews (Qui est qui de Liverpool): "Il (Hardy) a fait paraître le gardien de but facile et aurait été considéré comme un joueur de classe mondiale à n'importe quelle époque."

Liverpool a terminé 15e (1906-07), 8e (1907-08), 16e (1908-09), 2e (1909-10), 13e (1910-11), 17e (1911-12) et 12e (1912-13) .

Liverpool a connu un bon parcours en FA Cup lors de la saison 1913-14 en battant Gillingham (2-0), West Ham United (5-1), Queen's Park Rangers (2-1) et Aston Villa (2-0) pour atteindre la finale. contre Burnley. La finale a eu lieu à Crystal Palace et l'équipe de Liverpool comprenait Ken Campbell, Tom Fairfoul, Tommy Miller, Jackie Sheldon et Bob Pursell. Liverpool a perdu le match 1-0.

Le 2 avril 1915, Liverpool a perdu contre Manchester United 2-0. Par la suite, les bookmakers ont affirmé qu'ils avaient pris beaucoup d'argent sur les cotes 7-1 offertes lors d'une victoire 2-0 de United. Ils soupçonnaient que le jeu avait été truqué et soulignaient qu'en fin de match, Jackie Sheldon, avait raté un penalty. Les bookmakers ont décidé de ne pas payer sur le résultat et ont offert une récompense de 50 £ pour des informations qui démasqueraient les conspirateurs.

Le journal Sporting Chronicle a repris l'histoire et a affirmé avoir découvert des preuves que les joueurs des deux côtés s'étaient réunis pour concocter un score de 2-0. Le journal a également fait valoir que certains des joueurs avaient misé sur le résultat.

La Ligue de football a annoncé qu'elle mènerait sa propre enquête sur l'affaire. Il publie son rapport en décembre 1915. Il conclut qu'« une somme d'argent considérable change de mains en pariant sur le match et... certains des joueurs en profitent ».

Tom Fairfoul, Tommy Miller, Jackie Sheldon et Bob Pursell ont été reconnus coupables de cette infraction et ont été bannis pour avoir joué au football professionnel à vie. La même peine a été infligée à trois joueurs de Manchester United : Enoch West, Sandy Turnbull et Arthur Whalley. Un huitième joueur, Laurence Cook, qui a joué pour le comté de Stockport, a également été reconnu coupable d'être membre du réseau de paris.

En tant que plus grand homme qui ait jamais joué au football, j'ai naturellement eu quelques histoires à mon sujet, et je voudrais juste dire que certaines d'entre elles sont des histoires. Vous avez peut-être entendu dire qu'il y avait une très grande rivalité entre l'ancien centre de Liverpool l'attaquant Allan et moi-même, qu'avant un match, nous nous sommes crachés le feu et le massacre, qu'il s'est finalement précipité sur moi alors que j'arrêtais un tir, et que j'ai laissé tomber le ballon, l'ai attrapé par le milieu, l'ai retourné nettoie en un clin d'œil, et l'a placé sur la tête, lui donnant un tel choc qu'il n'a plus jamais joué.

Eh bien, l'histoire en est une qui pourrait être décrite comme "un peu de chacun". En réalité, Allan et moi étions de très bons amis en dehors du terrain. Là-dessus, nous étions des adversaires, bien sûr, et il n'y avait aucun doute qu'il était prêt à donner de la paille pour la paille avec moi. Ce qui s'est réellement passé à l'occasion mentionnée, c'est qu'Allan (un grand type fort, remarquez) une fois s'est abattu sur moi de tout son poids pendant que j'économisais.

Je me suis penché en avant pour me protéger, et Allan, frappant mon épaule, a volé juste au-dessus de moi et est tombé lourdement. Il a été secoué, je l'admets, mais le pire dans toute cette affaire, c'est que l'arbitre a donné un penalty contre nous et cela a coûté le match à Sheffield United.

L'une des intrigues secondaires de cette série titanesque de demi-finales était la bataille en cours entre William Foulke et George Allan, l'intérieur droit de Liverpool. Allan, un international glaswegien et écossais de haut niveau et combatif, était le dernier de la succession d'attaquants qui avaient ouvertement opté pour la tactique (généralement peu gratifiante) de l'intimidation de Foulke. Il y avait peu de subtilité d'un Bloomer ou d'un Meredith dans cette approche du taureau à la porte, et ce n'était généralement pas un problème pour quelqu'un qui avait été un étudiant à l'école de football de Blackwell Colliery des coups durs.

Cependant, lors du match de la Ligue en octobre précédent, il s'était produit un de ces incidents qui a acquis un statut légendaire au fil des ans. C'était à Anfield, et les Blades gagnaient 1-0 sur un but bien marqué de Bennett. Dans la seconde mi-temps, Liverpool a pressé, Foulke a récupéré et Allan a couru à Foulke. Ce qui s'est passé ensuite n'a probablement pas pris plus de quelques secondes, et la description du Liverpool Daily Post était sans équivoque: "Allan a chargé Foulke dans le goahnouth, et le grand homme, perdant son sang-froid, l'a saisi par la jambe et l'a renversé. "

De la pénalité résultante McCowie a marqué; puis un but contre son camp tardif a donné les points à Liverpool. Presque avant que la foule ne se soit dispersée à la fin du match, l'histoire prenait de l'ampleur. Une version a décrit l'incident comme le point culminant d'une vendetta enflammée entre les deux joueurs, avec William attrapant Allan par le ventre, le retournant et plantant sa tête dans la boue, lui donnant un tel choc qu'il ne joua plus jamais.


Liverpool fc.

Club de football de Liverpool est un club de football professionnel de Liverpool, en Angleterre, qui participe à la Premier League, le plus haut niveau du football anglais. Au niveau national, le club a remporté dix-neuf titres de champion, sept FA Cups, un record de huit League Cups et quinze FA Community Shields. Dans les compétitions internationales, le club a remporté six Coupes d'Europe, plus que tout autre club anglais, trois Coupes UEFA, quatre Super Coupes de l'UEFA (également des records anglais) et une Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Fondé en 1892, le club a rejoint la Football League l'année suivante et a joué à Anfield depuis sa création. Liverpool s'est imposé comme une force majeure du football anglais et européen dans les années 1970 et 1980, lorsque Bill Shankly, Bob Paisley, Joe Fagan et Kenny Dalglish ont mené le club à onze titres de champion et quatre coupes d'Europe. Liverpool a remporté deux autres Coupes d'Europe en 2005 et 2019 sous la direction de Rafael Benítez et Jürgen Klopp, respectivement ce dernier a conduit Liverpool à un dix-neuvième titre de champion en 2020, le premier du club à l'époque de la Premier League.

Liverpool est l'un des clubs les plus soutenus au monde, ainsi que l'un des plus précieux. Liverpool a des rivalités de longue date avec Manchester United et Everton. L'équipe est passée des chemises rouges et des shorts blancs à une bande intérieure entièrement rouge en 1964, qui est utilisée depuis. L'hymne du club est "You'll Never Walk Alone".

Les supporters du club ont été impliqués dans deux tragédies majeures. La catastrophe du stade du Heysel, où des supporters en fuite ont été pressés contre un mur qui s'effondre lors de la finale de la Coupe d'Europe 1985 à Bruxelles, a fait 39 morts. La plupart d'entre eux étaient des supporters italiens et de la Juventus, et les clubs anglais se sont vu imposer une interdiction de compétition européenne de cinq ans. La catastrophe de Hillsborough en 1989, où 96 supporters de Liverpool sont morts dans un écrasement contre les clôtures de périmètre, a conduit à l'élimination des terrasses clôturées debout au profit de stades à places assises dans les deux premiers niveaux du football anglais.


Anfield

Capacité du stade : 54 074

Informations sur le stade:

Anfield est le septième plus grand stade de football d'Angleterre et a abrité le Liverpool F.C. depuis leur création en 1892.

La construction d'une extension de la tribune principale a commencé le 8 décembre 2014 et ouverte au public le 9 septembre 2016, portant la capacité du stade à 54 074, ce qui en fait l'une des plus grandes tribunes individuelles toutes places du football européen.

Il existe des plans futurs pour agrandir la tribune d'Anfield Road, ce qui pourrait porter la taille du stade à environ 61 000

Droits de dénomination des stades

Les droits de dénomination du stade d'Anfield n'ont pas été vendus.

Participation la plus élevée : 61 905
Liverpool 2-1 Wolverhampton Wanderers
FA Cup 4ème tour
2 février 1952

Nommé : octobre 2015


Histoire du club de football du sud de Liverpool

Le nom de South Liverpool FC est apparu pour la première fois à la fin du 19 e siècle. Mais c'est lorsqu'African Royal a changé de nom en décembre 1910 que le South Liverpool FC est devenu pour la première fois un nom local d'importance. Ce club, qui n'a aucun lien avec notre club, a connu le succès dans sa maison de Dingle Lane avant la Première Guerre mondiale, mais a vu sa fortune changer et en 1921, il avait cessé et ses restes ont fusionné avec le New Brighton F.C.

L'un de ses chefs de file, M. W J Sawyer, a ensuite été impliqué à la fois dans l'Everton FC et le New Brighton FC. Notre trophée Clubman de l'année décerné chaque année est le trophée WJ Sawyer gracieusement offert par la famille Sawyer.

SUD LIVERPOOL FC

Notre club a été fondé en avril 1935 pour répondre à l'augmentation de la population du sud et a commencé à jouer lors de la saison 1935/36 dans le Lancashire Combination à Holly Park. Le succès a été immédiat et au début de la Seconde Guerre mondiale, la combinaison du Lancashire avait été remportée trois fois de suite, tout comme le Lancashire Challenge Trophy et, de manière plus impressionnante, le sud a battu Cardiff City 2-1 lors de la finale de la Welsh Cup à Wrexham en 1939. un grand conflit a commencé. Le Sud avait déménagé en 1940 pour se lier à la Ligue du Cheshire avant que les hostilités ne mettent fin à un football de ligue entièrement organisé.

La reprise d'après-guerre a vu le Sud dans la Cheshire League, remportant la Coupe de la Ligue en 1948, mais cela ne devait jamais porter les fruits des années d'avant-guerre. En 1952, South revint à la combinaison du Lancashire avec les réserves opérant dans la combinaison du comté de Liverpool, remportant la Coupe George Mahon en 1958/59. Le milieu des années soixante a vu le succès sous la direction d'Alan Hampson suffisant pour se qualifier de droit pour la nouvelle Northern Premier League. South lutterait toujours contre les clubs les plus riches et bien soutenus à ce niveau tels que Wigan Athletic et Macclesfield Town.

En 1983/84, South a connu sa meilleure saison d'après-guerre, initialement sous la direction de John King et George Rooney, puis à la mi-saison sous la direction de Brian Griffiths. Le sud a annexé la NPL League Cup, le Lancashire Challenge Trophy et la Liverpool Senior Cup. Fondamentalement, le succès de South n'a pas été fondé et tandis que deux autres victoires de la Liverpool Senior Cup ont suivi la NPL Presidents Cup, Holly Park a été perdue en 1989 et une décision de devenir locataire du Bootle FC à Bucks Park avant que la première équipe ne cesse de jouer dans 1991 et la société anonyme a traversé le processus de liquidation, en raison de dettes massives et a finalement été radiée en 1992.

Holly Park a été laissé à l'abandon avant d'être finalement converti en l'impressionnante gare de Liverpool South Parkway. Aucune trace de notre maison n'existe sur le site mais Merseytravel a un panneau à l'entrée présentant notre histoire là-bas et à l'intérieur se trouve la plaque "Ferenc Puskas" dévoilée fin 2018 pour commémorer la légende du football hongrois jouant à Holly Park lors d'un match de charité en mai. 1967.

Les supporters du Sud avaient déjà formé un comité en 1991, dirigé par Mike Brocken, Les Bather & Mike Ryman, pour continuer le côté football du club. Compte tenu de la disparition tardive de la société à responsabilité limitée, nous n'avons pas pu jouer immédiatement au football senior, mais nous avons continué à jouer avec nos jeunes et notre club a continué à fonctionner. En 1992, nous avons commencé dans la combinaison du comté de Liverpool avec Mike Ryman en tant que manager et la Liverpool Junior Cup a été remportée en 1997. Une maison nomade était le principal problème de South, passant de Cheshire Lines à Saint John Almond à Garston, puis à Hale Bank et à Weston. Point, Runcorn avant, à l'aube du millénaire, nous avons sécurisé notre maison au North Field sur Jericho Lane, Otterspool.

Le club était régulièrement dans le quadrant supérieur de la ligue et défiait les honneurs de la coupe. Un glissement de fin de saison a vu une 10 e position en 2006 et South placé dans la première division de la nouvelle Liverpool Premier League. Nous avons immédiatement gagné cette division et avons terminé 4e, puis 5e les saisons suivantes, mais en 2010/11, nous avons terminé 14e.

2011/12 a été tout changé alors que la première équipe de Souths est entrée dans la West Cheshire League à partir de la troisième division et a remporté le titre de manière impressionnante en remportant chaque match de championnat à l'extérieur. (un record de club). Des barrières de terrain installées au sud, des pirogues et des supports durs. Au grand soulagement des résidents locaux, l'extrémité supérieure du terrain a été utilisée pour le stationnement, réduisant ainsi les problèmes de circulation les jours de match de Jericho Lane.

South a remporté le titre de deuxième division de la West Cheshire League en mai 2013. 2013/14 a vu South en finale de la Liverpool County FA Challenge Cup, terminant 4e lors de notre première saison en première division tandis que les réserves ont terminé 3e en division trois. Le club est officiellement lié aux South Liverpool Ladies qui ont joué dans la Ligue des femmes du comté de Liverpool FA. En 2014/15, South a remporté le titre de la First Division West Cheshire League et les réserves ont été promues de la Division Three. L'équipe de jeunes dirigée par Mark Eyres était tout simplement magnifique, remportant le titre de la West Cheshire League, la West Cheshire League Youth Plate et pour la première fois depuis plus de 40 ans, nous avons remporté la Liverpool County FA Youth Cup. 2015/16 a vu le sud du bas de la ligue après quatre matchs, puis a produit un record de tous les temps sans défaite en 28 matchs pour conserver le titre de la West Cheshire League avec deux matchs à disputer.

2016/17 a vu à la fois une nouvelle équipe de réserve et une gestion d'équipe de jeunes en place, la première équipe finissant 3e et les réserves 5e ont montré nos solides références avec l'équipe de jeunes ajoutant le titre de la division des jeunes de la West Cheshrie League aux honneurs du club. 2017/18 a vu South remporter le titre de première division pour la troisième fois en quatre saisons, cette fois avec une marge de 13 points. L'équipe de jeunes des moins de 18 ans a fait le double de la West Cheshire League Youth en remportant le titre de champion et la plaque des jeunes. 2018/19 nous a vu terminer 5e dans une saison de grande transition de jeu.

South compte un certain nombre d'anciens joueurs bien connus, dont Jimmy Case et John Aldridge, qui ont tous deux commencé leur carrière à Holly Park avant leur arrivée à Anfield.

Le manager Martin Ryman est en charge depuis août 2001 après avoir été en charge de plus de 700 matchs (et joué pour South de 1992 à 1999). Son assistant entre 2003 et 2018 était Kenny Deakin qui a joué pour South en 1984/85 dans le NPL. Stephen Ward est devenu directeur adjoint en 2019 après avoir joué plus de 400 fois dans le but de South depuis 1995 et était auparavant l'entraîneur de la première équipe. L'entraîneur de réserve David Rietdyk est un ancien capitaine du club sud qui a joué 203 fois pour nous entre 2003 et 2010.

Le joueur le plus ancien de South est Kevin Martin avec plus de 400 apparitions en équipe première au cours de sa carrière ininterrompue de 17 ans au club.

Un nouveau chapitre de notre longue histoire s'est ouvert en janvier 2019 avec l'ouverture du Jericho Lane Soccer Hub. Le samedi 5 janvier, nos réserves jouent le premier match sur le terrain du stade du nouveau site, presque adjacent au North Field. Le site fait partie du très impressionnant développement conjoint de plusieurs millions de livres sterling par le conseil municipal de Liverpool, le comté de Liverpool FA et la Football Association. Le sud et le Liverpool Feds Women FC sont les principaux clubs de football sur place.

2019/20 a vu le club annoncer son intention de passer à l'étape 6 de la pyramide du football, ce qui nécessite le succès sur le terrain et l'amélioration des stades qui a commencé avec l'installation d'une couverture, de vestiaires prolongés et d'une clôture qui permet à l'arène du stade d'être prête pour le football de l'étape 6 .

Avec le sud de la tête de la West Cheshire League en mars 2020, la fin de la saison 2019/20 a vu notre première chance de revenir dans le football de l'étape 6 retardée et 2020/21 nous a vu à nouveau en tête alors que les blocages ont à nouveau mis à l'épreuve notre progression dans le système national de jeu. rangs du football hors ligue.

Notre club compte 16 équipes. Deux âges ouverts, quatre vétérinaires, moins de 18 ans, huit junrios et une équipe de football senior à pied. Aux côtés de nos partenaires du Jericho Lane Hub, Liverpool Feds Women, qui compte de nombreuses équipes féminines, garantit à l'extrémité sud de la ville un avenir de football vraiment passionnant.


L'histoire de l'écusson du Liverpool FC

L'écusson du Liverpool Football Club est connu dans le monde entier. On peut se demander comment il est né et s'est développé au fil du temps pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. L'un des adeptes du club, qui se fait appeler "Ajjam" a étudié l'histoire de l'écusson et a accepté de la partager avec nous.

Je possède toujours la plaque qui est un morceau de plastique bon marché et usé, mais c'est aussi pour moi un morceau d'histoire personnelle inestimable et sentimental. C'est une version de l'écusson de notre club qui a été utilisée d'environ 1970 jusqu'à notre centenaire en 1992. Je n'ai jamais vu une version de l'écusson de notre club de l'époque qui correspondait exactement à cette plaque, c'était donc un peu un mystère quant à comment &ldquoofficial&rdquo c'était. Ma recherche dans ce domaine me fournirait une découverte surprenante qui me ferait sourire. Plus à ce sujet plus tard.

C'est le premier écusson qui est apparu sur nos maillots d'équipe : un oiseau du foie, sur un piédestal ou un perchoir quelconque, dans un bouclier &ldquoelegant&rdquo. Maintenant, voici le truc : cet écusson n'apparaît sur nos maillots d'équipe qu'après la Seconde Guerre mondiale. Le voici sur cette photo d'équipe de la saison 1953-1954.

Alors à quoi ressemblait l'écusson d'origine et combien y en avait-il avant les années 1950 ? Était-ce simple ou élaboré ? Était-ce dans un bouclier quelconque ou tout seul ? Ressemblait-il à celui utilisé par le Liverpool Council ? (qui a récemment changé pour un style plus simple).

À quoi servait le blason du club de Liverpool avant qu'il ne commence à apparaître sur nos maillots d'équipe ? A-t-il été utilisé sur des documents officiels, des timbres ou des sceaux, des fanions, le cas échéant ? Y avait-il des marchandises ou des vêtements officiels du club avec ? Je voulais combler ce vide de 50 ans dans mes &ndash ou nos &ndash connaissances.

Un écusson de Liverpool est mentionné pour la première fois par Field Sport le 19 septembre 1892 lors de la saison inaugurale de Liverpool. "Un homme nouveau - pardon, un drapeau - flottait sur l'ancien bâton, portant les lettres L.F.A. surmonté du foie. Il flottait fièrement au-dessus du champ de bataille et semblait rayonner sur ses clients avec un sourire plein d'espoir.

L'écusson du club, comme vous le savez peut-être, est basé sur les armoiries de la ville où le Liverbird est bien en vue. L'oiseau du foie est un sujet en soi, et est essentiel à l'histoire de notre crête. Pour être bref, le texte et l'image suivants sont tirés du site Web de The Heraldry of the World :

"Les armoiries ont été accordées en 1797 et montrent un cormoran avec un morceau d'algue dans son bec. Le cormoran apparaît également sur la crête. Les supporters sont un Triton et Neptune, le dieu de la mer. Ils tiennent des bannières avec le cormoran et un Les armoiries montrent l'importance de la mer pour la ville de Liverpool.

Le cormoran est souvent appelé l'oiseau du foie et est largement utilisé dans la ville. Liverpool a été fondée en 1207 par le roi Jean. Il avait besoin d'un nouveau port pour expédier ses troupes en Irlande et contrôler la mer d'Irlande. La nouvelle ville a adopté le sceau du roi Jean comme le sien. Le sceau montrait l'aigle de Saint-Jean tenant un brin de genêt dans son bec. Le genêt, ou planta genista, était le symbole de la maison royale des Plantagenêt.

En 1644, le sceau a été perdu et un nouveau sceau a été fait. Pour une raison étrange, l'aigle a été remplacé par un cormoran, un oiseau plus familier dans la région. Il est probable que l'artiste ait confondu l'aigle avec un cormoran. Le morceau de balai a été remplacé par un morceau d'algue. Le cormoran est devenu plus tard connu comme un oiseau mythique du foie.

La devise peut être traduite par « Dieu nous a accordé ces bénédictions », et est tirée de Virgile.

D'autres traductions que j'ai vues de la devise DEUS NOBIS HÆC OTIA FECIT est « Dieu nous a donné cette tranquillité » ou « Dieu nous a accordé cette facilité ». Il est apparemment tiré de l'épilogue de Virgile (Épilogue 1,6) et, dans son contexte, est un éloge de la vie idyllique à la campagne.


L'oiseau du foie est au premier plan sur la bannière de Liverpool de la saison de championnat 1921-1922 : Texte avec photo : "Aujourd'hui, nous sommes en mesure de donner une image exclusive du nouveau drapeau du Liverpool Football Club. L'ancien est devenu déchiré et en lambeaux dans les exigences du service et ressemblait plus à une grande chemise, dont l'histoire était racontée et la "queue" déchiquetée. Le nouveau drapeau indique au monde entier que Liverpool a été champion la saison dernière et à deux autres occasions. Il y a tout à fait une perspective que le drapeau devra être abattu et un autre honneur qui lui sera ajouté à la suite du travail de cette saison. Entre les trois, comment s'inséreraient les mots « Winners of the English Cup 1922-23 » ? Très bien, nous pense."

Ci-dessus, un écusson du club utilisé sur la couverture des programmes du Liverpool FC à partir de septembre 1935 lors de la première saison après qu'Everton et Liverpool ont cessé de partager le programme.

La « rupture » que la Seconde Guerre mondiale a imposée au programme officiel de la ligue, de 1939 à 1946, semble également avoir eu lieu lorsque l'écusson du club a changé pour la première fois, mais je n'ai pas pu déterminer exactement quand. Ce que j'ai découvert, c'est que cela semble avoir été un changement réticent. Il semble que le conseil municipal a soit refusé de continuer à autoriser l'utilisation de l'écusson de la ville, soit peut-être que l'autorisation n'a jamais été donnée en premier lieu.

Je tire cela du fait que le 13 décembre 1961, The Liverpool Echo a rapporté que le conseil municipal de Liverpool avait refusé une demande du Liverpool FC d'utiliser les armoiries de la ville comme écusson du club. Elle a été rejetée par le « Comité des finances et des objectifs généraux » avant que la décision ne soit confirmée lors d'une réunion plénière du Conseil. Les directeurs du club auraient été "surpris et déçus" de ne pas être autorisés à suivre des personnalités comme Newcastle United (entre autres), qui portaient les "armoiries de leur municipalité". Le conseil d'administration a estimé que le club pouvait faire plus pour la ville en portant les armoiries lors de matchs en Angleterre et à l'étranger. Le blason du club est devenu autre chose que le blason de la ville, avec une vie et un développement bien à lui.

L'écusson de marchandise de 1947 rappelle un certain écusson de club qui pourrait vous donner envie de cracher, mais il semble qu'il ait été l'écusson officiel de notre club sur les programmes et les documents jusqu'en 1970 bien qu'il soit encore utilisé par le club, à un égard ou à un autre, jusqu'en 1974. Une utilisation isolée de celui-ci après cette date était sur la couverture du programme de la finale de la Coupe d'Europe 1981 .

Les représentations de la crête suivante, utilisées de 1970 à 1992, variaient considérablement. Au cours des années 1970 en particulier, des versions différentes sont apparues sur les billets, les documents et les programmes officiels, se chevauchant les uns les autres. Une représentation particulière de l'écusson, trouvée sur les billets du club dès la saison 1972-73, apparaît sur des documents un peu plus tard en tant que marque déposée, suggérant qu'il s'agissait de « la seule » (voir le texte sous l'écusson au bas de la lettre ci-dessous).



Cependant, comme les variations de l'écusson étaient toutes suffisamment légères pour qu'elles puissent être décrites et donc considérées comme « le même » écusson, elles auraient été protégées par ce même enregistrement de marque. En d'autres termes, ils étaient tous officiels. Cela expliquerait peut-être en partie l'attitude de « laisser-faire » apparente du club envers les différentes représentations de crêtes qui sont apparues et leur utilisation incohérente et chevauchante : tant qu'il était assez proche de ce design, c'était OK.

En vérifiant l'état actuel des mots et des images déposés en tant que marques par le club, j'ai eu ma petite surprise agréable.

Je n'ai pas été trop surpris de ce que le club a actuellement enregistré (que vous pouvez vérifier par vous-même sur le site Web de l'Office de la propriété intellectuelle), et en effet, ils ont toujours l'une des variétés d'écussons de club utilisés entre 1970 et 1992. La bonne surprise pour moi était laquelle.

Ce n'était pas celui qui était si répandu et figurait sur les documents officiels ni aucun de ceux qui figuraient sur les programmes du club, mais exactement le même écusson que celui représenté sur mon ancienne plaque en plastique ! Vérifiez par vous-même : rendez-vous sur le site de l'IPO et recherchez la marque sous la référence 1099121.


Il est probable, bien que les anciens documents n'existent plus pour le confirmer, qu'il s'agissait simplement de la dernière de plusieurs images de marques déposées dans les années 1970, car alors qu'elle devrait couvrir les différentes images utilisées, le Club a probablement enregistré plus d'une version en afin d'être en sécurité. Les autres auraient dû expirer au fil du temps et lorsque l'écusson a changé en 1992, le dernier enregistré par le club a été maintenu à jour afin de continuer à protéger ses intérêts, en ce qui concerne les vêtements de style &ldquoretro&rdquo et d'autres marchandises, telles que kits de répliques avec cet écusson, de 1987 à 1992.

Exemples d'écussons utilisés de 1970-1978 (à gauche), 1971-1979 et 1979 -1984 (à droite)


Tous les articles sur Tommy Lawrence sur PlayUpLiverpool.com À propos de Tommy Lawrence : Né le 14 mai 1940 : Daily (Ayrshire), Écosse. Décès : 9 janvier 2018 : Liverpool, Angleterre. Position:

Tous les articles sur Frank Lockey sur PlayUpLiverpool.com À propos de Frank Lockey : Né : 1933 : Écosse. Décès : août 2017 : Norwich, Angleterre. Poste : Extérieur gauche : Carrière : Duntocher Hibs.


L'HISTOIRE

La genèse de ce club remonte à 2008 et peut être retracée à travers de nombreuses petites réunions, discussions, rencontres et discussions.

Le club qui est maintenant devenu le City of Liverpool FC avait plané juste sous la surface pendant six ans avant qu'un e-mail d'"appel aux armes" en colère ne soit envoyé à 10 personnes partageant les mêmes idées en octobre 2014.

Une réunion a été organisée à la hâte et une discussion de quatre heures s'est ensuivie entre six personnes, bien qu'elle puisse à juste titre s'appeler « remettre le monde en ordre » autant qu'elle pourrait s'appeler une réunion. Il n'est pas ressorti grand-chose de cette première réunion, à part un consensus général selon lequel nous nous reverrons tous bientôt et continuerons à parler.

The next meeting got cancelled at very late notice when two people couldn’t attend and by the time we met again in November, our numbers were down to three people only Paul Manning, Peter Furmedge and Martin Jones but that meeting in November 2014 was a crucial milestone in the history of the club.

At that meeting the question was asked “When is this Football Club going to play football” and the process began that concluded with our successful appeal at Wembley on 08 June 2016. We all agreed that August 2016 was when we should be playing football, giving ourselves a generous 21 months to achieve our dream.

Once we agreed the target date, we worked backwards trying to work out the milestones and hurdles we would have to get over to be playing in what was then the Hallmark Security Football League Division One.

By early 2015, the executive committee grew to four with the addition of Stuart Fitzgerald but nothing much was happening generally – we had given ourselves too much time, so we gently nudged and prodded away at politicians and people who we felt could help.

The website and social media were launched in May 2015, and interest began to build.
In addition to being the Finance Director, Peter Furmedge was also the resident expert on the legalities of a supporter owned football club and as such he called our very first public meeting for 21 September 2015, in order to legally form the club as a Community Benefit Society, owned by its members.

Around 50 people attended that first meeting at the Quakers meetings rooms, we gained the support of the crowd to form the club. Peter worked with Supporters Direct and confirmation duly arrived – We were a supporter owned football club!

As a new club, our application to join the NWCFL had to be in by 31 December 2015, so given the Christmas period we had roughly 8 weeks to secure a ground share or shelve our plans for another 12 months, which bearing in mind we had already been working for a year and had built a decent following and groundswell of opinion, was not an option.

So, the search began for a ground share. We emailed literally every club or facility that could host Step 6 football within a 35-mile radius and got few replies. None of the other local non-league clubs seemed to want to help us play football!

Then a breakthrough came towards the end of November when Neil Prince put us in touch with Bootle FC.

Calls were made and emails flew and literally within a matter of 10 days we had our ground share agreement to play at the Delta Taxis Stadium – what a relief – and so our application to join the NWCFL was submitted in plenty of time before the deadline.

Our first member’s meeting took place at Jack Jones House and was well supported.
We appointed Simon Burton as First Team Manager and the club had just taken another massive step forward. We now had a Hallmark Security League Premier League ground and a Hallmark Security League Premier League manager.

In order for a new club to join the National League Pyramid at Step 6, the club had to show exceptional circumstances and so on 20 April 2016 our three-man delegation travelled down to Wembley to make our case.

We were confident and after maybe an hour and a half, we came out of a meeting with a four man committee from the FA, satisfied that we had made our case and given ourselves the best opportunity to succeed, if indeed there was a space in the league – which was by no means certain at this point.

Subsequently, we were notified that we had not been placed in the Hallmark Security League but instead been placed in the Liverpool County Premier League – Phone calls fly, emails too, the phone is red hot, no-one can believe it, but we are not in.

But a Hallmark Security League press release gives us hope, Northwich Manchester Villa have resigned from the league at the last minute, there is now a space and the FA confirm we have leave to appeal.

08 June, Wembley again. three-man FA appeal panel, Paul Manning and Peter Furmedge arguing against the decision of the FA leagues committee, who are also present to defend their original decision to place us at Step 7.

Several hours later and we had the decision that we had worked so long and hard for and the relief was palpable. We had achieved our dream of being placed in the NWCFL for Season 2016/17.

We played our first ever match away at Prestatyn, winning 3-2 and our first season of football was quickly upon us.

Over the course of that season we played through peaks and troughs and built 2 or 3 “new” teams as we maintained focus on our seasonal goal of winning promotion.

Going into the Easter fixtures, we knew that if we won all of our games, we would finish at least second, but it was not to be as a damaging draw against St Helens and a defeat at home to Cheadle Town crushed those hopes.

01 May 2016 saw us lift our first silverware, winning the Reusch Cup by beating Sandbach United 1-0, the goal scored by Jamie McDonald. The league season eventually drew to a close with a creditable 4th place giving us a home Play-Off Semi-Final against Whitchurch Alport, which we eventually came through 1-0 with Michael Roberts getting the all-important goal and putting us into the Final against Litherland REMYCA.

A 2-0 away win at Chadderton saw us take the Macron Cup Semi Final to penalties with Stephen Longrigg the hero as we went through to the Final 4-3, where we would face Premier Division Barnoldswick Town.

With one trophy already in the bag, we went looking for history and found it with a 3-0 victory in the Play-off Final and yet another heart stopping penalty shootout win in the Macron Final 3-2, playing over 60 minutes with 10 men and then 75 minutes (including extra-time) with just 9 men. Again, Longrigg was the hero with two penalty saves. We had won an unprecedented treble in our first season of competitive football!!

Once again, our seasonal goal was to win promotion as we entered season 2017/18 in the NWCFL Premier Division. We quickly added the Champions Cup to our trophy cabinet with yet another 9-man penalty shootout victory, this time over Atherton Collieries.

The season was a topsy-turvy affair, decimated by atrocious weather that saw us leave our ourselves too much to do to secure promotion, but a 17-game unbeaten run saw us gradually move from 11th in the table in March, to a very healthy 4th place finish.

The close season saw us part company with manager Simon Burton by mutual consent and appoint Craig Robinson as player-manager, which has proved to be an inspired decision.

Season 2018/19 was virtually perfect as we despite being handed a very difficult start, 2 away wins at the Northwich teams (6-3 and 2-1) respectively, got us out of the gates and sent a message to the rest of the league – we meant business!

We hit the top of the league on 27 September 2018 and were unbeaten (just 2 draws as well) until a trip to second placed Congleton Town in mid-December. A 3-0 reverse and a subsequent 1-1 draw at home to 1874 Northwich slowed our momentum a bit.

A 2-0 reverse to Bootle on Boxing Day showed we were human after all, but an early 2019 home win over title rivals Congleton Town got us back on the straight and narrow as we set off to win our first league title.

Damaging and avoidable defeats to Silsden and Runcorn Town brought the chasing pack closer in the form of Landlords Bootle who were on an incredible winning run, until eventually with just four games to go each we drew away at Whitchurch Alport and the lead was down to 3 points, with Bootle now on an 18 game winning streak.

Routine victories for each of us set up what was billed as “the title decider” on Easter Bank Holiday Monday as a record league crowd of 1300+ filled TDP Stadium to the rafters. A win for us and we were Champions. A draw meant that we could also draw in our last game at Irlam. A win for Bootle and they would go top of the league on goal difference with just one game to play.

Bootle grabbed an early goal and in a dour affair on a very bumpy pitch, few chances were created until injury time and the ball dropped to crack marksman and leading goal-scorer Craig Cairns 6 yards out – he must score. He blazed over and all of a sudden, the league title had slipped out of our grasp and into Bootle’s, after 7 months at the top and with just one game to play.

Off we went to Irlam in torrential rain with hope rather than expectation. Bootle had now won an incredible 20 games on the bounce and were at home to battle hardened Northwich Victoria.

An early goal from Tom Peterson settled our nerves a bit and news soon filtered through that Victoria had also taken the lead at Bootle. It’s on!!

Into the second half and Bootle equalize with a penalty and Purple hearts sink. Surely this was the trigger for Bootle to go and smash the league title, but the minutes tick on and its still 1-1. Time was going so slowly. The Purps go into a bit of defensive mode trying to protect the 1-0 lead. Cairns pops up and slams the ball home and it’s a massive relief for everyone as our 3 points are now surely secured. As it stands we are the Champions.

Our game finishes and it doesn’t take long for news to filter through that the game at Bootle has ended 1-1 WE ARE THE CHAMPIONS and the celebrations begin in earnest and don’t stop for a week, by which time we are in the Macron Cup Final again, this time going for the double against an 1874 Northwich side we demolished 6-3 away on the opening day of the season.

This is a much tighter affair and 1874 have the edge throughout, with a scrambled 88th minute winner, securing the trophy for them and Purple hopes of a double are dashed, but nobody is too concerned, we all just went on the ale again!!

We also had our best FA Cup run, beating Silsden, Glossop North End in a replay and Squires Gate, before eventually losing 4-0 away at Chester FC in front of massive crowd of 1800+.

As season 2019/20 begins, we gain some semblance of revenge on 1874 Northwich with a 2-1 win in the Reusch Champions Cup, to bring our trophy hall in the NWCFL to a record equaling 6, achieved in just three seasons and now look ahead to our first season at Step 4 in the BetVictor NPL North West League.


Contenu

1892–1915 Edit

The first Liverpool managers, William Edward Barclay and John McKenna, were appointed in 1892. Barclay acted as secretary-manager, overseeing the administrative side of the club, while McKenna took charge of matters on the field. The two worked in tandem as Liverpool won promotion from the Lancashire League in the club's first season. [3] However, in 1896, McKenna appointed Tom Watson as manager. [4] He went on to win two Football League championships. As the First World War broke out, Watson was embarking on his nineteenth season in charge at Anfield. It was to be his last, because he died in May 1915, aged 56. David Ashworth was appointed manager when football resumed after the War. [5] Ashworth won one league title, but left for Oldham Athletic soon after this. He was replaced in February 1923 by a Liverpool director, Matt McQueen, who won one league title for the club. However, this marked the beginning of a barren spell spanning more than 20 years before Liverpool finally regained the title in 1947 under the stewardship of George Kay. Kay also led Liverpool to the FA Cup Final in 1950, but lost the game 2–0 to Arsenal. He retired the following year, owing to ill-health. [6] The next manager, Don Welsh became the first Liverpool manager to be sacked after leading the club to relegation in 1954. His successor, Phil Taylor, also failed to win a trophy or gain promotion back to the top flight during his reign as boss. [7]

1959–1991 Edit

On 1 December 1959, Bill Shankly was appointed manager, beginning a fifteen-year spell as manager that brought three league titles, two FA Cups and a first European trophy, the UEFA Cup, to Anfield. [8] Shankly's reign as manager is famous for the establishment of the Anfield boot room as the location for his tactical discussions with his coaches. [9] When he was not managing the club, Shankly was usually at his typewriter, personally replying to the letters which arrived at Melwood. Shankly even called some supporters at home to discuss the previous day's game, while the accounts of him providing tickets for fans are endless. [10] When Shankly retired in 1974, he was replaced by his assistant, Bob Paisley. During the next nine seasons, Paisley proceeded to win six league titles and three European Cups to become the most successful manager in the history of the club. [11] When Paisley retired in 1983, his assistant Joe Fagan took over, and continued the Boot Room tradition, and winning a treble of League, European Cup and League Cup in his first season. He again guided Liverpool to a European Cup Final, but the match was overshadowed by the Heysel Stadium disaster, and he retired soon after. [12] Striker Kenny Dalglish was then made the club's first player-manager and in his first season in charge, Dalglish led the club to a League and FA Cup double. [13] After that great first season, Dalglish led Liverpool to a further two league titles and another FA Cup. However, the Hillsborough disaster overshadowed his reign it was one of the reasons for Dalglish resigning on 22 February 1991. [14]

1991–present Edit

First-team coach Ronnie Moran took charge of team affairs for several weeks before Graeme Souness was named as Dalglish's successor. Under Souness, Liverpool won the FA Cup in 1992, but nothing else. He made way for Roy Evans, who also won just one trophy, the League Cup, before Gérard Houllier was appointed joint manager with Evans in 1998. This arrangement lasted only 18 games before Evans resigned, leaving Houllier—Liverpool's first non-British manager—in sole charge. Houllier won nothing until a treble in 2001, consisting of the FA Cup, League Cup and UEFA Cup. Houllier underwent major heart surgery during the 2001–02 season, but the squad was unaffected and managed to hold on to a second-place finish. Although Phil Thompson stepped in as temporary manager while Houllier was recovering from heart surgery, the matches played under Thompson are included in Houllier's record. [15] Another League Cup was won in 2003, but this was to be Houllier's last trophy as Liverpool manager as he and the club parted by mutual consent at the end of the 2003–04 season, [16] to be replaced by Valencia manager, Rafael Benítez. [17]

In Benítez's first season in charge, Liverpool reached the UEFA Champions League Final, where they beat A.C. Milan on penalties, after the match finished 3–3 after extra time. The following season, Liverpool reached the FA Cup Final, where they beat West Ham United, again on penalties after a 3–3 draw. Benítez again guided Liverpool to a Champions League Final in 2007, but this time A.C. Milan beat them 2–1. On 3 June 2010, Benitez paid the price for a disappointing 2009–10 season when Liverpool announced he had left the club by mutual consent after six years in charge. Benitez, who was one year into a five-year contract, finalised his departure after agreeing a severance payment. Benitez's assistant Sammy Lee took over the reins at Liverpool until Managing director Christian Purslow and former manager Kenny Dalglish found a replacement. On 1 July 2010, former Fulham boss Roy Hodgson was confirmed as the new manager. [18] After a poor tenure, which included Liverpool being 18th after 6 games, and only one away win during Hodgson's time in charge, Hodgson was sacked on 8 January 2011 and was replaced by former manager Kenny Dalglish the day before a 3rd Round FA Cup game against Manchester United. [19] Dalglish signed a three-year contract as permanent manager in May, but was sacked a year later. [20] Although the 2011–12 season ended with a poor 8th-place finish in the Premier League, Dalglish guided Liverpool to two Cup finals at Wembley, ending a six-year trophy drought by winning the League Cup. The second Cup final appearance was the FA Cup, which Liverpool lost to Chelsea. He was replaced by Brendan Rodgers on 1 June 2012. [21]

Rodgers led them in the 2013–14 season to a surprise title challenge, however Liverpool ended the league season in second place, despite scoring 101 goals, the club's most since the 1895–96 season and the third-highest in Premier League history. [22] Rodgers was the first Liverpool manager to win the LMA Manager of The Year Award. [23] However, he was the first manager of the club not to win a major trophy in his first three years at the helm, and on 4 October 2015, he was sacked. [24] On 8 October, he was replaced by former Borussia Dortmund manager Jürgen Klopp. [25] Klopp made an instant impact on the club and guided them to a League Cup Final and a surprise Europa League Final in his first season at the club. [26] [27] During their Europa League campaign, he beat both English rivals Manchester United and his former club Borussia Dortmund en route to the final. [28] [29] However, they lost the League Cup Final to Manchester City via penalty shoot-out and they lost 1–3 to Spanish side Sevilla in the Europa League Final. [30] They also finished 8th in the league, meaning they wouldn't qualify for European competition for the 2016–17 season. On 8 June 2016, Klopp and his coaching staff signed six-year contract extensions that ran until 2022. [31] Klopp guided the club to a fourth-place finish in the 2016–17 season, qualifying them for the 2017–18 UEFA Champions League qualifying play-offs, where they beat German club, TSG 1899 Hoffenheim 6–3 on aggregate in a two-legged play-off to reach the group stage. [32] Klopp led to the team to finish top of their group and beat eventual English champions, Manchester City, and Italian club Roma in the knockout phase en route to the 2018 UEFA Champions League Final. [33] Unfortunately for Liverpool, they lost 1–3 to Spanish giants Real Madrid. [34] During the 2018–19 season, Klopp guided Liverpool to their sixth Champions League triumph with a 2–0 win over fellow English club, Tottenham Hotspur, [35] and also guided the club to a second-place finish in the league. [36] At the start of the 2019–20 season, Klopp's Liverpool side played against Manchester City in the FA Community Shield and against Chelsea in the UEFA Super Cup. [37] Both matches went into penalty shoot-outs, with Liverpool losing the former and winning the latter. [38] [39] Later in December, Klopp also guided Liverpool to their first ever FIFA club World Cup trophy, making it 3 trophies in 2019. In the 2019–20 season, Klopp secured Liverpool's first Premier League title and first top flight title since 1990 by finishing on the most points in their history (99 points). The season was notable both for Liverpool's huge points lead over the rest of the league and for its interruption by the Coronavirus shutdown, meaning Liverpool won the Premier league at both the earliest (7 games to go) and the latest time (June) ever. In the following season they found themselves top in December, but after six consecutive home losses in a row they dropped down and were 4th in the Premier League with one game to play. Despite poor progress in the Premier League, Liverpool have reached the quarter finals of the 2020/21 Champions League for the 3rd time in the last 4 seasons under Jurgen Klopp.

  • Pld = Matches played
  • W = Matches won
  • D = Matches drawn
  • L = Matches lost
  • GF = Goals for / scored
  • GA = Goals against / conceded
  • Win % = Win ratio
  • L1 = Football League First Division/Premier League
  • L2 = Football League Second Division/Lancashire League
  • FA = FA Cup
  • LC = Football League Cup
  • CS = FA Community Shield
  • EC = European Cup/UEFA Champions League
  • UC = UEFA Cup
  • US = UEFA Super Cup
  • WC = Intercontinental Cup/FIFA Club World Cup

Information correct as of 23 May 2021 [update] . Only competitive matches are counted.


History of Liverpool Football Club - History

Liverpool's rivals, Everton, were formed in 1878, by John Houlding, a local businessman, and future mayor of Liverpool. They began playing at Anfield Road, a field rented from a brewer named John Orrell. As Everton became more established, Houlding began to build football stands at Anfield Road. But after a dispute in 1892 the club separated. One half decided to move over to Goodison Park, while Houlding and a few others remained at Anfield Road and called themselves Liverpool Football Club.

His friend John McKenna was given the job of manager. After their first year, McKenna decided it was time to apply for entrance into the Football League.
They won promotion to the first division in their first year in the league, but they continued to be left in the shadow of neighbours Everton. They struggled in their first season, and were relegated to division two. McKenna swore that the club would be back in the top flight within twelve months and under his guidance they won the second division title and promotion to division one. This time though, they finished fifth, higher than rivals Everton.


Liverpool won their first championship in 1900/01, but were again relegated two years later. After another year in the second division they bounced back up and immediately won their second championship in 1904/05. As a reward for winning promotion, the directors built the legendary Spion Kop for the fans. Named after a hill in Natal where a Lancashire army regiment suffered heavy losses in the Boer War. Hundreds died in a vain attempt to lift the siege of Ladysmith, many of them Liverpool lads. "Spion Kop" means "vantage point" in Afrikaans. In 1928 the stand was extended and roofed, providing cover for 30,000 fans.


After world war one Liverpool won two more championship titles. Despite being runner up to Arsenal in the FA Cup final of 1950. They came last in division one in 1953/54, and were relegated. After several bad years Bill Shankly came to the rescue. He was appointed manager in 1959, and over the next fourteen years he turned Liverpool into the greatest club in English football. In his first twelve months he sold twenty-four players. By 1963/64 they won their sixth championship, and the following year added the FA Cup to their list of titles, beating Leeds in the final. They continued their run of success with another league title in 1965/66.


It was another seven years before they won another cup, this time the UEFA Cup in 1972/73, followed by the FA Cup again in 1973/74. Shankly then surprisingly called it a day, handing over the managerial role to his right-hand man Bob Paisley. It wasn't long before he won silverware, taking the league championship and UEFA cup in his second season, 1975/76. Next year they just missed out on the treble, winning the League and beating Borussia Moenchengladbach in the European Cup, but losing 2-1 to Manchester United in the FA Cup final.

They became the first British club to retain the European Cup, beating FC Bruge 1-0 in the final of 1977/78. Two successive League titles followed in 1978/79and 1979/80. 1981 was another great season for the club, winning the first of four consecutive League Cup titles and beating Real Madrid to win the European Cup for a third time. Two more successive League titles followed in 1981/82 and 1982/83, before Paisley resigned. During his nine years in charge he won the Manager of the Year award six times.


Joe Fagan took over as manager and in his first season they won their third consecutive League title, the League Cup and the European Cup, beating AS Roma on Italian soil. The following year disaster struck. During the European Cup final against Juventus at the Heysel stadium, rioting broke out. A wall collapsed killing 38 Juventus fans. The game was won by Juventus, but more importantly English clubs were given an indefinite ban from European football.


Kenny Dalglish became player-manager in 1986, winning the League and FA Cup in his first season in charge. They won the League again in 1987/88, but just missed out on a second double when beaten by Wimbledon in the FA Cup final.

1988/89 was the worst season in the history of Liverpool Football Club. During the FA Cup semi-final against Nottingham Forest at Hillsborough, 96 Liverpool fans were killed as the Lepping Lane stand became overcrowded. They went on to win the semi-final, and met Everton in an emotional final at Wembley. Both sets of fans were as one, singing 'You'll Never Walk Alone' and observing a one minute silence before the start of the game. Liverpool won the game 3-2, with substitute Ian Rush scoring two late goals.

They should have won the League title in the same year, with challengers Arsenal needing to win by two clear goals at Anfield. With Arsenal winning 1-0, Michael Thomas scored in injury time to steal the title, and ruin Liverpool's chances of another double. Dalglish resigned in 1991, blaming stress for his shock exit.


Ronnie Moran became caretaker manager, before Graeme Souness took over in April 1991. He bought a host of new players, but his strict managerial style was unpopular and failed to recreate the success of previous years. Many of the problems surrounding the club today, stem from the Souness era.


Roy Evans took over and immediately won the League Cup in his first full season in charge in 1995. Despite building an exciting team of young players, many from the youth team, he failed to win major trophies. Fans and directors demanded success and in 1998 brought in Frenchman Gerard Houllier in a joint managerial role with Evans. The shared job proved unsuccessful, and Evans backed down after only three months of the new season, ending a 35 year association with the club.


Houllier went on to develop the squad by bringing in relatively unknown players and was not put off by criticism from the media as the Liverpool style became more defensive. He was rewarded with five trophies in 2001 as Liverpool remained unbeaten in all cup competitions that season and qualified for the Champions League.


The following season saw Liverpool make a serious challenge for the Premiership, while also putting in a good debut performance in the Champions League, reaching the quarter-finals only to be beaten by Bayer Leverkusen, who went on to the final.


A heart problem for Gerard Houllier left Phil Thompson in charge for much of the season, but his Boot Room background gave him the ability to keep the club ticking over in the Frenchman's absence. Liverpool went on to finish runners-up to Arsenal in the Premiership and once again qualified for the Champions League, although this turned out to be the high point of Houllier's period in charge.


After narrowly qualifying for the Champions League by finishing fourth, way behind Arsenal, Chelsea and Manchester United, in the 2003/04 season the board decided it was time for a change. Rafael Benitez was the man earmarked for job and Houllier agreed to move on.
Benitez had turned Valencia into a force in Spanish football and, more importantly, done it on a shoestring. He won a league and UEFA Cup double in 2003/04 and in his first season in charge at Valencia he led the club to their first La Liga title for 31 years.


He didn't waste much time bringing in his own backroom staff and relieving Phil Thompson, Sammy Lee and Joe Corrigan of their duties. Xabi Alonso, Luis Garcia, Josemi and Antonio Nunez all signed up for the new boss, alongside Djibril Cisse who had agreed his transfer a year earlier. Suddenly Liverpool started playing attacking, pass-and-move football again, pleasing both the supporters and the critics and showing promise for the future.


In the 2004/2005 season under Benitez guidance Liverpool won their 5th European cup trophy after a sensational match played in Istanbul, after going 3 goals down in the 1st half, Liverpool, under the captainship of Steven Gerrard, pulled off one of the most memorable comebacks in European history to score 3 goals before fulltime, the match went to penalties where Liverpool completed the fight back and defied all the odds to emerge victorious over AC Milan.


2005/06, another trophy made it to Anfield. This time it was the F.A cup, the final resulted in a very even 3-3 draw after extra time. Again penalties decided the outcome with Liverpool holding their nerves to add to the Rafa Benitez silverware haul.


In The Beginning – The History Of Liverpool Football Club

The English soccer league was shaped in 1888, and on September eighth, Anfield laid turf to the primary soccer league sport in its historical past. The house workforce wasn’t wearing purple, as could be the case now-a-days. They wore the blue and white strip of Everton FC.

This marked the start of what was to develop into an amazing identify in world soccer – Anfield.

The person behind Everton FC, and the proprietor of the Anfield floor was John Houlding, an area brewer and pub proprietor, member of the native council, and later the Mayor of town of Liverpool.

In 1892, nevertheless, a row broke out between Houlding and the Everton board. Tensions had been build up over a while, as a result of the Everton board felt that Houlding was profiting fairly significantly from the gross sales of ales on match day, and the ultimate straw broke when he raised the bottom lease.

Everton FC left Anfield, and moved to their new dwelling at Goodison Park, abandoning a handful of gamers. The identical week Houlding based Liverpool FC on 15th of March, with William E. Barclay as membership secretary and John McKenna as chairman and supervisor of the workforce.

Liverpool FC wasn’t allowed instant entry to the soccer league, and began life within the Lancashire League. Their first aggressive match was performed at Anfield in entrance of a handful of spectators, whereas Everton was enjoying a sport the identical day in entrance of a crowd of 10,000. The rivalry was on!

Liverpool FC gained their first sport, a pleasant towards Rotherham, by a formidable 7-1 rating. Their first league sport they gained Eight-Zero, and so they went on to comfortably successful the Lancashire League, in addition to the Liverpool District Cup and the Reserves Cup. Fairly an achievement for a membership lower than 12 months outdated.

Houlding adopted the Metropolis of Liverpool’s color, purple, for the enjoying shirts in 1894, and the liverbird within the membership crest in 1904. Later the membership slogan “You may By no means Stroll Alone” has been added.

That is how three males, in 1892, based what was later to develop into essentially the most profitable membership within the historical past of English Soccer – Liverpool FC.

Discover extra info, and the newest information from Liverpool FC at ข่าวสดลิเวอร์พูล


Voir la vidéo: Histoire du football en 3 minutes. Rachid Mekhloufi (Janvier 2022).